x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 29.05.17 | 11:20 ESPRIT-RACING.COM | 29.05.17 | 11:20


Le Championnat de France SuperBike sur les hauteurs de Nîmes !


40 ans après le premier événement majeur du Circuit de Ledenon, Les pilotes du FSBK s'étaient donnés rendez vous sur les hauteurs de Nîmes pour la 3ème épreuve du Championnat de France Superbike.

Organisée par le MC Ledenon sous l'égide de la FFM, l'étape gardoise est toujours très attendus par les pilotes et les nombreux spectateurs présents en ce jour de courses.


SUPERBIKE

COURSE 1 : FORAY TOUT EN MAITRISE

Avant même le départ de la course Matthieu LAGRIVE (Kawasaki) manque à l'appel. La mort dans l'âme il doit renoncer a prendre le départ suite aux conséquences de sa chute à NOGARO.

Les pilotes s'élancent pour 20 tours de course, et rapidement un trio se détache mené par Kenny FORAY (BMW) suivi de Mathieu GINES (Kawasaki) et Axel MAURIN (Yamaha). David CHECA (Yamaha) et David PERRET (Yamaha) réalisent la jonction laissant Derrière eux Etienne MASSON (Suzuki) légèrement esseulé.

FORAY se détache une première fois en compagnie de GINES à l'amorce du « virage du camion », obligeant CHECA à prendre tous les risques pour ne pas perdre le contact.

Le pilote BMW N°78 insiste et distance ses concurrents. Derrière David PERRET se fait de plus en plus pressant sur ses adversaires directs. Il passe tour à tour CHECA puis GINES pour le gain de la 2ème place. Le pilote Kawasaki SRC rétrograde en 4ème position sous la menace des attaques d'Etienne MASSON qui finit par prendre le meilleur à la mi-course.

A l'entame des cinq derniers tours, PERRET semble être capable de faire la jonction sur le leader. Mais une petite faute dans le triple gauche le ralenti et permet même à CHECA de lui ravir la 2ème place.

Le pilote Tecmas, décidément intouchable creuse l'écart et s'envole vers la victoire. La bataille pour la seconde marche du podium est âprement disputée entre les deux David et à ce petit jeu là c'est l'espagnol vainqueur ici en 2016, qui l'emporte.

En Superbike Challenger la bagarre est engagée dès les premiers tours de roues. Baptiste GUITTET (Suzuki) et son co-équipier Robin CAMUS (Suzuki) se placent rapidement en tête, mais c'est sans compter sur le retour d'Hugo CLERE (Yamaha). Ce dernier va s'emparer rapidement de la 2ème place et se lance à la poursuite de GUITTET. Le « fer à cheval » lui est fatal et stoppe sa remontée sur la tête de course. Morgan BERCHET (Kawasaki) accède donc au podium et dans le même temps le pilote LMS N°72 chute à son tour laissant s'envoler ses espoirs de victoire. La voie se libère pour Robin CAMUS, Morgan BERCHET et Gabriel PONS (Kawasaki) qui forment dans l'ordre le classement de la course.


COURSE 2 : FORAY SURVOLE ET CLERE ENFLAMME LA PISTE
La course part sur un rythme très élevé, David CHECA auteur d'un très bon départ perd le contrôle de sa machine à la sortie du triple gauche et balayant tout espoir de victoire.

Kenny FORAY et Mathieu GINES (Kawasaki) prennent les commandes, suivis de très prêt par David PERRET et Etienne MASSON. PERRET décidément très en jambe lors de ce deuxième débat se lance à l'assaut du pilote BMW. Moins de deux secondes séparent les deux hommes et la lutte s'engage derrière avec GINES, MASSON et MAURIN.  MASSON au pied du mur n'a plus le choix s'il veut monter sur le podium. Il doit se dévoiler et prendre tous les risques.

A mi-course Kenny FORRAY accroit un peu plus son avance sur le reste du peloton. Il fait désormais cavalier seul et compte maintenant trois secondes d'avance sur son dauphin David PERRET. Pourtant très compétitif, le pilote Yamaha reste impuissant face à la suprématie de la moto N°78. MAURIN et MASSON, roue dans roue, luttent pour la dernière marche du podium alors qu'au même moment GINES subit les foudres d'un Hugo CLERE survolté. Le pilote Moto Ain trouve la faille et s'empare de la 5ème place.  MASSON, dans le dernier tour, ayant à cœur d'honorer le travail de son équipe, place une attaque sur GINES qui lui permet d'accéder au podium,

En Superbike Challenger Morgan BERCHET prend les commandes, mais de courte durée car Baptiste GUITTET et Hugo CLERE font parler leur expérience et le prennent le meilleur sur le pilote Kawasaki. Un duel s'installe pour la première place entre le pilote Suzuki LMS et le pensionnaire du Team Moto Ain. A ce jeu CLERE se montre le plus véloce sur le « Grand 8 de Ledenon ». Ce dernier l'emporte logiquement devant Baptiste GUITTET et Morgan BERCHET.

