x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 10.11.15 | 16:41 • Mis à jour le 03.02.16 | 06:54 ESPRIT-RACING.COM | 10.11.15 | 16:41 • Mis à jour le 03.02.16 | 06:54


Chaque année, le salon Rétromobile fait son « show » avec ses collections et animations exclusives…


La 41ème édition ne fera pas exception avec le mythique char d'assaut soviétique T34 et l'américain Chaffee M24, présentés par le Musée des Blindés de Saumur.

Le Musée des Blindés de Saumur constitue l'une des plus importantes collections mondiales de véhicules blindés de la Première Guerre mondiale à nos jours. Cette institution représente non seulement un très important patrimoine technique mais incarne également la mémoire de la France au combat qui fait partie de notre histoire.


Un char venu du froid : le légendaire T34

L'équipement de ce char d'assaut soviétique est sommaire. A l'intérieur, c'était l'enfer, il n'y avait pas de place, chaleur, bruit infernal et maniement brutal étaient le quotidien de l'équipage.  Pourtant, le célèbre général des forces allemandes Heinz Guderian disait de ce blindé :  « Il est le meilleur des chars au monde. »
Il ne pouvait pas mieux dire car en 1943 les divisions de chars T34 terminèrent vainqueurs au cœur de Berlin en ruine. Ce char est incontestablement l'un des instruments de la victoire de l'Armée Rouge.
Sa conception était simple, bien étudiée et standardisée pour une production de masse.
Son puissant et robuste moteur diesel 12 cylindres et son large train de chenilles rendaient le T34 redoutablement efficace. L'immensité des plaines russes et un climat extrême ont eu raison de la mécanique sophistiquée des blindés allemands qui imposaient chaque jour une importante maintenance alors que l'entretien du T34 se limitait à une simple vérification du niveau d'huile et de carburant.


Surproduction et acharnement industriel
Le T34 représente le plus fabuleux effort de guerre produit par une population affamée, disséminée et constamment bombardée.  Au début de l'été 1941, alors que l'armée allemande s'enfonçait rapidement dans les grands territoires russes, 25 millions de civils russes se mobilisèrent pour commencer à déménager les 1 500 usines de production militaire.
C'est en plein hiver, malgré des températures descendant à - 40 °C, que des milliers de trains surchargés livrèrent le matériel pour reconstruire entièrement des complexes industriels à plus de 300 km de leurs lieux d'origine.
Beaucoup d'ouvriers redémarrèrent les chaînes de montage des T34 alors que les usines n'avaient pas encore de toit et encore moins de chauffage.
Les hommes valides livraient de terribles batailles sur le front tandis que les femmes, les enfants et les vieillards travaillaient nuits et jours au montage des armes et des chars. Grâce à ces efforts inespérés, les troupes allemandes furent stoppées à quelques kilomètres de Moscou. La carrière du T34 continua jusqu'en 1996.

T34/85 de 1940 : la dernière version du mythique T34 à Retromobile
Il était équipé d'une tourelle plus grande qui abritait un  redoutable canon de 85 mm qui lui permettait de détruire tous les autres blindés. Le Musée des Blindés présentera ce char d'assaut  dans un diorama retraçant les combats du front de l'est.

Présentation dynamique du char Chaffee M24 par l'équipe du Musée des Blindés
Le Chaffee a toutes les qualités d'un char léger, il est rapide, véloce, robuste et souple en suspension. Ce char cache dans ses entrailles deux superbes moteurs V8 Cadillac qui le propulsent à 60 km/h par l'intermédiaire d'une boite automatique. Il connaîtra le baptême du feu dans la bataille des Ardennes en 1944.
Les visiteurs seront invités à participer aux démarrages  et aux démonstrations dynamiques de ce char surprenant.

L'ÉVÉNEMENT INCONTOURNABLE POUR LES AMOUREUX DES BELLES ANCIENNES

Du mercredi 3 au dimanche 7 février 2016, Retromobile donne rendez-vous aux passionnés, amateurs ou simplement curieux de trésors automobiles.
Pour cette 41ème édition,  le salon s'agrandit et investit les pavillons 1 et 2.2 de la Porte de Versailles – preuve de l'engouement toujours croissant pour les belles anciennes.

Inédit, extraordinaire, inattendu …
Autant d'adjectifs pour décrire « l'expérience » Retromobile, qui donne à ses visiteurs l'opportunité de venir rêver, s'extasier et s'informer auprès des artistes, constructeurs, clubs, fédérations, vendeurs de pièces détachées et de miniatures, restaurateurs et marchands d'automobiles, réunis à Paris pour cette occasion.


INFORMATIONS PRATIQUES
Dates : du mercredi 3 au dimanche 7 février 2016
Lieu : Parc des expositions de la Porte de Versailles – 75015 Paris
Horaires : mercredi et vendredi de 10h à 22h, jeudi, samedi, dimanche de 10h à 19h
Tarifs : 16 € sur internet / 18 € sur place, gratuit pour les moins de 12 ans
Site Web : www.retromobile.com





  • Salon Rétromobile 2016 (2/4) » Voir Salon...
  • RétroMobile 2016 (3/4) » Voir RétroMobile...
  • Salon RetroMobile 2016 (4/4) » Voir Salon...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    T34/85 de 1940 : la dernière version du mythique T34 à Retromobile (D.R.)
    T34/85 de 1940 : la dernière version du mythique T34 à Retromobile (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité