x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 04.04.18 | 11:18 • Mis à jour le 04.04.18 | 11:19 ESPRIT-RACING.COM | 04.04.18 | 11:18 • Mis à jour le 04.04.18 | 11:19


Bonjour ! Une semaine après une 1ère épreuve encourageante en Moto2, je reprends le guidon de ma GSX-R 600, à l'assaut d'un 3ème titre de champion de France. #FSBK #Suzuki #Tangre #LeMans


J'ai à coeur de briller en terre Mancelle, en effet sur un circuit qui me réussit peu (aucun podium lors des 3 dernières saisons) je souhaite remporter les deux courses pour me mettre en confiance pour le GP de France auquel j'espère participer ... Réponse dans moins d'un mois !


Vendredi – Essais libres
Que ce soit au Portugal ou au Mans, la météo est froide et pluvieuse. Ayant déjà roulé dans ces conditions à Estoril, je ne réalise que très peu de tours mais me place tout de même dans les 3 premiers. Je suis en confiance pour les qualifications qui s'annoncent dans des conditions similaires.

Samedi – Qualifications
La piste est encore bien mouillée mais le grip s'améliore progressivement. Je me place rapidement dans le top 3, non loin du leader.
A 15min de la fin Dunlop souhaite que je teste un autre type de pneu, mais dans ces conditions presque séchantes, cela ne fonctionne pas. Je m'arrête pour remettre l'ancien pneu, mais c'est trop tard je n'ai que 2 tours pour me remettre dans le rythme, trop peu pour faire mieux que 9ème. C'est dommage il fallait être sur la piste lors des 10 dernières minutes, car la piste s'améliorait et je les ai passées à changer mon pneu.
Pour l'après-midi, la piste est devenue sèche, mais le ciel est très menaçant. Il est donc très important de partir immédiatement et de fixer un bon temps dès les 1ers tours au cas où la pluie arrive. Et là, gros bug dans l'équipe, la moto n'est pas prête, la pression des pneus n'est pas faite, les réglages secs non plus. L'équipe s'active et je pars juste à temps. Mais ils ont oublié de mettre le transpondeur, je négocie pour rentrer aux stands en faisant le tour du circuit (plus rapide que de ramener la moto à pied). Dans la précipitation et l'énervement, j'en oublie de bien chauffer mes pneus (dont l'avant qui n'était pas à la bonne pression) et je chute immédiatement. Le temps de ramener la moto et la pluie s'abat sur le circuit. J'obtiens finalement la 23ème position puisque je n'ai pu boucler de tours sur le sec contrairement aux concurrents. Je suis dévasté par ces erreurs (de mon équipe puis de moi) qui vont me rendre la course 2 très difficile !


Dimanche – les courses
Course 1

Je prends un départ correct et sors de la chicane DUNLOP aux alentours de la 8ème place. N'ayant fait aucun tour sur le sec du week-end, je prends un peu de temps pour me mettre dans le bain et vois les leaders s'échapper. Après 3 tours, je passe à l'attaque et améliore mes chronos.
Je remonte rapidement jusqu'à la 5ème position, mais les 4ème et 3ème sont assez loin. Je parviens tout de même à faire le freinage à Enzo Boulom à mi-course. Antiga devant moi est assez loin, mais d'un coup je comprends le fonctionnement des mes nouveaux pneus Dunlop et réalise meilleur tour sur meilleur tour. Je remonte fort sur Antiga que je dépasse à 2 tours de l'arrivée. Mes chronos me permettent même de réduire l'écart sur Bulle et Stoll qui se battent pour la victoire, mais ils avaient trop d'avance pour que je fasse mieux. Je termine donc sur la 3ème marche du podium après une belle remontée.


Course 2
De la 23ème position sur la grille, l'histoire ne sera pas la même ! Mais je me concentre sur ma stratégie pour réaliser une belle progression dans les 1ers virages. Après un bon envol, ma stratégie est payante puisque je ressors de la 1ère chicane à la 11ème position ! Après deux dépassements dans les virages qui suivent, je franchis le 1er tour 9ème.

Encore un dépassement lors du second tour, et deux le tour suivant, j'ai le couteau entre les dents ! Dès l'entame du 4ème tour je suis déjà 5ème après un nouveau dépassement dans la 1ère courbe.
Je suis beaucoup mieux parti qu'en première manche et je remonte déjà sur le groupe de tête. J'ai moins de 4s d'écart et je sens qu'il est possible d'aller les chercher, mais quand j‘essaye de pousser au maximum et réaliser des tours comme la course du matin, impossible de retrouver les sensations, je n'arrive pas à faire tourner la moto, très rapidement, le grip du pneu arrière se dégrade et la moto devient inconduisible !

Impossible donc de remonter et pire je dois lutter pour conserver ma 5ème position ! A l'arrivée, le pneu est complètement déchiqueté, c'est rare, surtout chez Dunlop mais j'ai eu la malchance d'avoir un pneu défectueux… D'autant que le matin, j'ai réalisé le meilleur tour en course à deux tours de la fin (14ème tour) avec le même type de pneu et là j'ai perdu le feeling dès le 4ème tour…

Conclusion
C'est un week-end très rageant, car si je me sentais prêt et en pleine confiance, tout s'est mal goupillé aux qualifications avec des erreurs qui n'auraient pas dû être faites, ce qui m'a mis en difficulté sur les deux courses ! Mais bon cela arrive, c'est rare que je chute par précipitation et c'est la 1ère fois que mon équipe commet ce genre d'erreur. C'est juste qu'avec ces conditions météo ce fut très dommageable.

Après je peux être satisfait de mes deux courses, j'ai fait un beau travail en remontant rapidement. Certes j'aurai pu me battre pour la gagne en 1ère manche si je m'étais mis plus rapidement dans le rythme. Et en 2ème manche, j'ai réalisé un début de course parfait, j'ai simplement manqué de chance avec le pneu arrière.

J'adresse un grand merci à mon équipe et à ceux qui ont aidé dans la préparation de la saison : Mes parents, Seb, Roger, Rémi, Marine, Laurent… et à ceux qui se sont déplacés pour suivre en live cette 1ère course !

Merci également à mes partenaires qui me permettent de réaliser tout ça : YOHANN MOTO SPORT, SYSTEMIS, YACCO, COYOTE-TRAQUEUR, SKEED, MOTO CLUB 19 MEYMAC, CREPY IMMOBILIER, TECHNICAL STORAGE, FFM, SHOEI, IXON, DUNLOP, FRANCE EQUIPEMENT, TOURNAY, SPARK, SOCAP, SARL FRINGANT TP, A.ALPI, SEMC.

Merci de votre lecture.
Salutations amicales et sportives.
Cédric TANGRE





  • FSBK Le Mans (2/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (3/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (4/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (5/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (6/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (7/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (8/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Cédric Tangre malchanceux mais déterminé sur le Bugatti (Esprit-Racing)
    Cédric Tangre malchanceux mais déterminé sur le Bugatti (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Objectif Grand Prix, Le Mans, Lapierre bien lancé

    • FSBK Le Mans

    • FSBK, La saison 2018 lancée tambour battant

    • Des essais chronométrés très prometteurs sur le circuit Bugatti du Mans

    • FSBK 2018, c'est parti !

    Plus de news »

    Publicité