Au provisoire, Kenny FORAY (114 points) accroit son avance sur David PERRET (77 points) et Etienne MASSON (57 points).

En Superbike Challenger, Gabriel PONS (95 points) perd sa place de leader pour 1 point au profit de Morgan BERCHET (96 points). Quand à Baptiste GUITTET (68 points)  s'empare de la 3ème place.


SUPERSPORT – TROPHEE PIRELLI 600

COURSE 1 : FROSSARD 1 – BULLE 0

Louis BULLE (Yamaha) assume pleinement son statut de leader et gratifie le paddock d'un très bon départ. Au 2ème passage sur la ligne le trio composé de BULLE, Stéphane FROSSARD (Yamaha) et Guillaume POT (Yamaha) se détache. POT impressionne pour sa première pige en Supersport sur une moto qu'il ne maitrise pas à 100%.

A 8 tours de l'arrivée, Louis BULLE alors en 3ème position, ronge son frein et observe ses deux rivaux. Derrière, Cédric TANGRE (Suzuki) mène la chasse en compagnie de Clément STOLL (Triumph) mais ne reverront jamais la tête. La course va donc se jouer parmi le trio de pointe.

Dans le « fer à cheval » Louis BULLE passe à l'attaque prenant le meilleur sur POT,  puis dans la foulée sur FROSSARD. Cependant FROSSARD n'abdique pas et rend coup pour coup à son rival. Au terme d'une course splendide, FROSSARD s'impose  devant BULLE et POT !

En Pirelli 600 Guillaume RAYMOND n'a jamais été inquiété par ses adversaires. Parti en cavalier seul avec le peloton des Supersport, il sort grand vainqueur de la catégorie. La surprise vient de Kevin TRUEB (Honda), qui réalise une bonne performance en s'adjugeant la 2ème place devant Clément GRANZOTTO (Yamaha)


COURSE 2 : BULLE / FROSSARD – QUEL SPECTACLE !
Bis repetita pour la seconde course du week-end.  Louis BULLE s'élance de la pole position et prend les commandes. Un peloton de cinq hommes composé de BULLE, FROSSARD, STOLL, TANGRE et ANTIGA se détache rapidement. Sept secondes séparent le groupe de tête du reste du peloton, et déjà FROSSARD ne tarde pas à prendre la tête. Il hausse le rythme et oblige BULLE à faire parler son expérience pour rester dans sa roue.

A 9 tours de l'arrivée on se retrouve dans la même configuration que plus tôt dans la journée avec un duo FROSSARD / BULLE possédant 3 secondes d'avance sur TANGRE et ANTIGA. Louis BULLE semble attendre et observer avec précision son adversaire et coéquipier pour porter l'estocade ! Pour le gain de la 3ème place, Guillaume ANTIGA presse TANGRE tours après tours. A deux reprises il tente un dépassement en bout de la ligne droite des stands mais en vain…  C'est à 5 tours de l'arrivée qu'ANTIGA trouve l'ouverture au « fer à cheval » et s'empare ainsi de la 3ème marche du podium.

Dans le final Louis BULLE fait l'intérieur à FROSSARD à la hauteur du « fer à cheval »  mais le pilote Suisse s'accroche et le déborde à la sortie du « triple gauche ». Ils sont de nouveau coudes à coudes et vont se battre jusqu'à l'arrivée. Les héros du jour offre un spectacle haletant et de haute voltige pour le plus grand plaisir des amateurs de vitesse et précision.

Finalement Stéphane FROSSARD commet l'irréparable en chutant au « virage du camion » laissant BULLE s'envoler seul vers sa première victoire de la saison.

En Trophée Pirelli 600, Guillaume RAYMOND (Yamaha) se place immédiatement aux avant-postes suivis par Dylan MILLE (Yamaha) et Clément GRANZOTTO (Yamaha). Malheureusement MILLE n'arrive pas à suivre le rythme, et cède la troisième position à Tanguy ZAEPFEL (Yamaha). L'ordre ainsi établi les positions restent inchangées jusqu'au drapeau à damier. Guillaume RAYMOND réalise donc un magnifique doublé sur le circuit Gardois.

Au provisoire, Louis BULLE (108 points) prend la tête du classement devant Cédric TANGRE (88 points) et Stéphane FROSSARD (79 points)

En Trophée Pirelli 600, Guillaume RAYMOND (108 points) s'octroie la première place du classement provisoire devant Clément GRANZOTTO (97 points) est et Gino DE LA ROSA (62 points).


OBJECTIF GRAND PRIX – PRE MOTO3

COURSE 1 : ROUGÉ DÉROULE

Clément ROUGÉ (MORIWAKI MD) déroule son récital de pilotage et termine en tête avec plus de 11 secondes d'avance sur son dauphin.

