x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 19.05.18 | 09:17 • Mis à jour le 19.05.18 | 21:15 ESPRIT-RACING.COM | 19.05.18 | 09:17 • Mis à jour le 19.05.18 | 21:15


Quelques jours après les essais privés au Mugello, le team #SWISS #INNOVATIVE #INVESTORS #KTM a pris la direction du Mans pour le Grand Prix de France sur le circuit Bugatti. #FrenchGP #LeMans #Lowes #Lecuona


Malgré une petite chute, Sam Lowes s'est immédiatement montré à l'aise sur le tracé tricolore en signant le quatrième temps de la séance d'ouverture. Le Britannique a ensuite mis les bouchées doubles vendredi après-midi, arrachant le meilleur tour à quelques minutes du drapeau à damier. Mais après avoir légèrement dépassé les limites de la piste, son chrono fut tout compte fait annulé. Sam Lowes se disait néanmoins ravi de son entrée en matière et il entend bien confirmer demain en se battant pour la pole position.

Iker Lecuona a pour sa part connu un début de journée plus délicat au circuit Bugatti. Touché à l'épaule gauche suite à une chute durant les essais au Mugello, l'Espagnol a dû serrer les dents. Il est malgré tout parvenu à prendre ses marques vendredi après-midi après avoir apporté quelques ajustements aux settings de sa KTM.

Les deux coéquipiers se retrouveront samedi matin pour l'ultime séance d'essais libres, laquelle précédera les qualifications.

Sam Lowes (11e - 1'37.516) : « Selon moi, nous avons été rapides tout au long de la journée, même en pneus usés durant la FP2. En pneus neufs, j'étais également rapide, mais mon chrono a été annulé de justesse. Je me sens malgré tout confiant et je pense que nous pouvons faire du très bon travail ce week-end. Il faut continuer de travailler ainsi. »

Iker Lecuona (13e - 1'37.678) : « La première séance s'est avérée plus difficile. J'ai rencontré davantage de problèmes pour stopper la moto et je glissais beaucoup. J'ai ensuite souffert de l'épaule. Cet après-midi, je me sentais un peu mieux, mais l'arrière glissait encore beaucoup, je n'avais pas de grip. Dans mon dernier run, j'ai chaussé un pneu neuf et j'ai plutôt bien roulé. J'étais notamment plus à l'aise sur les phases de freinage. Nous continuerons dans la même direction samedi. »

Fred Corminboeuf (Team Manager) :
« Contrairement à ce que tout le monde pensait, Sam a montré qu'il pouvait être très rapide sur ce tracé. Il a chuté ce matin, mais je pense qu'il faut cesser de se focaliser sur les chutes de Sam. Certains pilotes ont montré que celles-ci pouvaient s'avérer utiles pour obtenir quelques informations et progresser. C'est exactement ce qu'il a montré aujourd'hui et j'espère qu'il rivalisera pour la pole demain. Iker a quant à lui beaucoup souffert à l'épaule. Il faut encore qu'il apprenne à gérer ses émotions. Il termine la deuxième séance à un peu plus d'une demi-seconde de la référence, et je suis convaincu qu'il fera de bonnes qualifications samedi. »



swissmoto2.com





  • #FrenchGP 2018 (2/8) » Voir #FrenchGP 2018...
  • #FrenchGP 2018 (3/8) » Voir #FrenchGP 2018...
  • #FrenchGP 2018 (4/8) » Voir #FrenchGP 2018...
  • #FrenchGP 2018 (5/8) » Voir #FrenchGP 2018...
  • #FrenchGP 2018 (6/8) » Voir #FrenchGP 2018...
  • #FrenchGP 2018 (7/8) » Voir #FrenchGP 2018...
  • #FrenchGP 2018 (8/8) » Voir #FrenchGP 2018...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Sam Lowes, à quelques centimètres du meilleurs temps (D.R.)
    Sam Lowes, à quelques centimètres du meilleurs temps (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité