x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 28.05.17 | 09:29 ESPRIT-RACING.COM | 28.05.17 | 09:29


Double-Double Pour Foray, Bulle & Rougé. #FSBK #Ledenon #Foray #Bulle #Rougé


C'est sous un soleil de plomb que les pilotes du FSBK ont pris le départ, ce samedi des essais qualificatifs sur le circuit de Ledenon dans le Gard. Organisée par le MC Ledenon sous l'égide de la FFM, la 3ème étape du Championnat de France Superbike s'annonce comme une étape cruciale pour les protagonistes aux titres 2017.

 

SUPERBIKE

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS 1 : FORAY A L'ATTAQUE

David CHECA (Yamaha) vainqueur sortant sur le « tobogan » de Ledenon s'illustre le premier et s'empare du meilleur temps. Le plaisir ne durera que quelques tours, puisque rapidement son dauphin Kenny FORAY (BMW) signe la pole position en 1'23''090 dans son 4ème tour.

Axel MAURIN (Yamaha) en embuscade, prouve qu'il est en confiance et à l'aise sur ce circuit très technique. En effet la veille, le pilote de la Yamaha N°89 avait déjà signé le meilleur chrono absolu de la journée. Petit à petit MAURIN refait son retard et s'empare du deuxième temps en 1'23''403. À 10 minutes de la fin, il devance le pilote officiel Kawasaki SRC Mathieu GINES.

Alors que les trois leaders FORAY, MAURIN et GINES rentrent aux stands, David CHECA et Etienne MASSON (Suzuki) restent en piste pour tenter de remonter dans la hiérarchie.

Au même moment, David PERRET (Yamaha) fait son apparition à seulement 3 minutes du drapeau à damiers. Le pilote de la Yamaha N°18 vient perturber le classement avec un temps de 1'23''602, reléguant le pilote espagnol David CHECA à la 5ème place et condamnant par la même occasion le pensionnaire du Suzuki LMS,  Etienne MASSON à s'élancer du 6ème rang.

En Superbike Challenger, Baptiste GUITTET (Suzuki) prend le 6ème temps scratch en 1'23''772 et se propulse en tête de la catégorie. Robin CAMUS (Suzuki) en pleine confiance s'empare de la 2ème place au nez et à la barbe de Morgan BERCHET (Kawasaki), signant son meilleur temps en 1'24''056.
 

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS 2 : DEUXIÈME POLE POUR FORAY
La chaleur de l'après midi n'est pas propice à améliorer les performances du matin mais les pilotes se donnent à fond !

Les compteurs s'affolent à 20 minutes de la fin. Mathieu GINES s'offre la meilleure marque en 1'23'483 prenant le meilleur sur David CHECA alors leader. Etienne MASSON, Kenny FORAY, Axel MAURIN et David PERRET tentent de trouver l'ouverture et se rendent coup pour coup. Le pilote LMS va sortir son épingle du jeu et revenir à 445 millièmes de GINES.

Kenny FORAY, patient et serein, fait parler son expérience du « Grand 8 Gardois »  avec un tour en 1'23''148 qui lui permet de prendre la pole position. MASSON, en 1'23''407,  assure la deuxième place devant GINES.

Pour la 4ème place sur la grille Anthony DOS SANTOS (Yamaha) sert les dents face à un David CHECA survolté qui échoue finalement à 10 millièmes.

En Superbike Challenger, la 2ème séance d'essais chronométrés est le théâtre d'une bagarre à 4 entre Hugo CLERE, Morgan BERCHET, Robin CAMUS et Baptiste GUITTET. Il faut attendre les derniers instants pour voir la situation se décanter.

C'est finalement Morgan BERCHET qui profite des derniers instants pour arracher la première place de la catégorie devant Robin CAMUS, Baptiste GUITTET et Hugo CLERE.
 

SUPERSPORT – TROPHEE PIRELLI 600

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS 1 : BULLE CONFIANT

Les pilotes s'élancent sous un grand soleil dans des conditions parfaites. Dès les premiers tours, Clément STOLL (Triumph) prend les commandes. Très à l'aise lors des essais libres, il confirme sa bonne forme du moment.

Mais le plaisir reste de courte durée car Louis BULLE (Yamaha) enchaine de bons temps intermédiaires et prend les avant-postes. Il s'améliore tours après tours et passe sous les 1'25'', pour s'adjuger la pole position en 1'24''606.

Derrière Guillaume ANTIGA (Yamaha), Stéphane FROSSARD (Yamaha), Cédric TANGRE (Suzuki) et Clément STOLL se livrent une bataille acharnée.

A quelques minutes de la fin de séance Guillaume POT, actuel leader des Coupes de France Promosport 600, venu faire une pige en FSBK, hausse le ton et intègre le Top 5 en 1'25''061. Le pilote N°69 grappille quelques centièmes pour passer devant Clément STOLL alors 4ème.

Au final c'est donc Louis BULLE qui s'élancera en premier sur la grille de départ devant Stéphane FROSSARD, Guillaume ANTIGA, Guillaume POT et Clément STOLL.

En Trophée Pirelli 600, Maxim PELLIZOTTI (Yamaha) anime les débats et prend la tête de la catégorie. À la mi-séance Guillaume RAYMOND (Yamaha) et Clément GRANZOTTO (Yamaha) se détachent et se livrent bataille pour la pole position.

