Interview De James Toseland Avant La Finale Du World Superbike
World SuperBiKe 2007 à Magny-Cours

Photos Esprit-Racing : World SBK Magny-Cours I, World SBK Magny-Cours II,
World SBK Magny-Cours III, World SBK Magny-Cours IV, World SBK Magny-Cours V.


Leader du Championnat du Monde de Superbike, James Toseland : « Le titre est pour moi »

Magny-Cours WSBK James Toseland est le mieux placé des trois pilotes candidats au titre mondial de Superbike - Magny SBK Leader du Championnat, James Toseland (G-B ; Honda Ten Kate) est le mieux placé des trois pilotes candidats au titre mondial de Superbike, ce week-end, à Magny-Cours.


James, le niveau de la catégorie est très relevé cette année. Vous avez contribué à hisser le niveau, est-ce la saison la plus difficile que vous ayez eue à disputer ?

C’est la saison la plus difficile avec un plateau très compétitif, comparé à celui des autres saisons.
Il y a six pilotes capables de gagner chaque week-end, mais je continue à me battre contre celui face auquel je me battais déjà en 2004, à savoir Noriyuki Haga.
Le rythme devant s’est considérablement renforcé depuis le retour de Troy Bayliss et l’arrivée de Max Biaggi du MotoGP.



Vous semblez toujours très concentré, mais encore plus depuis ces dernières années : qu’avez-vous appris ou changé dans votre approche ?

À travers les années, j’ai compris que cette expérience n’avait pas de prix et avec ma connaissance du Mondial de Superbike et la très bonne équipe pour laquelle je roule, je peux être tout le temps compétitif, ce qui est un vrai plus pour conserver la détermination.



Vous avez dominé le championnat 2007 depuis le début au Qatar. Comment pouvez-vous expliquer cette supériorité ?

Mon package moto-pneumatiques est très performant dès le début de saison et j’ai également amélioré ma constance ; ce fut une très bonne année.


Vous arrivez à Magny-Cours sur un circuit qui vous a vu devenir le plus jeune champion de l’histoire du Mondial SBK : quel est votre feeling avec cette piste et le public ?

Magny-Cours fut un grand circuit pour moi par le passé et je suis impatient d’y être afin, je l’espère, de décrocher mon second titre en Championnat du monde Superbike.
Je piloterai pour une équipe française l’an prochain en MotoGP et j’ai toujours eu un bon soutien en France par le passé.

L’histoire est cependant différente cette année : en 2004, je comptais cinq points de retard sur Régis Laconi alors que maintenant je possède vingt-neuf points d’avance.
Ce ne sera pas facile pour beaucoup de raisons, mais nous sommes dans une meilleure situation qu’en 2004.



Que représente ce titre à vos yeux avant de quitter la catégorie et rejoindre le MotoGP ?

Ce titre est tout pour moi ! Remporter ce titre est plus important que d’aller en MotoGP l’an prochain.

Je serai simplement concentré sur mon transfert en MotoGP une fois que le boulot sera terminé, dimanche à Magny-Cours.


Hubert Arriat




Mis en ligne le 02/10/2007 : par Webteam