Finale Du Championnat Du Monde De Side-cars
Le Mans 8 et 9 septembre 2007 – Circuit Bugatti

Photos Esprit-Racing : 24H00 Camions / Superside I, 24H00 Camions / Superside I

Finale du Championnat du monde de side-cars - Esprit-Racing
Finale du Championnat du monde de side-cars Photo : Esprit-Racing


Véritable évènement dans l’évènement : une course de side-cars va se dérouler sur le circuit Bugatti le même week-end que les 24 Heures Camions, les 8 et 9 septembre.

ACO - Circuit Bugatti - Le MansVoilà une course qui ne manquera pas de piquant puisqu’il s’agit de la manche finale du Championnat du monde 2007 de side-cars.

Ce Championnat 2007 (également appelé Superside) a débuté en mai dernier en Allemagne (circuit de Schleiz), et il est passé par la Grande Bretagne (Brands Hatch), les Pays-Bas (Assen), l’Allemagne (Sachsenring), l’Autriche (Salzburgring), la Croatie (Rijeka), et enfin la France avec le circuit Bugatti.

A ce niveau de compétition, les machines sont hyper-affutées : châssis poutre alu/carbone-kevlar, moteurs de motos de 200 ch, carrosserie carbone/kevlar, et poids à vide de 225 kg, pour une vitesse maxi de 280 km/h.

En courbe, les vitesses de passage sont impressionnantes, tandis que les passagers « équilibristes » assurent le spectacle... et la stabilité du side-car.

A titre indicatif, la pole position des side-cars engagés en mars dernier au Mans dans le cadre du Championnat de France Superbike a été de 1’45’’987, soit 141,97 km/h de moyenne, ce qui aurait classé ce « 3 roues » en 27e position de la grille de départ des motos de la catégorie 1000 Superbike…


Très prisé des pilotes allemands, anglais, suisses, autrichiens et finlandais, les équipages français sont peu nombreux en Championnat du monde.

L’an dernier, ils n’étaient que 3 engagés sur 27, et seul le duo Sébastien Delannoy/Grégory Cluze (team Sand-Seb 72, side-car LCR Suzuki 1000 GSXR n°91) a participé à toutes les épreuves, décrochant une belle 4e place mondiale alors que le titre est revenu aux Britanniques Reeves/Reeves (LCR Suzuki 1000 GSXR).


Pour le duo Sébastien Delannoy/Grégory Cluze, l’année 2007 a bien commencé, et tous les espoirs sont permis : à Schleiz, ils ont terminé 4e de la première manche et 2e de la seconde ; puis ils se sont classés 4e de la Gold race (80 km de course) à Brands Hatch.


Un autre pilote de side-car français, Marc Baer (team Baer-Rault Racing, LCR Suzuki 1000 GSXR n°7) devrait participer à la manche française, mais le side-car de Delannoy/Cluze aura légitimement les faveurs du public français, les 8 et 9 septembre, au Mans.


Les monstres du Championnat d’Europe seront là !

Avec la septième des neuf manches du Championnat d’Europe FIA 2007 des Camions de course, le circuit Bugatti, au Mans, accueille les plus monstrueuses mécaniques engagées à ce jour en compétition.

Et le terme n’a rien de péjoratif, bien au contraire, puisqu’il met en évidence le talent des constructeurs et de leurs ingénieurs pour transformer un camion "à tout faire" en vitrine sportive et technique.

Jugez plutôt : le poids minimum est de 5 500 kg (pilote à bord) dont 3 300 kg sur l’essieu avant. La cylindrée maximum des moteurs est de 13 litres, la puissance s’établit entre 1 000 et 1 100 chevaux, et le couple est d’environ 5 000 Nm !

Plus encore qu’en automobile, la performance a une incidence sur l’image du constructeur de camions, et les plus grandes marques y participent : Daf, Freightliner, Iveco, Man, Mercedes-Benz, Renault Trucks, Scania et Volvo.

En vitesse de pointe, ces « Formule 1 XXL » atteignent facilement 220 km/h, mais par sécurité, il est interdit de dépasser 160 km/h en course. Et la FIA veille au respect de cette limitation : tout dépassement pendant une période supérieure ou égale à 3 secondes est l’objet d’une pénalité, et celui qui dépasse 170 km/h est exclu de la course.

En camion, il faut aller vite, mais pas trop, et savoir gagner sans l’aide d’une boîte de vitesses automatique, ni systèmes anti-blocage ou anti-patinage. Autant dire que le pilotage est physique, et il ne s’improvise pas.

Outre les pilotes spécialistes du camion, la discipline attire vers elle des pilotes d’expérience issus du karting, voire de la moto, et de la monoplace tels les Français Jean-Philippe Belloc (MAN) et Anthony Janiec (Renault Trucks). En 2006, le record du tour en course, au Mans, a été établi par l’Allemand Gerd Körber (Freightliner) en 2’ 07’’ 84, soit 117,674 km/h de moyenne sur les 4,180 km du tracé.

Depuis le début de la saison, la couronne 2007 se dispute essentiellement entre le Suisse Markus Bösiger qui n’a jamais été titré (6e en 2006), et le champion d’Europe en titre, l’Espagnol Antonio Albacete, qui vise un troisième titre consécutif. Juste avant l’épreuve mancelle, à Most, en République tchèque, Albacete et Bösiger ont gagné chacun une manche.

Au Mans, la victoire sera donc très importante, à deux étapes de la finale prévue à Jarama, en Espagne, les 6 et 7 octobre.

Par ailleurs, ce duel est aussi un combat entre deux constructeurs, Freightliner (USA) et MAN (Allemagne), tandis que le 1er camion français Renault Trucks pointe à la 10e place provisoire.

Classement provisoire avant l’épreuve du Mans :
1/ M. Bösiger (CH - Freightliner), 2/ A. Albacete (E - MAN), 3/ D. Vrsecky (CZE - Freightliner), 4/ G. Körber (D - MAN), 5/ J. Hahn (D - Mercedes-Benz), 6/ E. Allgäuer (AUT - MAN), 7/ J.P. Belloc (F- MAN), 8/ S. Oliver (GB -MAN), 9/ C. Levett (GB – MAN), 10/ F. Vojtisek (CZE – Renault), etc.

Egalement au programme des 24 Heures Camions, en partenariat avec le magazine FranceRoutes, la finale de la Coupe de France camions et la manche finale du Championnat du monde de side-cars.


Programme (prévisionnel)

Samedi 8 septembre : Essais libres : 9 h / 9 h 30.
Essais qualificatifs : 13 h 45 / 14 h 15 et 17 h 20 / 17 h 50.

Dimanche 9 septembre : Warm up : 8 h 30 / 9 h.
Course sur 20 tours : 13 h / 14 h.

Source : www.lemans.org



Mis en ligne le 05/07/2007 : par Webteam