Sur la ligne c'est Guillaume RAYMOND qui sort vainqueur en 1'25''981 devant Clément GRANZOTTO en 1'26''138 et Maxim PELLIZOTTI en 1'26''989.


ESSAIS CHRONOMÉTRÉS 2 : BULLE IMPRESSIONNE
Sans surprise on retrouve aux avant-postes les animateurs des essais matinaux. Stéphane FROSSARD, Clément STOLL et Guillaume ANTIGA font monter un peu plus la température de la piste en roulant tous dans la même seconde. Seul le pilote N°30, Louis BULLE,  passe sous la barre des 1'26'' avec un temps de 1'25''884.

Guillaume POT et Cédric TRANGRE observateurs en ce début de séance ne tardent pas à rejoindre la lutte pour la pole position.

Louis BULLE met fin au suspense avec un temps « canon » de 1'24''732, suivi de très près par Stéphane FROSSARD. Seulement 102 millièmes séparent les 2 hommes en fin de séance. STOLL, TANGRE, ANTIGA et POT complètent le classement.

En Trophée Pirelli 600, même scénario que plutôt dans journée, Guillaume RAYMOND aligne les meilleurs temps et termine logiquement en tête de la catégorie en 1'26''859. Dylan MILLE (Yamaha) absent des débats matinaux, réalise une bonne séance en prenant le meilleur sur Clément GRANZOTTO dans le « money time ».
 

OBJECTIF GRAND PRIX – PRE MOTO3

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS 1 : ROUGÉ EN PATRON

Joris INGUILLA (Beon Factory) pensait certainement assoir son statut de leader mais c'était sans compter sur le retour du Champion de France 2016, Clément ROUGÉ (Moriwaki MD) absent depuis le début de saison. Rapidement ROUGÉ, à l'aise sur les hauteurs du Pont du Gard, s'empare de la pole position et se permet même d'enfoncer le clou en toute fin de débat avec un temps de 1'32''832, relayant à 2 secondes Hugo CHAPON (MIR 250 PR3) et Joris INGIULLA.


ESSAIS CHRONOMÉTRÉS 2 : DOUBLÉ POUR ROUGÉ
Les séances s'enchainent et se ressemblent pour l'inusable Clément ROUGÉ. Le pilote de la Moriwaki N°45 règne sans partage et signe sa seconde pôle position en 1'33''119 lors de son 13ème tour. Ses adversaires du jour se nomment Hugo CHAPON et Joris INGIULLA qui complètent de nouveau la première ligne pour les courses dominicales.
 

SIDE-CAR

COURSE 1 : 1ERE VICTOIRE POUR WYSSEN / HOFER  

Parti en 3ème position, le duo LEGLISE / OLLIGER fait le forcing dès les premiers tours de roue et gagne une place avant même l'entame du premier virage.  DELANNOY / CLEMENT perdent leur position de leader et se retrouvent à batailler en 3ème place. La bonne opération du jour est pour l'équipage N°51 du Team MG RACING SIDE qui atterri en tête de la course.

Quelques encablures plus tard WYSSEN / HOFER attaquent et remontent en 2ème place.  Devant c'est toujours MOREAU / GADET qui mène le rythme.

A mi-course nous retrouvons donc dans l'ordre les équipages MOREAU / GADET, WYSSEN / HOFER et DELANNOY / CLEMENT. Moins de 400 millièmes séparent le 1er du 2ème. La paire MOREAU / GADET sent l'équipage numéro 41 revenir vers lui mais ne craque pas…

A 5 tours de l'arrivée, dans le virage du pont DELLANOY / CLEMENT et WYSSEN / HOFER sortent au coude à coude. Le Champion de France 2016 réussit à le dépasser au « virage de la carierasse ». Dans la foulée de cette attaque les sociétaires du KENEC RACING TEAM veulent prendre la tête et s'attaquent à MOREAU / GADET. Mais trop optimiste les 2 équipages sortent un peu large dans le « triple gauche » permettant à WYSSEN / HOFER de faire l'intérieur.  

Jusqu'au bout WYSSEN / HOFER a tenu bon face aux assauts répétés du side car N°1 et franchissent la ligne d'arrivée en vainqueur. Ils signent là leur 1ère victoire de la saison devant DELLANOY / CLEMENT et MOREAU / GADET

En 600, GUINARD / POUX l'emporte, malgré la pression de son dauphin LEGUEN / GAULARD qui n'a jamais rien lâché jusqu'au drapeau à damier. Derrière, des ennuis mécaniques privent la famille SIRO de la 3ème marche du podium au profit du duo LAFOREST / CAPDEVILLE.


Le FSBK c'est sur www.fsbk.fr





  • FSBK Le Mans 2/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 3/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 4/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 5/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 6/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 7/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 8/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Double-Double Pour Foray, Bulle & Rougé. #FSBK #Ledenon #Foray #Bulle #Rougé (Esprit-Racing)
    Double-Double Pour Foray, Bulle & Rougé. #FSBK #Ledenon #Foray #Bulle #Rougé (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • FSBK Ledenon

    • FSBK Nogaro, le team OGP au travail !

    • NOGARO FSBK 2017 - Dimanche pour LAGRIVE, CLERE, GINES, GUITTET et CAMUS

    • FSBK Nogaro, double victoire pour Cédric Tangre !

    • Objectif Grand Prix, Nogaro, Joris Ingiulla se pose en patron !

    Plus de news »

    Publicité