x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 20.05.18 | 16:06 ESPRIT-RACING.COM | 20.05.18 | 16:06


Le team L'#Espace #Bienvenue s'était distingué en ouverture de la saison à Nogaro mais il a réussi un parcours encore plus remarquable dans les rues de #Pau ! #BMW #FFSA #M4


André Grammatico et Ricardo Van der Ende ont à nouveau terminé 7ème d'une des deux courses, mais en marquant cette fois les points de la 6ème place en classe Pro-Am. Cerise sur le gateau, le pilote Néerlandais a signé un splendide meilleur tour sous la pluie de la course 1 disputée en nocturne, ce qui en dit long sur le potentiel de la BMW M4 GT4 royannaise, sur le talent du pilote et sur la motivation de toute une équipe !

Le Grand Prix de Pau est le seul meeting en ville de la saison nationale, organisé sur le plus vieux circuit français : son tracé n'a pas changé depuis 1935. La catégorie GT4 est à l'affiche depuis 2016 et elle a tout de suite séduit le public du fait de l'attractivité des voitures, la diversité du plateau ainsi que le niveau des pilotes.

La BMW L'Espace Bienvenue montre son aisance aux essais libres en dépit de l'étroitesse des lieux a priori peu favorable au gabarit de la M4. Ricardo Van der Ende réalise la 3ème meilleure performance dans la première séance et André Grammatico se rapproche à 1''4 de son équipier dans la seconde. Si le soleil a inondé Pau le vendredi, la grisaille, le froid et le vent ont définitivement pris l'ascendant à partir de samedi matin. Et quand vient l'heure des qualifications, la pluie vient compléter le tableau. « Nous nous sommes trompés sur la répartition du freinage » analysait André. « Quand j'ai commencé à attaquer, je me suis mis à bloquer les roues au freinage, jusqu'à me retrouver en mauvaise posture au virage du Buisson. »

Le champion 2014 de la GT4 European Series Am se retrouve ainsi 24ème. Quelques minutes plus tard, Ricardo Van der Ende réalise le 12ème temps de la deuxième séance. Mais le multiple champion GT4 European Series a assuré l'essentiel car les organisateurs ont mis sur pied une séance de Superpole pour les quinze pilotes « Pro » les plus rapides. L'exercice consiste à s'élancer seul face au chrono sur une unique boucle. Ricardo effectue un tour de chauffe et passe à l'attaque… mais au freinage de la Gare, il se montre trop optimiste et échoue dans l'échappatoire ! La BMW M4 GT4 n°17 se voit donc qualifiée 23ème sur la grille de la course 1 et 14ème sur la grille de la course 2.

La nuit tombe sur la cité du bon Roi Henri IV, il pleut et trente voitures s'apprêtent à en découdre entre les rails de sécurité. André effectue un bon début de course dans le peloton mais au onzième tour, il se fait une « chaleur » dans la rapide courbe des tribunes. Quelques minutes plus tard, il passe le témoin à Ricardo en 22ème position. Celui-ci récupère des places pour finir au 13ème rang et 11ème de la classe Pro-Am. A quatre tours de la fin, il s'est permis de signer le meilleur chrono en course, avec 4 dixièmes d'avance sur le 2ème temps. Une performance valorisante et revigorante à défaut d'être rémunératrice en termes de points au championnat de France !

Les points, ils sont tombés dans l'escarcelle de L'Espace Bienvenue dimanche après-midi. Ricardo parvient à transformer sa 14ème position du départ en 11ème place au moment du changement de pilote. L'équipe décide d'anticiper le pitstop pour profiter d'une neutralisation. Il reste donc environ 35 minutes de course quand André reprend la piste. « J'ai du attendre une douzaine de secondes en sortie de pitlane car la procédure de safety-car n'était pas tout à fait terminée. Je suis reparti 14ème mais ensuite, j'ai doublé deux voitures et profité de quelques incidents si bien que j'ai passé la ligne d'arrivée à la 7ème place du général ! Pourtant la course fut tout sauf facile, avec la pluie qui s'est intensifiée et j'ai connu quelques moments de solitude. Je n'ai pas pu m'empêcher de repenser au Grand Prix de Pau de l'an 2000, quand j'avais pulvérisé ma BMW 320 Supertourisme dans des circonstances semblables. » L'équipe pointe à la 8ème place du classement provisoire au cap du premier tiers de la saison.

Deux mois se seront écoulés quand les concurrents du championnat de France FFSA GT reprendront la piste à Dijon Prenois, du 13 au 15 juillet !


Romane Didier / future racing commm



Cliquez pour agrandir l'image
Pas de beau temps mais… un meilleur temps ! (D.R.)
Pas de beau temps mais… un meilleur temps ! (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • Un week-end quasi parfait à domicile !

  • Blancpain GT Series, Simon Gachet deux fois dans les points à Brands Hatch

  • Des hauts et des aléas

  • Trois heures de heurts et de bonheur

  • CD Sport passe tout près du bonheur pour ses débuts en Michelin Le Mans Cup

Plus de news »

Publicité