Castelnau Fete L’europe !
OUVERTURE DU MONDIAL MX3 ET DE L'EURO MX2 CASTELNAU DE LEVIS 31 Mars-1 Avril

Nos séries de : Photos MX Castelnau de Levis I, Photos MX Castelnau de Levis II

Marvin Musquin et Loic Rombault sont deux des meilleurs chances française dans cet Euro MX2 - MediaCross
Marvin Musquin et Loic Rombault sont deux des meilleurs chances française dans cet Euro MX2 Photo : MediaCross


CASTELNAU FETE L’EUROPE !

En cette année ou se fête le 50ème anniversaire de l’Europe, le moto club de Castelnau de Lévis se prépare à donner le coup d’envoi du Championnat d’Europe de Motocross le 1 avril prochain.

Un événement qui se disputera en marge de la première épreuve du Mondial MX3, ou Mickael Pichon et Yves Demaria tenteront de faire résonner une nouvelle Marseillaise sur le circuit du Puech Rampant.



Une foule de candidats
L’Europe et Castelnau de Lévis, c’est une vieille histoire d’amour initiée voilà maintenant vingt ans par Alain Bosseboeuf qui fut en 1987 un véritable précurseur.

« Nous venions d’organiser pour la première fois une manche du Championnat 125, et à l’issue de ce superbe Grand Prix de France 86 nous nous sommes interrogés sur ce que nous pouvions proposer à notre public l’année suivante.

Nous avions déjà fait des Championnats de France, des motocross internationaux, mais nous voulions faire différent.

Nous avons alors décidé d’organiser en 1987 une Coupe des Espoirs Européens, réunissant les meilleurs talents venus des quatre coins de l’Europe, et dès l’année suivante la Fédération Internationale créait un Championnat d’Europe.

Nous avions en quelque sorte été des précurseurs, nous les Tarnais, » se remémore le pétillant et dynamique président du club.



Pour la septième fois de son histoire Castelnau accueille donc ce Championnat d’Europe, en même temps que son dixième Grand Prix.

Une fois de plus c’est la catégorie MX2 (machines 125 deux temps et 250 quatre temps) qui sera à l’honneur, mettant en piste une centaine de jeunes loups aux dents longues qui n’aspirent qu’à une chose : se faire remarquer pour accéder le plus rapidement aux championnats du Monde.

Depuis quelques années en effet les cinq premiers pilotes de ce championnat d’Europe obtiennent un engagement en GP pour la saison suivante, et l’exemple de Dennis Verbruggen et Steven Frossard (champion et vice-champion 06) qui ont tous deux intégré une structure officielle sera présent dans l’esprit de tous les « kids » qui s’aligneront dimanche derrière la grille de départ.



Les français en force
La Fédération Française ayant fait de ce championnat d’Europe l’objectif prioritaire des membres de l’Equipe de France Espoirs, cette compétition regroupe depuis quelques années nos meilleurs jeunes.

Tous aspirent à marcher sur les traces de Christophe Pourcel (Champion du Monde 2006), Pascal Leuret et Sébastien Pourcel (Champions de France 2006) qui ont comme bien d’autres fait leurs armes en Europe, y obtenant parfois les lauriers (le titre pour Leuret en 2003).



Pas moins de quinze tricolores tenteront de se qualifier samedi, et de figurer donc parmi les quarante pilotes les plus rapides du jour.

S’il fallait désigner un leader à cette équipe de France on mettrait en avant Marvin Musquin (Kawasaki n°525) qui après un titre 80 cadet en 2005 s’est offert un podium Européen à Castelnau (l’une de ses seules courses du championnat) avant de se battre pour le titre juniors l’an passé (troisième), d’enchaîner sur le titre Supercross et d’aller préparer sa saison sur les pistes américaines.

Son équipier Loic Rombaut (Kawasaki n°519) vice-champion de France juniors et auteur d’une superbe performance en championnat Elite voilà quelques jours sera lui aussi à surveiller de très près, avec Khounisth Vongsana (KTM n°64) qui dispute comme ses équipiers s’engage pour la première fois dans l’intégralité de ce championnat.

Présent en force, le team MD racing de Didier Vuillemin alignera deux garçons prometteurs, Cédric Soubeyras (Yamana n°87, 3ème du SX Tour) et Christophe Charlier qui ont pour atout de bénéficier d’un coach célèbre et … sévère !

A suivre encore l’expérimenté Nicolas Charlier (KTM) venu faire une pige en Europe, le jeune Gautier Paulin (Honda n°21) qui s’est entraîné tout l’hiver avec Antoine Meo sous l’œil avisé de Jacky Vimond, de Maxime Lesage (Honda n°112) qui espère confirmer en motocross le potentiel exprimé en supercross (vice champion de France), de Mike Valade (Yamaha n°140) qui signa quelques bonnes perfs l’an passé en Europe et de Loic Larrieu (KTM 202) qui débarque toujours de la catégorie 80 (champion de France en titre).



Sus aux franchies
S’ils ont le potentiel pour faire parler d’eux, les français devront bien sûr affronter une rude opposition.

Difficile de connaître le potentiel de leurs rivaux, qui pour la plupart arrivent en droite ligne de leurs championnats nationaux, mais on peut déjà citer le favori du championnat : Joel Roelants.

Troisième l’an passé, le jeune Belge qui dispose déjà du soutien de l’usine KTM a préféré redoubler plutôt que de passer en GP, comme l’avait fait avant lui Dennis Verbruggen.

Même programme pour l’italien Deny Philippaerts (Yamaha n°4) qui aux côtés de son frère David (pilote d’usine KTM en Mondial MX1) a du bien progresser cet hiver, tout comme Marco Maddii (KTM n°153) dont le père fut sacré vice-champion du Monde avant de diriger plusieurs teams de renom.

Tous arriveront à Castelnau avec un même but, se qualifier (il n’y aura que quarante places à prendre lors des qualifications du samedi) pour la première des douze épreuves d’un championnat qui filera ensuite vers l’Italie, l’Espagne, la Suède, les Pays Bas, l’Allemagne, la Croatie et bien d’autres pays pour se conclure début septembre en Suisse.



Un gros programme
C’est un programme particulièrement copieux que va offrir le club de Castelnau, avec dimanche deux courses du championnat du Monde MX3 et deux courses du championnat d’Europe MX2, ainsi qu’une « consolante » pour tous les jeunes n’ayant pu se qualifier pour l’épreuve, après avoir pour leur majorité parcouru des milliers de kilomètres.

Le programme débutera dimanche dès 9h00, mais samedi de 10h30 à 18h00 on tournera aussi avec les essais libres et qualificatifs, sur cette piste à la visibilité parfaite.

Le prix des entrées est resté inchangé (20€ pour les adultes, 16€ pour les licenciés et membres de clubs moto, 12€ pour les étudiants, gratuit jusqu’à 13 ans sur présentation d’une pièce d’identité)/

Plus d’infos auprès du club (05.63.60.58.89 après 19 heures) ou auprès de l’office de tourisme d’Albi (05.63.49.48.80)



MediaCross



Mis en ligne le 24/03/2007 : par Webteam