x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 03.10.17 | 14:00 ESPRIT-RACING.COM | 03.10.17 | 14:00


Bonjour, quelques jours à peine après avoir remporté le championnat de France, me voici intégré au sein du championnat du Monde avec ma Suzuki bleu et rose ! #WSSP #MagnyCours #Suzuki #Tangre #FrenchWSBK


Ce championnat réuni les meilleurs mondiaux de la catégorie et j'espère tout de même placer ma machine aux portes du TOP 10. Pour cela je dois bien réussir mes essais, notamment après un week-end où j'ai assuré sans trop forcer à Albi, il faut donc impérativement prendre un bon rythme dès le Vendredi et s'accrocher aux pilotes plus rapides !


Vendredi ; 2h d'essais libres
Malheureusement les essais commencent comme à Albi, panne électrique, je ne réalise que 3-4 tours. C'est rageant car le Vendredi il y a 2 fois 1 heure d'entrainement. Et en championnat du Monde ... rater une heure ça se paye au chrono !

L'après midi tout est réglé, je réalise des chronos intéressants, mais j'ai pris du retard dans la mise au point de la moto. Je n'ai pas le temps de tout tester, je réalise un chrono de 1'44''0 qui me place 24ème. En soit ce n'est pas extraordinaire mais malgré le temps perdu, je ne suis qu'à 1s de mon objectif d'être aux portes de la 10ème place !

Samedi : 15min d'essais libres puis 15min de qualification

C'est là que le format de championnat est délicat, seulement 2 fois 15min d'essais le samedi. Les essais libres se déroulent sous la pluie. Plutôt à l'aise je prends un bon rythme et suis plutôt confiant en cas de course dans ces conditions. En effet je me rapproche des plus rapides.

Le soleil a décidé de pointer le bout de son nez juste avant les 15min de qualification. La piste pourtant détrempée sèche rapidement et le choix de pneus sera crucial. Je pars en pneus pluie, mais le bitume est trop sec (malgré 2 portions de circuit encore bien mouillées). Je m'arrête changer de pneus, mais le timing fait que je ne peux changer que l'arrière ! Je repars, j'améliore de 4s mon chrono réalisé en pneus pluie, mais malheureusement à 2 secondes près la séance se termine juste avant mon passage, je ne pourrai pas faire un second tour et je ne me classe que 23ème sur la grille de départ !


Dimanche : course
Sur le sec, je réalise un bon warm-up qui me met en confiance, ceci-dit, réaliser mon objectif paraît compromis à moins d'un départ CANON ! Ainsi j'espère simplement remonter du mieux possible et réaliser de bons chronos !

Je ne parviens pas à m'extirper correctement de la grille et je suis pris au milieu du paquet de furieux lors du 1er tour. Je ne suis qu'à la 24ème position. Je passe immédiatement à l'attaque et double Stéphane Frossard wild-card également. Les pilotes sont chauds-bouillants mais je suis plus d'1 seconde plus rapide que ceux qui me précèdent. Je passe donc mes concurrents 1 à 1.

J'améliore mes chronos en 1'43''7 et remonte dans les 20 premiers. Après plusieurs tours rapides, je remonte sur un groupe de concurrents et passe en 16ème position, mais je commets une petite erreur et 2 pilotes me repassent. Il me faudra 3 tours pour reprendre ma position.

Mais ni l'Anglais, ni le Hollandais ne se laissent faire et tentent de me repasser ! Après une bagarre et quelques freinages intenses, je reprends la tête du groupe et roule à nouveau en 1'43 plusieurs tours d'affilée ! Cela me permet de me ménager une petite avance et de finir cette course 16ème.


Conclusion
Certes c'est un peu moins que l'objectif souhaité, mais après de telles qualifications il était difficile de faire mieux.
Je suis surtout très content de mon rythme en course. Chaque fois que je n'étais pas gêné, je roulais en 1'43. Soit 1 seconde plus rapide que lors de mes victoires en championnat de France, malgré un pneu moins performant (car la course est plus longue).
Mon meilleur tour en 1'43''7 n'est qu'à 1'5 du meilleur tour en course et surtout j'ai un idéal time (meilleurs partiels mis bout à bout) de 1'43''1 (à peine 1 seconde moins rapide que le vainqueur). Je sais que ce n'est pas très représentatif, mais j'ai du beaucoup doubler en début de course et lorsque mon pneu était à son potentiel maxi, je ne pouvais pas réaliser un bon tour complet.

J'ai ainsi réalisé ma meilleure performance sur le sec en championnat du Monde et pour cela je dois en premier lieu remercier mon équipe : Mes parents, Seb, Roger, Alain, Rémi, Antoine, Gaëtan, Titouan, Antoine bis, etc.

Un grand merci également à mes partenaires : YOHANN MOTO SPORT, SYSTEMIS, SUZUKI, YACCO, TRAQUEUR, SKEED, MOTO CLUB 19 MEYMAC, CREPY IMMOBILIER, TECHNICAL STORAGE, FFM, SHOEI, IXON, PIRELLI, FRANCE EQUIPEMENT, TOURNAY, SEMC.

Merci également à tous ceux qui sont venus et m'ont montré beaucoup de soutien lors de ce week-end !

Merci de votre lecture. Salutations sportives et amicales.


Cédric TANGRE





  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2017 (2/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2017 (3/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2017 (4/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2017 (5/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2017 (6/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2017 (7/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • #FrenchWSBK Magny-Cours 2017 (8/8) » Voir #FrenchWSBK...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Cédric Tangre à l'attaque #WSSP #MagnyCours #Suzuki #Tangre #FrenchWSBK (Esprit-Racing)
    Cédric Tangre à l'attaque #WSSP #MagnyCours #Suzuki #Tangre #FrenchWSBK (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • #FrenchWSBK Magny-Cours

    • Week-End Chargé !

    • Quelle fin de course !

    • Robin Mulhauser - remercié - par son Team !

    • Mondial Supersport à Misano, Jules CLUZEL sans Lucas MAHIAS

    Plus de news »

    Publicité