Christopher Sabri : Un Week-end Mi Figue Mi Raisin
Sto en Course des Rookies sur le circuit francilien


Christopher Sabri, Sto, le regard sur la bonne Trajectoire !   - Esprit-Racing
Christopher Sabri, Sto, le regard sur la bonne Trajectoire ! Photo : Esprit-Racing


Mon arrivée vendredi matin se fait sous une pluie battante et j’avoue que le moral est plutôt bas.

Sto
Je me trouve une petite place inespérée en face de la pit-lane, l’installation rapide du barnum me met au sec

Au levé du jour je m’aperçois que je suis installé au coté de Xleu et de Yannick nos amis du Team AZ.

Bon ce n’est pas le tout mais il y a un peu de préparation à faire sur la moto et après avoir passé le CT je fais l’impasse sur la première série pour monter mes pneus pluies. Je passerai deux séances sur du mouillé, les pneus pluies c’est bien sympa quand même.

Samedi Matin, heureusement le beau temps est de retour. Mon pote Fred (Fred14 sur les forums) arrive sur son Aprilia, il sera mon photographe pour la journée.

Pour ma première séance de qualification je garderai un ancien train de pneus sec, car d’expérience ma première qualif est rarement un moment ou je réalise des exploits (en faite en deuxième non plus mdr).
J’ai quand même l’impression de me sortir un peu les doigts mais rien n’y fait, je suis raide, dur sur les bras, bref pas de plaisir et le chrono est clair 1’13 rien de formidable.
Il faut dire qu’avec le roulage mouillé de la veille je n’ai pas vraiment réglé les suspensions et ma moto est vraiment difficile a emmener, notamment dans la parabolique je perds un temps incroyable car elle s’écarte quand je ré accélère et il m’est impossible d’ouvrir fort sans risquer de sortir au bout de parabolique …

Après les bons conseils d’Arnaud « arrête toi après quelques tours et tu repars pour un tour clair taquet » et les savants réglages d’Alain (un click là, un tour de visse ici et hop la moto est plus saine), je repars pour la deuxième séance qualif chaussé de balles neuves et avec Arnaud comme mécanicien dans la pit-lane. Je pars et je m’applique et m’aperçois rapidement qu’effectivement la moto est mieux en para, je peux enfin ouvrir sans dériver après 5 tours je m’arrête, Arnaud est la il lève les bras à l’horizontale pour que je le vois (j’ai presque l’impression d’être dans une vrai structure de course : mdr !).

- Alors ? Me dit il.
- Je suis encore tout crispé mais elle dérive un peu encore !

Hop il sort le tourne visse et click click.

Je repars, donne ce que je peux. Je suis encore trop dur sur les bras mais je commence clairement à reprendre confiance dans la parabolique, la moto est plus stable au changement d’angle rapide notamment celui entre pif et paf, de nouveau je m’arrête. Arnaud est là …

- Alors ?
- C’est bon mais je ne suis pas assez coulé, lui dis-je
- T’as fait ton meilleur temps juste après ta reprise.

L’alfano indique 1’ 10 90 rien d’extraordinaire, mais finalement bien mieux que la 1ère série et assez en ligne avec mes chronos de la dernière roockie sur ce même circuit.
Le chrono officiel sera 1’11 21, ce qui me qualifie 34ème et 9ème de la finale B.
Pose déjeuner avec Fred et ma fille, je passerais l’après midi à suivre l’évolution de tous ceux qui courent en endurance et en coupe.

Toute ma petite famille arrive et me rejoint sous le barnum, mon pote JC est là aussi.
L’appel retenti dans les hauts parleurs, nous sommes appelés en pré grille pour la course, je tombe les chauffantes, démarre la meule et c’est parti ….en faite pas tant que ça on poireaute bien 20mn heureusement tous mes supporters sont là (merci à vous tous c’était bon de vous avoir), et c’est parti !
Tour de formation, deux tours de chauffes, on se met en place drapeau rouge.

Rouge… vert GOooo !

Woua weeling ! Départ pourri je pointe 8ème au premier virage, déjà les pilotes se mettent à la queue leu-leu, j’ai tout de suite des difficultés à dépasser un 1000 bleu et blanc qui bouchonne, je l’attaque sur paf et m’extrait rapidement dans la parabolique mais sa puissance lui permet de revenir sur moi et me faire les freins à golf, je fini par le doubler après quelques tours et enchaîne un autre pilote presque dans la foulée. Je pointe 6ème au 12ème tour alors que l’on arrête la course sur chute, retour sur la pit-lane.
Nouvelle attende de 10 mn (merci à Xleu et arsouille pour l’eau, les moments de détente et surtout les conseils, freine après la deuxième borne orange me dit Xleu, t’as largement le temps de freiner et tu pourras garder le contact, HOoo putain ça va être chaud, je suis chaud je suis chaud).
On nous annonce de nouveau 1 tour de formation, 2 tours de chauffes (qui ressembleront déjà à des tours de courses) et 7 tours de courses, il faut ne pas rater le départ cette fois.

Et paf ! Je rate mon départ, en revanche mon freinage d’outre tombe me permet de rester au contact, on rentre dans alpha en paquet, c’est effectivement très très chaud, après un tour j’attaque le #54 dans le paf et met tout ce que je peux dans la parabolique car je le sais très rapide dans cette portion, j’essais de me mettre au milieu de la piste pour le freinage mais il me taxe aux freins sur golf , je reste dans sa roue et plonge dans hôtel, il ralenti trop je manque de le percuter, je prends les freins et chute et fini dans les graviers...
Je me relève illico m’éloigne puis reviens vers la moto on la relève avec le commissaire et elle démarre au quart de tour, vérifie les freins et me dirige vers la sortie…et là je vois Alain et Yannick qui me hurle vas y bordel ! Vas y ! en me montrant la piste, je coupe le petit bout d’herbe vérifie que la visite est dégagée et remonte dessus …et GAZZZzzzzzzzzzzzz

Mais au bout d’un tour je me vois assigné un drapeau noir et orange… Je m’arrête dans l’échappatoire d’alpha, tout à coup je vois les trois premiers de la course s’arrêter à ma droite; ben vous faite quoi les gars ????

Apparemment ils ont cru que mon drapeau était pour eux aussi (désolé pour vous les gars), le commissaire est en ligne avec le directeur de course qui me demande de vider les graviers de mon sabot pour pouvoir continuer la course ou d’arrêter …mais je n’avais pas pris ma trousse Mac Gyver avec moi MDR !!


Je ne finirai donc pas cette course, j’ai bien les boules, j’ai roulé en 1’09 40 ce qui n’est pas si mal finalement mais cette course à un goût bien amer.



Merci O3z pour cette course, Al1, Christelle, Yannick et toute l’orga,
Merci www.esprit-racing.com et mon pote Fred,
Merci JC d’être venu,
Merci Xleu,Yannick, Rhrrr, Buzzuck, tout les gars du THT.

A bientôt à tous ceux que j’ai croisé et que j’aurai le plaisir de recroiser l’année prochaine sur les nouvelles courses O3Z !



Fiche Pilote de Sto sur www.esprit-racing.com


Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
Esprit-Racing - Fred14 - 06/10/2008 19:56:28