x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 20.09.16 | 14:47 ESPRIT-RACING.COM | 20.09.16 | 14:47


Après presque 3 mois sans une course de championnat du Monde, c'est en Allemagne que nous faisons étape lors de ce mois de Septembre pour le moins chargé. #WORLDSPS #SUZUKI #TANGRE


Je dois encore découvrir ce circuit du LausitzRing, sur lequel il y a pas mal de lignes droites qui risquent de me pénaliser !

Vendredi ; essais libres
Le tracé est plus difficile qu'il n'y paraît et surtout la piste est très bosselée. Les enfilades sont techniques et laissent très peu de place à l'improvisation ; la trajectoire doit donc être ultra précise ! Il y a aussi 3 virages très rapides, le grip est bon, ainsi on prend pas mal d'angle mais les bosses sont limites de nous faire perdre les cales pieds !
Lors de la 1ère séance, je connais quelques soucis avec la poignée gauche de ma moto qui glisse et se dérobe progressivement du guidon. Je ne peux pas enchainer les tours et découvrir sereinement la piste. Après 2 arrêts aux stands nous réglons finalement le problème et je peux enfin progresser sur ce tracé. Je termine seulement 30ème en 1'45''6 !
La deuxième séance me permet de davantage rouler, de tester des braquets et des pneus différents. J'améliore en 1'44''0 et prends le 28ème temps.

Samedi ; essais libres puis qualifications

La pluie s'est invitée pendant la nuit et au vu des chutes lors de la séance Superbike, ça s'annonce glissant. Je roule donc prudemment puis augmente progressivement le rythme jusqu'à parvenir à prendre la 22ème position. Je pense avoir enfin trouvé la bonne démultiplication.
Pour les qualifications il reste de toutes petites tâches d'humidité, mais la piste est sèche ! Dès le 1er tour je m'aperçois que ma démultiplication ne va pas dans ces conditions sèches ...
Je dois changer mais la qualif' ne dure que 15 minutes. Mon équipe fait vite, mais je vais pouvoir boucler seulement 2 tours, ce qui est trop peu pour réellement améliorer mon chrono de la veille et je termine à nouveau 28ème.

Dimanche ; Course

La course

Je prends un départ moyen mais récupère quelques positions au 1er freinage. Comme à leurs habitudes, mes concurrents sont chaud-bouillants et ça se bouscule beaucoup !
Dès la 1ère ligne droite je me fais dépasser mais réplique aussitôt au freinage pour reprendre ma position. Et c'est à ça que je peux résumer mon début de course. A chaque ligne droite un pilote me dépasse que je reprends au freinage. Mais à un moment l'un d'eux me double et me ferme immédiatement la porte ! Je ne peux repasser et il me gêne dans les virages qui suivent. Le groupe de devant s'échappe un peu.

C'est là que je m'aperçois que je perds pas mal de temps dans ces satanées lignes droites. Même bien calé à l'aspiration je perds plusieurs mètres qui m'empêchent de prendre l'avantage lors des courbes. Plusieurs pilotes profitent d'ailleurs de cet avantage qu'ils ont sur moi pour me dépasser. Parfois ils sont légèrement plus rapides que le pilote qui me précède, le double et prennent le large ! Pour ma part à chaque fois que j'essaye de le passer, il me repasse irrémédiablement dans la ligne droite suivante.

Je me sens un peu impuissant face à tout ça et je ne parviens pas à dépasser l'Italien (Stirpe) devant moi. Un autre concurrent s'intercale alors que Stirpe semble ralentir légèrement la cadence. J'en profite alors pour réaliser un freinage appuyé et dépasser les deux pilotes qui me précèdent d'un coup.
Malgré l'usure des pneus, j'augmente immédiatement le rythme pour qu'ils ne puissent me reprendre ! Ça paye puisque je suis enfin seul et peux de nouveau améliorer mes chronos. Je remonte sur un espagnol, mais une grosse glisse dans l'avant dernier tour balaye mes espoirs de gagner une nouvelle position. Je termine ainsi à la 25ème position après avoir réalisé de bons chronos en fin de course.

Conclusion
Au vu du tracé avec 4 grandes lignes droites, je m'attendais à avoir des difficultés! Cependant j'espérais maintenir l'écart à deux secondes du pilote le plus rapide et j'ai échoué sur ce point.

Impossible de m'approcher à moins de 3 secondes de Kenan Sofuoglu. J'en suis un peu déçu. Clairement je manquais de puissance, la course en a été une démonstration. Mais je n'ai pas réussi non plus à franchir le palier que je souhaitais sur les courbes bosselées. Je manquais dans les courbes les plus bosselées un peu de vitesse et aussi de remise des gaz. Je dois encore progresser à ce niveau.

Ma source de satisfaction est ma fin de course. J'ai refait mes meilleurs chronos du week-end en toute fin de course alors que le pneu montrait clairement des signes de fatigue. Sur les 5 derniers tours je roulais aussi vite que les pilotes classés entre la 13ème et la 20ème position !

Un grand merci à mon équipe qui a fait un formidable travail : Mes parents, Badis, Guillaume, Roger, Rémi, Séb, etc. En enfin un grand merci également à tous mes partenaires : YOHANN MOTO SPORT, SYSTEMIS, SUZUKI, YACCO, TRAQUEUR, SKEED, MOTO CLUB 19 MEYMAC, CREPY IMMOBILIER, TECHNICAL STORAGE, FFM, SHOEI, IXON, PIRELLI, FRANCE EQUIPEMENT, TOURNAY, SEMC, GEOMOTO


Merci de votre lecture et votre soutien.

Salutations amicales et sportives.
Cédric TANGRE.





  • WSBK Magny-Cours (2/8) » Voir WSBK...
  • WSBK Magny-Cours (3/8) » Voir WSBK...
  • WSBK Magny-Cours (4/8) » Voir WSBK...
  • WSBK Magny-Cours (5/8) » Voir WSBK...
  • WSBK Magny-Cours (6/8) » Voir WSBK...
  • WSBK Magny-Cours (7/8) » Voir WSBK...
  • WSBK Magny-Cours (8/8) » Voir WSBK...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    World SPS, Cédric Tangre malmené sur le LausitzRing (D.R.)
    World SPS, Cédric Tangre malmené sur le LausitzRing (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité