x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 17.09.15 | 11:25 ESPRIT-RACING.COM | 17.09.15 | 11:25


Des coupures moteurs intempestives ont contraint Robin à l'abandon ...


Vendredi
Robin Mulhauser (Technomag Racing Interwetten, 31e) :
« Ce n'est pas une piste facile, mais je ne suis pas du tout où je le voudrais. Si je calcule mon temps idéal, en alignant mes meilleurs secteurs personnels, je ne suis qu'à 1,9 seconde de la pole, à 1 seconde de Lüthi, ce n'est pas catastrophique. Mais cela, c'est de la théorie: lors des qualifications, il faudra que je me sorte les pouces et que, idéalement, je puisse m'accrocher à une bonne roue. Le résultat, aujourd'hui, n'est pas bon, mais je sais que j'ai les moyens de faire beaucoup mieux.»

Samedi
Robin Mulhauser (Technomag Racing Interwetten, 25e) :
« Nous avons eu une très bonne discussion vendredi soir, qui m'a fait le plus grand bien sur le plan mental. Je savais ces dernières semaines que j'étais sur la sellette et c'est la première fois que je dois affronter une telle solution. Beaucoup de monde a voulu me donner des conseils, mais aujourd'hui, je n'ai pensé qu'à moi et lors des essais qualificatifs, j'ai immédiatement eu de très bonnes sensations. Dans ma tête, il n'y avait qu'une image: je voyais le pilotage, si pur, de Jorge Lorenzo. Et en étant moins agressif, j'ai constaté que j'allais plus vite. Je suis même persuadé qu'il y avait moyen de faire mieux, si j'avais pu profiter du sillage d'un adversaire; cela, ce sera pour la course. J'ai retrouvé le plaisir et je me réjouis de ce qui devrait être un très chaud dimanche.»

Dimanche
Robin Mulhauser (Technomag Racing Interwetten, abandon) :
« Dès mon entrée en piste pour rejoindre la grille de départ, le moteur a eu des réactions étranges; il y avait des coupures à 8000 tours/minute, nous avons essayé de corriger le problème, mais après le tour de chauffe, c'était la même chose. Je suis rentré au stand, j'ai finalement pris le départ depuis là, après tout le monde, mais cette fois le problème survenait à plus haut régime. C'était beaucoup trop dangereux d'insister. Dommage, car je suis persuadé que j'avais aujourd'hui une belle occasion de marquer de nouveaux points.»



Franck MILLET Communication



Cliquez pour agrandir l'image
Souci technique à Misano pour Robin Mulhauser (D.R.)
Souci technique à Misano pour Robin Mulhauser (D.R.)
  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité