x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 24.07.18 | 10:26 ESPRIT-RACING.COM | 24.07.18 | 10:26


Ce week-end du 21 et 22 Juillet, les fervents coureurs des Coupes de France #Promosport ont arpenté l'asphalte du célèbre circuit #Bugatti du #Mans sur lequel évolue les meilleurs pilotes du monde.


Il s'en est passé des choses lors de cette 5ème étape organisée par l'ASM 24h sous la coupe de la FFM. Entre nouveaux vainqueurs et confirmation des leaders, le public manceau a été servi.

 

PROMOSPORT 1000 : TOURNÉ DETERMINÉ, NIGON SECOND


La grande finale tant attendue de la catégorie reine est emmenée par Johan NIGON (Yamaha) et Florent TOURNE (Yamaha) qui montrent tout de suite les dents aux avant-postes. Derrière, on tente de s'accrocher mais le rythme des deux leaders semble compliqué à imprimer pour Eddy DUPUY (Suzuki), Anthony ALIERN (Kawasaki) et Vincent RAMADE (Suzuki).

Dès le deuxième tour, TOURNE trouve l'ouverture sur NIGON pour le bénéfice de la première place mais la Yamaha n°333 reste à l'aspiration et semble être en mesure de répliquer. Les deux hommes assurent le spectacle loin devant leurs concurrents.

Peu après la mi-course, ALIERN est victime d'une chute qui permet à DUPUY de s'installer confortablement en 3ème position avec quelques longueurs d'avance sur RAMADE, 4ème. La chute de la Kawasaki n°34 profite également à Guillaume MONTESSUIT (Yamaha) qui intègre le top 5.

Le dernier tour est d'une rare intensité, NIGON tente par tous les moyens de prendre le meilleur sur TOURNE tout en restant très fair-play. TOURNE ferme intelligemment toutes les portes et triomphe à nouveau juste devant NIGON qui ne peut faire mieux que deuxième. De son côté, DUPUY n'a pas démérité et complète le podium après une course rondement menée. RAMADE et MONTESSUIT conservent respectivement leur 4ème et 5ème place.

Florent TOURNE (132 points) repart du circuit Bugatti avec 6 points d'avance sur Johan NIGON (126 points). Bien que blessé, Billy CORNUT s'accroche au 3ème rang (83 points).

 

PROMOSPORT 600  

COURSE 1 : NAGORSKI, QUI D'AUTRE QUE LUI ?


Départ parfait pour l'excellent Thibaut NAGORSKI (Suzuki) qui prend d'entrée de jeu la course à son compte mais attention à Kevin TRUEB (Honda) qui se montre particulièrement rapide en début de course.

Très rapidement, les deux hommes de tête parviennent à « faire le trou » sur leurs poursuivants où l'on retrouve Ludovic RIZZA (Yamaha) et Tanguy ZAEPFEL (Yamaha) en bataille pour la 3ème position. Derrière, un peloton de chasse dont la hiérarchie est mouvante se met en place.

Après 5 tours de course, NAGORSKI montre bien qu'il est le patron des « mid-sizes » en reléguant TRUEB à plusieurs secondes. Ce dernier ne parvient pas à ternir la cadence et se voit rattraper par RIZZA, lui-même mis sous pression par ZAEPFEL. De son côté, le peloton s'organise peu à peu avec Cyril ERUAM (Honda) en chef de file suivi de près par Florian PELEGRIN (Yamaha).

La course est largement animée dans les derniers tours mais le premier à franchir la ligne d'arrivée est bien NAGORSKI, le pilote Suzuki s'impose avec autorité. Derrière, il y a du changement, TRUEB échoue finalement au pied du podium après avoir cédé aux attaques de RIZZA et ZAEPFEL. Ce dernier a quant à lui poursuivi son effort jusqu'en fin de course pour se hisser sur la seconde marche du podium au détriment de RIZZA, 3ème. ERUAM parvient à gérer ses derniers tours et complète le top 5 juste devant PELEGRIN, 6ème.  

COURSE 2 : NAGORSKI IMBATTABLE

Lors du premier départ, un drapeau rouge est agité par la Direction de Course suite à une chute. La course reprend ses droits quelques minutes plus tard sous un format raccourci à 10 tours.

Auteur d'une envolée parfaite, Thibaut NAGORSKI (Suzuki) a bien compris qu'il fallait tout de suite se mettre dans le rythme tout comme Tanguy ZAEPFEL (Yamaha) qui parvient à s'accrocher au leader. Il en va de même pour Ludovic RIZZA (Yamaha), 3ème, qui a pris le meilleur sur Kevin TRUEB (Honda) relégué en 4ème position. Thibaud DOUTRE (Yamaha) et Cyril ERUAM (Honda) évoluent respectivement au 5ème et 6ème rang. Malheureusement, la course sera de courte durée pour ERUAM qui est contraint à l'abandon après 4 tours de course suite à un problème mécanique.

Aux avant-postes, NAGORSKI commence à s'échapper à la mi-course mais ZAEPFEL tente de forcer son talent pour ne pas être trop décroché contrairement à RIZZA, 3ème, qui perd du terrain et semble vouloir assurer le podium. Malgré une contre-performance lors de la course du matin, DOUTRE remet les pendules à l'heure et parvient à revenir au 4ème rang après avoir trouvé l'ouverture sur TRUEB alors 5ème.

Les positions se figent peu à peu, NAGORSKI confirme et connait une nouvelle fois la plus heureuse des issues avec une superbe victoire. Le podium est complété dans l'ordre par ZAEPFEL et RIZZA, ce dernier a eu fort à faire face à DOUTRE, 4ème, qui a tenté une attaque musclée dans le dernier tour au niveau du « S bleu » sans réussite. TRUEB conclut son bon week-end au 5ème rang.

Au classement provisoire, Thibaut NAGORSKI prend une sérieuse avance avec 241 points, soit 103 de plus que Ludovic RIZZA (138 points). Thibaut DOUTRE (134 points) est 3ème.

 

PROMO 500 CUP

COURSE 1 : MEUNIER FAIT DE L'OMBRE À TRUEB


Les pilotes de la Promo 500 Cup ouvrent le bal des courses du dimanche. Lucas MEUNIER (Honda) se montre le plus rapide et prend la tête des opérations mais il n'a pas le droit à l'erreur puisque Samuel TRUEB (Honda) est à ses trousses.

Au 3ème rang, Willem ZIMMERMAN (Honda) se voit menacé par Johan WANG CHANG (Honda). Un peu plus loin derrière, 4 pilotes emmenés par Baptiste VAUCHER (Honda) sont littéralement roue dans roue et se bataillent pour le gain de la 5ème place.

En fin de course, MEUNIER augmente le rythme et parvient à tenir en respect TRUEB, 2ème, qui semble relâcher son effort en fin de course. MEUNIER s'impose donc comme le premier vainqueur de ce dimanche. Magnifique bataille pour la 3ème place, ponctuée de nombreuses passes d'armes qui tournent finalement à l'avantage de WANG CHANG au détriment de ZIMMERMAN, 4ème. Constat similaire pour le top 5 où VAUCHER conserve sa 5ème position.  

COURSE 2 : MEUNIER CONFIRME SA BONNE FORME DU MOMENT

Lucas MEUNIER (Honda) est décidément très en verve ce week-end, il s'offre un nouveau holeshot devant la Honda n°34 de Samuel TRUEB (Honda). Les 2 pilotes prennent tout de suite les commandes des opérations et creusent l'écart sur un trio de poursuivants composé de Baptise VAUCHER (Honda), Johan WANG CHANG (Honda) et Florian Barnier (Honda).

Le paddock assiste d'un côté au duel pour la première place et d'un autre côté à celui pour la dernière marche du podium. MEUNIER, incisif, enfonce le clou tour après tour pour s'envoler vers une troisième victoire de suite. Il met définitivement fin à la suprématie de TRUEB à nouveau second. Derrière, les 3 pilotes ne lâchent rien dans l'espoir de grimper sur le podium. Malgré de nombreux dépassements, les positions restent inchangées sur la ligne d'arrivée et c'est VAUCHER qui complète le podium. WANG CHANG est 4ème et BARNIER, 5ème.

Au classement provisoire, Samuel TRUEB (238 points) reste en tête mais voit Lucas MEUNIER (197 points) remonter comme une flèche. La troisième place provisoire est occupée par Johan WANG CHANG (106 points).

 

PROMOSPORT 400 : GIRARDET L'EMPORTE, NAUD AU TOP !

11 tours sont alloués aux pilotes des Promosport 400 pour faire la différence et de nombreuses chutes ont lieu dans le premier avec notamment Hugo CHAPON (Yamaha) pourtant parti depuis la première ligne sur la grille de départ.

Ces chutes ne semblent pas perturber Hugo GIRARDET (Kawasaki) qui caracole en tête dès les premiers tours de course. Derrière, le peloton de chasse est compact avec Grégory CARBONNEL (Yamaha), Vincent CARRIE (Yamaha) et Mateo PEDENEAU (Yamaha) en leaders.

À noter que Steffie NAUD (Kawasaki), pointée 18ème au premier tour, parvient à revenir jusqu'au 8ème rang au moment d'entamer le 4ème tour. Tout porte à croire que la jeune femme est prête à en découdre.

Avec 6 secondes d'avance à la mi-course, GIRARDET se doit de rester concentré pour ne pas être rattrapé par le peloton de chasse au sein duquel la hiérarchie est mouvante. Au final, GIRARDET se montre impérial, il remporte sa 4ème victoire de rang. De son côté, PEDENEAU est parvenu à tirer son épingle du jeu pour s'octroyer la seconde position juste devant CARRIE.

La 4ème place est à mettre au crédit d'une brillante Steffie NAUD qui a effectué une remontée magistrale avec le meilleur tour en course : bravo ! La jeune femme a bien failli monter sur le podium puisqu'elle termine à 6 centièmes de CARRIE. Distancé en fin de course, CARBONNEL complète le top 5.

Au classement provisoire, Hugo GIRARDET (150 points) consolide sa place de leader avec 80 points d'avance sur Romain DORE (70 points). Theo EISEN est 3ème avec 69 points au compteur.

 

PROMOSPORT 125

COURSE 1 : DELBOSC D CRÉÉ LA SUPRISE


Petite surprise en ce début de course puisque Jefferson DELBOSC D (Suzuki) réalise un très bon départ et pointe en tête au premier tour avec une seconde et demi d'avance sur le peloton composé de Louis LAGRIVE (Suzuki), Loris GRUAU (Suzuki), Aymeric CLEMENT (Yamaha), Loïc GOMBAUD (Suzuki) et Valentin BRULEY (Yamaha).

C'est une véritable démonstration que propose DELBOSC D. Roulant 2 secondes plus vite au tour, il s'impose, sans contestation possible, avec plus de 21 secondes d'avance sur ses concurrents.

Toute l'attention du public est tournée vers les places d'honneur. Quatre pilotes se tiennent en moins de 6 dixièmes pour la seconde place. Après une course extrêmement disputée, LAGRIVE a le dernier mot et empoche les 20 points de la seconde place devant GRUAU qui complète le podium. CLEMENT, BRULEY et GOMBAUD se classent respectivement 4ème, 5ème et 6ème.

COURSE 2 : DELBOSC D DOUBLE LA MISE

À l'image du samedi, la meilleure sortie de grille est réalisée par Jefferson DELBOSC D (Suzuki) devant Louis LAGRIVE (Suzuki), Loris GRUAU (Suzuki) et Loïc GOMBAUD (Suzuki) qui forment le quatuor de tête. Aymeric CLEMENT (Yamaha) complète le top 5 en ce début de course.

Devant, DELBOSC D domine les débats et se met rapidement à l'abri des assauts de LAGRIVE et GRUAU qui se disputent la seconde position avec panache. Complètement décroché, GOMBAUD se retrouve seul à la 4ème place loin devant CLEMENT.

DELBOSCD D passe la ligne d'arrivée en vainqueur et s'offre le doublé en terre sarthoise sans avoir été inquiété du week-end. LAGRIVE termine finalement second après avoir contenu un GRUAU pour le moins entreprenant. GOMBAUD conserve quant à lui sa quatrième position. Le top 5 est complété par François PACOU (Yamaha) qui a tiré profit de la chute de CLEMENT en fin course.

Au classement provisoire, Louis LAGRIVE reste en tête avec un total de 200 points. Loris GRUAU (153 points) et Loïc GOMBAUD (139 points) complètent le top 3.

 

PROMO SENIOR

COURSE 1 : NEFF DE BOUT EN BOUT


Auteur d'un très bon départ, le leader de la catégorie Sénior, Stéphane NEFF (Yamaha) s'empare de la tête de la course devant Olivier ULMANN (Kawasaki), Bruno LE BIHAN (Yamaha), Emmanuel LENTAIGNE (Suzuki), Ronan DODE (Yamaha) et Jean-Paul ODERIO (Kawasaki).

En début de course, NEFF produit tout de suite son effort et consolide sa première place avec 3 secondes d'avance sur ULMANN. Après une envolée moyenne, DODE ne s'avoue pas vaincu et prend le meilleur sur ses concurrents pour revenir au 3ème rang. Moins rapide que ses adversaires, LE BIHAN perd des places au fil des tours, LENTAIGNE et ODERIO en profitent pour s'approprier respectivement les 4ème et 5ème places.

Aux avant-postes, NEFF gère parfaitement son effort et conforte sa domination au classement provisoire avec une nouvelle victoire. De son côté, DODE se montre très rapide et parvient à trouver l'ouverture en fin de course pour s'octroyer la seconde position au détriment de ULMANN, 3ème. LENTAIGNE et ODERIO complètent le top 5.

