x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 24.08.15 | 12:20 • Mis à jour le 31.08.15 | 07:26 ESPRIT-RACING.COM | 24.08.15 | 12:20 • Mis à jour le 31.08.15 | 07:26


Lâcher les chevaux pour la reprise !


Après la traditionnelle trêve estivale, la bagarre reprend de plus belle à Magny-Cours !

A l'heure d'aborder la cinquième étape du Championnat de France FFSA GT chacun tentera d'avancer ses pions, avec une marge de manœuvre réduite. Car, la dernière manche au Val de Vienne a encore resserré les écarts dans les différents classements.

En remportant leur première victoire de la saison, David Hallyday, Philippe Gaillard et Mike Parisy ont confirmé la montée en puissance du Sébastien Loeb Racing, en même temps que celle d'Audi, dont c'était également le premier succès.
Actuellement cinquième au classement « Pilotes », le trio revient dans la course au bon moment et pourrait bien jouer les trouble-fêtes dans le haut du tableau. D'autant que l'autre équipage du team, Christophe Hamon, Christian Bottemanne et Lonni Martins, au volant de l'Audi n°5, semble suivre cette tendance ascendante avec deux 4e places ramenées de la Vienne.


Un savoureux mano-à-mano Sport Garage / IMSA Performance Matmut avec AKKA-ASP et Sébastien Loeb Racing en embuscade

De fait, avant cette étape nivernaise, rien n'est joué en tête. Stéphane Lémeret, Eric Cayrolle et Arno Santamato portent, certes, toujours le costume de leader sur la Ferrari/Sport Garage n°6, mais il s'en faut de peu. La Porsche/IMSA Performance Matmut n°1 du champion de France Raymond Narac et de ses coéquipiers Olivier Pernaut et Sébastien Dumez avait ainsi réussi à les détrôner, pour un point, à l'issue de la course 1 au Val de Vienne. Finalement, le trio de Sport Garage a récupéré son bien lors de la course 2. Reste que leur mano-à-mano, avec seulement six points les séparant, devrait continuer ce week-end à Magny-Cours. Pour le plus grand bonheur des spectateurs.

Juste derrière ces deux équipages de tête, les deux Ferrari d'AKKA-ASP demeurent en embuscade. Sur la n°20, Philippe Giauque, Jean-Luc Beaubelique et Morgan Moullin-Traffort, actuels troisièmes, démontrent toute leur rapidité, course après course. Il ne leur reste plus qu'à concrétiser ces bons chronos par une nouvelle victoire, après celle inaugurale à Lédenon. Le même constat prévaut pour Eric Debard, Fabien Barthez et Olivier Panis, quatrièmes à quatre points de leurs équipiers, sur la n°16, à qui il ne manque qu'un succès. Une grosse performance de l'un des deux équipages AKKA-ASP (par ailleurs 2e à deux points de Sport Garage au classement « Teams ») pourrait totalement relancer le championnat

Ce qui rend le suspense encore plus attrayant, c'est que la majorité de ces pilotes de tête ont brillé, ici, à Magny-Cours, l'an passé. Beaubelique s'était imposé dans la course 1, devant Narac et Parisy. Ce même Narac avait terminé troisième de la course 2, intercalé entre Giauque/Moullin-Traffort et Debard/Panis. Le vainqueur de la course 2, lui, n'était autre qu'un certain Jean-Claude Police. Après avoir signé son retour dans le championnat par une 2e place au Val de Vienne, le pilote du Team Duqueine entend continuer sur sa lancée. Cela tombe bien, c'est exactement l'ambition de ses coéquipiers Gilles Duqueine et Anthony Beltoise, qui, sixièmes du général sur la Ferrari/Duqueine n°8, visent toujours le podium final.


Une troisième Ferrari Duqueine au rendez-vous

2015_MagnyCours_preview2Le Team Duqueine, ce pourrait être l'un des grands animateurs du week-end. Outre la n°8 et la n°36, à bord de laquelle Dino Lunardi revient pour reformer le trio vainqueur au Mans avec Bruno Strazzer et Romain Brandela, l'équipe engage une troisième Ferrari ce week-end. La n°4 sera composée de Philippe Colançon, Franck Martinez et Frédéric Dufour. Au rayon des animateurs, nul doute que le trio Porsche/Strategic n°17 Nicolas Misslin/Sacha Bottemmanne/Benjamin Lariche figurera encore en bonne place. Avec eux, il se passe toujours quelque chose. Leur victoire au Val de Vienne en atteste.

Souvent placé, le trio de jeunes pilotes de l'Audi/Saintéloc n°24 ne cesse, lui, de progresser. Valentin Simonet, Pierre Sancinena et Romain Monti ont montré leur meilleur visage au Val de Vienne. De quoi viser un podium. Sur l'autre Audi/Saintéloc, la n°23, la recherche de la régularité primera pour Jean-Paul Buffin et Gilles Lallement. Il en ira de même pour l'Audi/Speedcar n°7 de Degremont/Cazenave/Deguffroy, tout comme pour les deux Ferrari de Sport Garage, la n°9 de Pialat/Tardif/Ayari et la n°12 de Soave/Samon/Guibbert. Enfin, la lutte pour le classement « Gentleman » va se poursuivre entre Mouez/Blasco/Loger de Porsche Lorient Racing et l'Audi/Speedcar n°30 de Goujat/Petit.

Tout est donc réuni pour assister à un spectacle détonnant, tel que celui proposé lors d'une ébouriffante course 1 au Val de Vienne. Plus que jamais, c'est le moment de lâcher les chevaux !


Le GT Tour c'est sur www.gt-tour.fr





  • GT Tour à Magny-Cours (2/8) » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours (3/8) » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours (4/8) » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours (5/8) » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours (6/8) » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours (7/8) » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours (8/8) » Voir GT Tour à...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    GT Tour, Round 5 à Magny-Cours (Esprit-Racing)
    GT Tour, Round 5 à Magny-Cours (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité