Open De Vitesse - Circuiyt Bugatti - Le Mans
La saison 2006 entre en piste !

La saison 2006 entre en piste !

Automobile Club de l\'OuestWeek-end transitoire entre la période hivernale et un printemps toujours très attendu (lundi 20 mars, c'est le printemps !), Le Mans accueille son premier rendez-vous sportif de la saison 2006 avec le Championnat de France Open de Vitesse Moto, les samedi 18 & dimanche 19 mars, sur le Circuit Bugatti.

En règle générale, toute épreuve d'ouverture d'un championnat quel qu'il soit, suscite quantité de questions.
Niveau de performance d'une nouvelle machine, état d'esprit du champion sortant, transferts et arrivées de dernière minute, évolutions du règlement.

Les sujets de discussions nemanqueront donc pas, le week-end prochain au Mans, où les regards seront aussi forcément tournés sur le nouveau tracé du ralentisseur Dunlop. Zones de dégagement, angle d'attaque, chicane gauche/droite, voie d'insertion en sortie des stands.
Dans cette portion du Circuit Bugatti, les précédents repères seront à effacer, car tout sera à re-découvrir !

Seul élément inchangé : le développement du Circuit Bugatti, resté à 4,180 km. malgré l'importance des travaux et aménagements ainsi réalisés (les 51cm. supplémentaires n'apparaissent pas).


Autre nouveauté : elle concerne le règlement propre auchampionnat de France, à l'égard des catégories 125, Supersport et Superproduction / Stocksport.

A été adopté un principe d'engagement à l'année de 38 pilotes, auxquels pourront s'ajouter deux "wild card" (terme désignant une participation occasionnelle autorisée au profit de deux pilotes)par épreuve.

Répondant au souhait exprimé par les pilotes en 2005, cet aménagement permettra aux 38 titulaires d'être assurés de se trouver sur la grille de départ de chaque manche, après deux séances d'essais qualificatifs dont la durée a été portée à 60 minutes, offrant ainsi un temps de roulage encore plus appréciable.

A l'égard des side-cars : 29 équipages au maximum pourront prendre part aux essais qualificatifs, sachant que l'effectif sur la grille de départ sera limité à 24.


En piste !

Constat commun aux catégories permanentes du Championnat de France Open comme pour les disciplines d'accompagnement : partout, on affiche complet !

En 125 cc, Clément Dunikowski aura le privilège de porter les couleurs de pilote de l'équipe de France de Vitesse Espoir, côtoyant du même coup Mike Di Meglio, pilote du Team FFM Honda GP 125 !

Pour Mike Di Meglio, cette course aura avant valeur de séance d'essais, préparatoire à sa participation au championnat du Monde de Vitesse 2006 et au prochain Grand Prix de France, sur ce même circuit Bugatti, les 19, 20 & 21 mai.

Vainqueur et second de la Junior Cup 2005, Gwen Le Badezet et Cyril Carrilo accèdent également au championnat national 125, où ils retrouveront Matthieu Lussiana, entre autres valeurs montantes d'une catégorie aussi prisée par les féminines, à l'image des talentueuses Erika Duhamel, Catline Brossard (une ex-championne de France Endurance 50 cc !), Ornella Ongaro.


Supersport : à voir le niveau, la prononciation d'un pronostic relève d'un exercice pour le moins hasardeux.
Avec Yann Lussiana vice-champion 2005, Hugo Marchand revenu des Grand Prix, Denis Bouan, Thomas Métro, Julien Da Costa, Frédéric Protat, Matthieu Lagrive et bien d'autres, chaque manche devrait prendre des allures d'authentique "course des champions" !

Une perspective dont David Muscat semble se réjouir : le champion en titre devrait finalement être le 40e inscrit non seulement en Supersport, mais aussi en Superproduction, à chaque fois sur Ducati, menant ainsi deuxprogrammes de front !


Superproduction et Stocksport : là aussi, le niveau est on ne peut plus fort !
En 2005, ces deux catégories constituant un seul et même plateau avait subi la main mise du Junior Team Suzuki Le Mans Sud, comme en attestent les titres de Guillaume Dietrich en Stocksport ; de Matthieu Lagrive en Superproduction.

Avec la présence d'autres ténors comme Patrick Piot, Jérôme Tangre, Sébastien de Rosa, Giovanni Legname, Renaud Moisan, David Fouloi toutes les conditions semblent réunies pour que la saison 2006 offre autant de spectacle et de rebondissements qu'en 2005 !


Side-cars : effectif complet là aussi !
Champions en titre, Sébastien Delannoy et Nicolas Bidault seront présents, sans pour autant être candidats à leur succession, car privilégiant cette année une participation dans le Championnat du Monde de la spécialité.

Vice champions 2005, Philippe Le Bail et Christian Chaigneau héritent ainsi, malgré eux, du rôle de favori, tout comme le duo Thierry Bourchis / Joël Scellier, lauréats 2005 du Trophée F2.



Les courses d'accompagnement :

Challenge des monos : un challenge disputé par des machines àmoteur monocylindre de 4 temps, dont l'aspect est celui d'une machine de course sur route.
Deux catégories s'affrontent : les "prototypes", machines dont la puissance moteur est limitée à 60cv et les "monosports", dont la puissance moteur est limitée à 45cv à la roue.
Vainqueur 2005 en "Prototypes", Ronald Rivière sera de nouveau en piste, afin de préparer une saison 2006 cette fois axée sur le Supermono européen.

French Cup Honda : parrainée par Sébastien Charpentier, Champion du Monde Supersport, cette "Cup" s'inscrit au rang des meilleures formules mono marques avec, en piste, un plateau constitué à 100 % de Honda CBR 600 RR. Nouveaux venus dont Nicolas Torres. Motos identiques, moteur plombé et passé aubanc de puissance, dans cette French Cup Honda, tout est affaire de talent !

ACO Résultats, infos et photos sur www.lemans.org

Une Communication de l'Automobile Club de l'Ouest



Mis en ligne le 15/03/2006 : par Webteam