COURSE 2 : NEFF SE RAPPROCHE DU TITRE

Départ mouvementé chez les séniors qui n'hésitent pas à jouer des coudes lors des premiers tours afin de se frayer un chemin. À l'entame du 3ème tour, Ronan DODE (Yamaha) se positionne en tête, il emmène dans sa roue Stéphane NEFF (Yamaha), Bruno LE BIHAN (Yamaha), Emmanuel LENTAIGNE (Suzuki), Oliver ULMANN (Kawasaki) et Jean-Paul ODERIO (Kawasaki).

Aux avant-postes, DODE et NEFF prennent rapidement le large et se livrent un superbe « mano à mano » dont l'issue est indécise. Derrière, LENTAIGNE et ULMANN portent l'estocade sur LE BIHAN qui se retrouve alors 5ème.

À 3 tours du drapeau à damier, NEFF porte une attaque fructueuse sur DODE qui lui permet de prendre la tête de la course pour ne plus jamais la quitter. NEFF s'empare ainsi du doublé dans la Sarthe et DODE se place en solide dauphin. De son côté, ULMANN profite de l'erreur de LENTAIGNE qui tire tout droit au virage du musée pour monter sur la dernière marche du podium. Le pilote de la Suzuki n°34 doit se contenter de la 4ème place. Le top 5 est complété par ODERIO qui a finalement pris le meilleur sur LE BIHAN, 6ème.

Avec 237 points, Stéphane NEFF est en tête du classement provisoire loin devant Ronan DODE (146 points), 2ème, et Olivier ULMANN (129 points), 3ème.

 

PROMO DECOUVERTE

COURSE 1

Groupe A : GEVAUX L'EMPORTE


Imperturbable duo de tête composé de Cyriac GEVAUX (Yamaha) et Torrys GUYOMARD (Kawasaki), les deux hommes sont au coude à coude. Au passage du drapeau à damier, avantage à GEVAUX qui remporte la course devant GUYOMARD distancé en fin de course. Nicolas ERHEL (Kawasaki) complète le podium.

Groupe B : LA VICTOIRE POUR LE LOCAL DE L'ETAPE


Pourtant parti depuis la 11ème position sur la grille de départ, Come GODEFROY (Suzuki) s'est offert un magnifique holeshot et a bouclé tous les tours en tête pour remporter une victoire imparable. Relégué à plus de 17 secondes, Samuel RAVEAUD (Suzuki) est revenu jusqu'au second rang juste devant Olivier DHENIN (Yamaha), 3ème.

COURSE 2

Groupe A : GEVAUX S'OFFRE LE DOUBLÉ


Un parcours sans faute est à mettre au crédit de Cyriac GEVAUX (Yamaha), auteur d'un week-end parfait avec 2 victoires en 2 courses. Nicolas ERHEL (Kawasaki) se classe au second rang après avoir contenu les assauts d'un valeureux Benjamin TOUZE (Yamaha) qui complète le podium à moins d'une demi-seconde de son prédécesseur.

Groupe B : HOLESHOT ET VICTOIRE POUR GODEFROY

Licencié à l'ASM ACO, Come GODEFROY (Suzuki) rafle tout sur son passage en remportant les deux manches avec autorité. Le podium est complété dans l'ordre par Olivier DHENIN (Yamaha) et Samuel RAVEAUD (Suzuki).

 

CALENDRIER

04/08 – 05/08 – Magny-Cours – Moto Club de Nevers et de la Nièvre
18/08 – 19/08 – Alès – Alès Pôle Espoir
01/09 – 02/09 – Nogaro – ASM Armagnac Bigorre





  • Promosport Carole (2/8) » Voir Promosport...
  • Promosport Carole (3/8) » Voir Promosport...
  • Promosport Carole (4/8) » Voir Promosport...
  • Promosport Carole (5/8) » Voir Promosport...
  • Promosport Carole (6/8) » Voir Promosport...
  • Promosport Carole (7/8) » Voir Promosport...
  • Promosport Carole (8/8) » Voir Promosport...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Promosport, Week-End mouvementé en terre Sarthoise (Esprit-Racing)
    Promosport, Week-End mouvementé en terre Sarthoise (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Les Coupes de France Promosport ont fait étape au Bugatti au Mans !

    • Promosport, les favoris confirment à Pau-Arnos

    • Le circuit technique de Pau Arnos reçoit les as du Promosport

    • Glisse et dérapage sur le circuit de Croix-en-Ternois

    • Cap vers le Nord pour les Coupes de France Promosport

    Plus de news »

    Publicité