x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 10.08.16 | 13:57 ESPRIT-RACING.COM | 10.08.16 | 13:57


Le Sachsenring est réputé être l'un des des circuits MotoGP™ les plus complexes tant pour le physique des pilotes que pour les motos et particulièrement abrasif pour les pneumatiques. #MOTOGP #JUANES


Alexandre Juanes, malgré un week-end mitigé est parvenu à marquer ses premiers points lors de l'épreuve précédemment déroulée à Assen.

Se faisant un plaisir d'être souvent là où on ne l'attend pas, il espère que cette manche du Grand Prix d'Allemagne le verra revenir aux avant-postes en offrant au public une course captivante.

Sur le circuit du Sachsenring, alors que la séance qualificative voit les pilotes de tête imposer un rythme très élevé, Alexandre se retrouve en queue de peloton.

Alexandre Juanes : " J'ai découvert depuis la FP1 un circuit ludique, complexe mais avec de bonnes sensations. La séance qualificative voit mon chrono s'améliorer, j'essaie d'accrocher des roues, et parviens à revenir à 3s des leaders…mais cela ne me place qu'en 23ème position sur la grille. "

A cœur vaillant rien d'impossible…et la détermination d'Alexandre demeure sans failles. La première course du week-end, le voit revenir rapidement aux affaires.

Il entame dès le premier tour une course longue et périlleuse, mais il parvient au fil des tours à remonter sur ses adversaires.

Alexandre Juanes : "En Course 1 je prends un départ moyen, la première partie de course est très difficile, j'ai du mal à trouver mon rythme. En seconde partie, je force pour rattraper le pilote Américain, je parviens à remonter, et à me mettre en bonne position pour attaquer les pilotes devant moi au prix d'une belle bagarre ave la moitié d'entre eux. Ce fut une course difficile où j'ai dû me battre jusqu'au bout sans jamais perdre confiance en ma moto ni en cet infime espoir qui m'a permis de tenir jusqu'au drapeau à damiers que je passe en 16ème position à quelques encablures des points.

Chaque dépassement, chaque virage a été l'objet d'une lutte acharnée contre mes adversaires, pour entamer une remontée fantastique. Je retarde mes freinages au maximum, j'essaie de reprendre des secondes partout où cela semble possible.
Jusqu'au dernier virage je me suis battu et j'ai montré que je ne baissais pas les bras.

En course 2, j'améliore mon départ, suis immédiatement dans un rythme de course élevé, mais ne parviens pas à réduire suffisamment l'écart avec les pilotes qui me devancent pour pouvoir les attaquer. Sur un secteur je les rattrape, puis au secteur suivant ils me lâchent. Nous avons alterné ce rythme sur toute la course.

Je suis parti 15ème et termine 18ème. Cette manche fut plus compliquée que la première. Je ne suis pas satisfait,

Je dois améliorer encore beaucoup de choses, lâcher les freins, améliorer la sortie de courbe, entre autres. Je ferais tout pour marquer à nouveau des points à la prochaine course.

Je suis évidemment déçu. C'est rageant car je sais d'où viennent mes erreurs. Dans la vie tout est perfectible, il ne faut pas croire que tout est acquis. Il faut travailler dur sans cesse pour progresser et faire en sorte que la progression soit régulière.

Je suis quand même content, car j'ai vécu une course 1 mémorable et passionnante dans les dépassements et bagarres avec mes adversaires, et suis satisfait de voir que je me sens de plus en plus à l'aise en peloton. Je sais que le rythme imposé par les pilotes de tête est très rapide, mais je ne suis qu'à 2 secondes ! Je ne peux que continuer à m'accrocher pour conserver une progression régulière et durable dans le temps. "

La prochaine course se déroule les 13 et 14 août sur le RedBull Ring en Autriche…Alexandre aura à cœur de défendre points et position avec encore plus de ténacité, étant donné qu'il sera sur le circuit de la marque qui donne des ailes…

En attendant, si l'été représente les vacances, pour Alexandre il est synonyme de travail et discipline pour se consacrer à un entraînement drastique en vue de la prochaine épreuve du championnat !
"

Remerciements : Red Bull MotoGP Rookies Cup, MotoGP KTM Factory Racing, Alpinestars, IPONE, SCHUBERTH Helmets, GoPro EARWEAR et à tous mes partenaires français ainsi qu'à RIDE-R Media agence de communication





  • Monster Energy Grand Prix de France (2/8) » Voir Monster Energy...
  • Monster Energy Grand Prix de France (3/8) » Voir Monster Energy...
  • Monster Energy Grand Prix de France (4/8) » Voir Monster Energy...
  • Monster Energy Grand Prix de France (5/8) » Voir Monster Energy...
  • Monster Energy Grand Prix de France (6/8) » Voir Monster Energy...
  • Monster Energy Grand Prix de France (7/8) » Voir Monster Energy...
  • Monster Energy Grand Prix de France (8/8) » Voir Monster Energy...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Alexandre Juanes, que trépasse si je faiblis ! (D.R.)
    Alexandre Juanes, que trépasse si je faiblis ! (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    • Loris Baz se prépare déjà pour la reprise en Autriche

    • Trois points importants au Sachsenring pour Robin Mulhauser

    • Une course difficile pour Loris Baz au Sachsenring

    • Robin Mulhauser en retrait à Assen

    • Loris Baz se prépare pour le Sachsenring

    Plus de news »

    Publicité