La bagarre se joue pour la 2ème place entre Hugo CHAPON (MIR 250 PR3) et Joris INGIULLA (BEON FACTORY). Le pilote N°27, jusque là en seconde position, se fait dépasser par la moto N°95 après un duel disputé. Il faut attendre les 2 derniers tours pour que CHAPON récupère sa position initiale, mais INGIULLA ne relâche pas ses efforts et garde le contact. Sous pression CHAPON craque et part à la chute, laissant INGIULLA filer vers seconde place di podium et permettant à Charles AUBRIE (Over Yamaha) de monter sur la boite.

COURSE 2 : ROUGÉ 4-0
Avant le départ de la course nous apprenons l'absence de Joris INGIULLA qui victime d'un problème mécanique lors de la première course ne prendra pas le départ de ce second débat. Le paddock assiste à un départ canon d'Alexis BOUDIN (Sherco), le benjamin de l'épreuve.  A seulement 12 ans il jaillit de la grille et gagne trois places. Après 2 tours derrière l'intouchable Clément ROUGÉ, il se stabilise à la 6ème position.  Derrière le leader on retrouve à la lutte Hugo CHAPON, Charles AUBRIE et Guillaume JUCHA. L'impressionnant Clément ROUGÉ s'impose avec l'art et la manière devant Hugo CHAPON et Charles AUBRIE.

Au provisoire, Joris INGIULLA conserve la tête avec 110 points devant Charles AUBRIE (93 points) et Guillaume JUCHA (91 points)


SIDE-CAR

COURSE 2 : PLACE AUX JEUNES

12h25, l'heure est venue d'en découdre pour les 17 équipages de la catégorie Side-Car ! Vexé de sa troisième place lors du premier débat, l'équipage MOREAU / GADET s'élance en pole position devant le Champion de France 2016, DELANNOY / CLEMENT et les vainqueurs de la veille WYSSEN / HOFER.

A la surprise générale, LEGLISE / OLLIGER signe un excellent départ pour virer en tête à l'amorce du « triple gauche ». Seul MOREAU / GADET semble être en mesure de suivre l'équipage N°33. DELANNOY / CLEMENT, en mauvaise posture dans les premiers tours, doit forcer son talent pour prendre le meilleur sur WYSSEN / HOFER, puis sur la paire MOREAU / GADET pour le gain de la deuxième place. Un véritable mano-à-mano, carénage contre carénage, s'engage entre le Champion de France 2016 et le leader. Moins de 300 millièmes séparent les 2 équipages à 8 tours du drapeau à damier. LEGLISE / OLLIGER plus à son aise dans le trafic se donne de l'air et retarde le retour du side N°1. Tout est à refaire pour DELANOY / CLEMENT mais cet écart ne bougera plus jusqu'à l'arrivée. LEGLISE / OLLIGER s'envole vers une victoire au panache !

La domination de DELANNOY / CLEMENT connaît un nouveau coup d'arrêt avec une seconde marche sur un podium final complété par le duo WYSSEN / HOFFER ayant pris le dessus sur MOREAU / GADET.

En 600cc, le duo GUIGNARD / POUX se place en tête dés le début de course et distance confortablement LEGUEN / GAULARD. Alors qu'une nouvelle victoire semble se dessiner pour l'équipage N°11, LEGUEN / GAULARD ne lâche rien, enchaîne les tours rapides et recolle ! La bataille pour la première place anime véritablement les derniers instants de course. Récompensé de ses efforts, LEGUEN / GAULARD franchit la ligne d'arrivée en vainqueur devant GUIGNARD / POUX et LAFOREST / CAPDEVILLE.

Au classement provisoire, DELANNOY / ROUSSEAU est en tête avec 149 points devant MOREAU / GADET (91 points) et WYSSEN / HOFER (75 points).

En 600cc, GUIGNARD / POUX conserve la tête avec 121 points devant LAFOREST / CAPDEVILLE (72 points) et SIRO / SIRO (71 points)


Le FSBK c'est sur www.fsbk.fr





  • FSBK Le Mans 2/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 3/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 4/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 5/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 6/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 7/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans 8/8 » Voir FSBK Le Mans...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    40 ans après le premier événement majeur du Circuit de Ledenon, Les pilotes du FSBK s'étaient donnés rendez vous sur les hauteurs de Nîmes pour la 3ème épreuve du Championnat de France Superbike. (Esprit-Racing)
    40 ans après le premier événement majeur du Circuit de Ledenon, Les pilotes du FSBK s'étaient donnés rendez vous sur les hauteurs de Nîmes pour la 3ème épreuve du Championnat de France Superbike. (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • FSBK Ledenon Samedi

    • FSBK Ledenon

    • FSBK Nogaro, le team OGP au travail !

    • NOGARO FSBK 2017 - Dimanche pour LAGRIVE, CLERE, GINES, GUITTET et CAMUS

    • FSBK Nogaro, double victoire pour Cédric Tangre !

    Plus de news »

    Publicité