x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 08.08.18 | 14:46 ESPRIT-RACING.COM | 08.08.18 | 14:46


On est là, à MAGNY-COURS, pour la sixième manche des Coupes de France #PROMOSPORT. C'est la canicule et tout le monde se plaint de la chaleur. On est français donc jamais contents comme dirait Souchon ! une fois trop chaud, une fois trop froid ! lol ! C'est vrai que, là, la température est un chouia trop élevée et on n'y peut rien ! #Tourne


Nous, on est spectateurs donc on peut se mettre à l'ombre si on en trouve, mais pour les pilotes qui livrent bataille pour nous régaler c'est autre chose !

Avec l'équipement, la chaleur du moteur et de la piste, transpiration à grosses gouttes garantie ! Parmi ces pilotes, il y en a un qui supporte peut-être plus la chaleur que les autres puisque son métier c'est se battre contre  les flammes  et sauver des vies ; Florent TOURNE, pilote en Promosport 1000 est pompier de Paris !

En arrivant à MAGNY-COURS, il est en tête du championnat avec 6 points d'avance sur  son ancien coéquipier de l'équipe Viltaïs, Johan NIGON, et tous les deux veulent le titre donc ça va chauffer !

Florent est natif du Gers mais étant donné sa profession vit près de Paris.


Florent, tu es pompier de Paris depuis quand ?
Ca fait 5 ans et demi que je suis pompier de Paris ; le premier contrat est de cinq ans + 6 mois de formation ; j'arrive au terme de ce contrat début septembre et, à l'issue, je rentrerai dans le Sud.


Pour rester pompier pro ?
Ce serait mon souhait mais ce n'est pas aussi simple que ça ; je suis en train de voir ; j'ai postulé dans différents départements et j'attends des réponses.


Sinon, tu ferais quoi ?
Ah ! bonne question ! Aujourd'hui, c'est un peu le point d'interrogation ;  je ne sais pas trop vers quoi me diriger ; j'ai toujours le souhait de continuer à faire de la moto ; est-ce que ce sera dans le milieu de la moto ou pas, je ne sais pas.


Qu'est-ce qui t'a donné envie de faire de la moto ?
A 14 ans, j'avais un petit 50 à boîte de vitesse pour la route ;  à 16 ans, je voulais quelque chose de plus puissant. Je me suis renseigné, avec mon père, pour acheter une 125 et, à l'époque, le concessionnaire nous a un petit peu déconseillé ce genre de moto pour les jeunes de 16 ans ; c'était trop dangereux pour rouler sur la route avec ; mon père a été assez catégorique sur ça et il m'a dit « si tu veux faire de la moto ce sera sur circuit » ; on avait le circuit de NOGARO à deux pas de chez nous c'était pratique.


Comment es-tu venu à la compétition ?
On avait une connaissance dans notre village qui roulait en championnat de France Open à l'époque  et qui avait commencé avec une Cagiva Mito. Il m'a dit « tu viens tous les mercredis et les samedis à l'atelier, on la remettra en état et tu commenceras à rouler, on verra après ».

J'ai commencé en 2005 par le 125 Promosport à PAU et NOGARO parce que c'était pas loin de chez moi.

Ensuite, en 2006, avec mon père, on s'est lancés pour une saison complète toujours en 125 Promosport. J'ai fait quelques erreurs mais j'ai vu que je pouvais gagner des courses.

En 2007, j'ai refait le championnat pour, éventuellement , jouer le titre; ça l'a pas fait ; le manque d'expérience et les chutes ont fait que j'ai perdu le titre ; j'ai fini 5ème.

En 2008, je suis passé directement en Trophée Pirelli 600 où je suis resté jusqu'en 2012 ; entre temps, je me suis séparé de l'équipe avec qui j'étais (ACTION BIKE) et  je me suis rapproché d'une équipe qui m'a soutenu (le GMT 94) et permis d'avoir une moto. Les conditions étaient qu'il fallait faire une course. Je l'ai faite et ça s'est très bien passé ; j'ai fini 8ème au scratch en partant dernier.

En 2013, je n'ai pas roulé parce que j'ai intégré les pompiers de Paris cette année là.

En 2014, je me suis seulement remis dans le bain de la compétition en championnat de France supersport.

En 2015-2016 : Championnat de France supersport. Ces années ont été difficiles : en 2015, je me suis cassé le scaphoïde lors de la première manche au Mans et en 2016, je me suis cassé le gros orteil.

En 2017 : Championnat de France superbike en catégorie Challenger ; je n'ai fait que trois courses ; mon travail ne me permettant pas de rouler comme je le souhaiterais je manque de roulage et préfère garder mon budget pour 2018.

En 2018 : Agé de 29 ans, je ne peux participer à la catégorie Challenger du championnat de France superbike, donc retour en Promosport  mais 1000 cm3 dans ma propre structure (FLORENT TOURNE RACING TEAM) et avec l'aide du team CMS pour le réglage de la moto.

Tes objectifs pour l'avenir ?
L'objectif premier c'est d'avoir le titre à la fin de cette saison ; je suis en concurrence avec mon ancien coéquipier, Johan NIGON ; on se connaît bien mais la bagarre est rude !

Sinon,  j'aimerais intégrer une bonne équipe en championnat du monde d'endurance pour évoluer à ce niveau là.

Pour la vitesse, on verra en fonction du budget, des aides éventuelles que je peux avoir puisque ça coûte extrêmement cher ; ce sera en championnat de France superbike ; pour le moment je sais que je n'ai pas le budget donc on verra plus tard.


Merci Flo ! et excuse-moi encore pour mon intrusion dans le box ! elle était presqu'aussi rapide qu'une intervention de pompier ! lol !

Tu as été déçu par ton résultat de dimanche car tu perds la tête du championnat ; la fin de course a été compliquée avec un gros manque de grip mais, en montant sur la troisième marche du podium, tu encaisses de précieux points ; tu as cassé ton moteur le jeudi aux essais et, sans l'aide du Team MOTO 95 et du Team CMS, ton week-end aurait pu être fichu !

Rien n'est joué et tu feras tout pour remporter le titre !

Il reste deux épreuves, ALES et NOGARO, et je me doute bien que, pour la dernière, tu vas être chez toi à domicile et qu'il va y avoir le feu sur la piste !


Renée Durin





  • Promosport Carole (2/8) » Voir Promosport...
  • Promosport Carole (3/8) » Voir Promosport...
  • Promosport Carole (4/8) » Voir Promosport...
  • Promosport Carole (5/8) » Voir Promosport...
  • Promosport Carole (6/8) » Voir Promosport...
  • Promosport Carole (7/8) » Voir Promosport...
  • Promosport Carole (8/8) » Voir Promosport...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Florent TOURNE, Pilote et Pompier de Paris ! (Esprit-Racing)
    Florent TOURNE, Pilote et Pompier de Paris ! (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Johan NIGON un auvergnat déterminé !

    • Le Promosport a jonglé entre Titre et nouveaux Vainqueurs à Magny-Cours

    • Eddy DUPUY, le pilote qui n'aime pas la vitesse !

    • Promosport, Objectif Titre à Nevers Magny-Cours

    • Promosport, Week-End mouvementé en terre Sarthoise

    Plus de news »

    Publicité