x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 06.07.16 | 11:14 • Mis à jour le 06.07.16 | 11:14 ESPRIT-RACING.COM | 06.07.16 | 11:14 • Mis à jour le 06.07.16 | 11:14


Maxime #BONNOT, pilote de la #BMW n° 10 au sein du team #TECMAS en #FSBK, est loin d'avoir le gabarit de Teddy #RINER mais il est quand même ceinture noire de judo et champion inter régional 2013 !


Depuis, il a un peu délaissé le tatami pour aller à la recherche d'un autre titre mais en moto cette fois-ci.

Né, il y a tout juste 19 ans, dans une famille de passionnés il fallait bien qu'il se retrouve un jour au guidon d'une moto à enchaîner les ronds sur un circuit !

Il commence par le championnat de France Supermotard en 2013 pour s'amuser et apprendre à maîtriser la moto avant de passer à la vitesse.

En 2014, il s'engage en HONDA CBR 500 CUP (7ème au général - 2ème junior), puis en 2015 en championnat de France supersport (15ème au général) et, cette année, en championnat de France superbike.

Pour la seconde édition des 12 Heures de MAGNY-COURS, il est pilote sur la kawa n° 58 du team BMRT-3D, et c'est là que je le rencontre pour la première fois, tout souriant.

Comme il fait partie de ces jeunes pilotes aux dents longues j'ai envie de le connaître davantage. C'est pendant l'épreuve du championnat de France superbike à MAGNY-COURS que je décide de l'enquiquiner !

Ici, il est chez lui, ses sponsors et sa famille sont là pour l'encourager et le soutenir, il est très sollicité mais je finis par l'accoster !

Je suppose qu'en plus de la moto tu fais des études ?
J'ai eu le BAC S l'année dernière et là je suis en première année de DUT (Diplôme Universitaire de Technologie) au sein d'un IUT. Ca s'appelle GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations). Je viens de finir ma première année, j'ai validé mes deux semestres avec un peu plus de 14 de moyenne donc je passe en seconde année.

Tu as le statut de sportif de haut niveau ?
Aux yeux de la FFM je n'ai pas le statut de sportif de haut niveau.

Ca doit poser des problèmes au niveau des études ?
L'année dernière, au lycée, ça posait beaucoup de problèmes parce qu'ils ne sont pas très compréhensifs par rapport à ce qu'on fait.
Là, je suis rentré dans un monde de gestion des entreprises, un monde beaucoup plus professionnel au niveau des études et ils comprennent qu'on ait d'autres choses à côté, surtout à ce niveau là. Les cours que je loupe il suffit que je les rattrape et que j'obtienne de bonnes notes et c'est bon.

On arrive à se concentrer, parce que ça doit pas être facile d'avoir la tête aux études et à la moto ?
On y arrive. Faut faire la part des choses. Quand je suis à l'école je travaille tout le temps, beaucoup. Après je loupe des jours. J'arrive à faire les deux sans problème.

Tu as fait du judo. Pourquoi viens-tu à la moto ?
J'ai commencé la moto très tôt, à 7 ans. Mon père en faisait mais par passion et il faisait des journées de roulage sur circuits ; il a connu TECMAS par le biais d'autres pilotes qui roulaient avec eux sur les journées de roulage ; ils ont racheté des motos de compétition à TECMAS en fin de saison. Mon père s'est lancé là dedans et moi j'allais à chaque fois avec eux. Un jour ils m'ont fait monter sur la moto et c'était parti. Toujours en lien avec TECMAS, je n'ai jamais eu un autre team.

Tu as fait du cheval aussi ?
J'ai fait six ans d'équitation (galop 4). Avec mon frère on ne montait que des chevaux qui étaient débourrés parce qu'on était casse-cou.

Le passage de la 600 supersport à la 1000 en superbike n'a pas été trop difficile ?
Je passe de la 600 CBR, une 600 pas très puissante par rapport à toutes les 600, à la plus puissante des 1000. Ca fait vraiment une grosse différence. Les premiers tours de piste c'est de la folie, la puissance nous arrache les bras mais on s'y fait petit à petit. Là je prends confiance avec la moto, la puissance je m'y suis fait, il faut juste être très physique avec la moto et ça va bien.

Tu es dans le même team et la même catégorie que Kenny FORAY. Il te donne des conseils ?
Kenny me donne pas mal de conseils, surtout sur la piste. Dès qu'il va me voir il va se mettre devant moi, va ralentir un peu et me faire signe de le suivre ; je le suis sur un tour et il me montre la trajectoire. C'est vraiment super sympa et il est de bons conseils aussi. Quand on se change, on parle un peu avant de monter sur la moto. Grâce à lui j'évolue aussi.

Tu as fait ta première course d'endurance pour les 12 Heures de MAGNY-COURS et tu as pris le départ de la seconde manche. Qu'est-ce qu'on se dit quand on prend un premier départ en endurance ?
Vu qu'on nous donne les chances de prendre un départ parce qu'on est trois pilotes, il y en a donc un qui ne le fait pas, on se dit "faut vraiment pas que je me loupe, faut vraiment que je le fasse super bien pour qu'on me redonne les chances de le refaire".

Tu referas de l'endurance ?

Oui. Les 12 Heures m'ont vraiment vraiment plu surtout qu'on a fait de très bons résultats (3ème général Europe). BMRT-3D a des projets ...

Tes objectifs pour l'avenir ? Les diplômes, les podiums, les coupes, etc ... etc ... ?
Les diplômes : avoir un bon boulot après les études ; je vais m'arrêter dans deux ans à peu près à Bac + 3
La moto : Sur les prochaines courses, essayer de marquer les premiers points. Sur les deux courses d'aujourd'hui on n'était pas très loin (18ème) alors qu'il faut faire 15. Il y en avait trois devant moi ; je les aurais doublés j'aurais marqué des points mais j'ai fait des petites erreurs sur les derniers tours qui m'ont fait payer cher. Peut-être top 15 ce serait bien ; mais déjà rester avec TECMAS pendant quelques années pour continuer en superbike.

Merci Maxime d'avoir pris le temps de me répondre alors que tu étais très demandé. Tu m'avais dit que MAGNY-COURS ne te réussissait jamais car, sachant que tes sponsors et ta famille étaient présents, tu te mettais la pression.

Là le week-end a été parfait et la joie se lisait sur les visages.

Moi, j'ai fait la connaissance d'un p'tit jeune, avec la tête bien sur les épaules, à qui je souhaite beaucoup de chance pour l'avenir !



Renée Durin





  • FSBK Le Mans (2/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (3/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (4/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (5/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (6/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (7/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • FSBK Le Mans (8/8) » Voir FSBK Le Mans...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Maxime BONNOT, Du Judo à La Moto ! (Renée Durin)
    Maxime BONNOT, Du Judo à La Moto ! (Renée Durin)
    • Dans la même catégorie

    • FSBK, retour dans le Top 10 pour Axel Maurin

    • Hugo Clere Alias Pépito ...

    • Objectif Grand Prix, Matthieu Grégorio grignote

    • FSBK Magny-Cours, les videos du Dimanche pour LAGRIVE, GUITTET, CAMUS, CLERE & TOURNÉ

    • FSBK Magny-Cours, Cédric Tangre est mécontent mais sauve les meubles !

    Plus de news »

    Publicité