x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 13.10.15 | 11:54 ESPRIT-RACING.COM | 13.10.15 | 11:54


Robin subit un défaut matériel sur la grille ...


Vendredi, Robin Mulhauser (Technomag Racing Interwetten, 23e) : « Première journée positive. Nous avons beaucoup travaillé sur la moto, je termine les deux séances à la 23e place, ce n'est pas trop mal. Nous avons trouvé la juste direction sur le plan des réglages et pour les qualifications, il s'agira de chercher les bonnes roues à suivre. Je suis à 1,8 seconde le premier jour, mon but est de descendre sous la barre de la seconde samedi. Je suis aussi assez satisfait du long run que j'ai effectué, en essayant d'adopter sur ce circuit où il fait merveille, la recette de Tom Lüthi: être certes agressif dans les virages, mais aussi rouler le plus coulé possible.»

Samedi, Robin Mulhauser (Technomag Racing Interwetten, 22e) : « Je suis fâché! On a perdu la séance matinale en essayant un réglage qui n'a pas du tout fonctionné. L'idée, cet après-midi, c'était d'essayer de rouler avec Tom, pour bénéficier de son sillage. Dès que nous avons pris la piste, je me suis placé, mais d'autres avaient les mêmes idées; tout le monde essayait de le suivre et on s'est bien sûr gênés. Après, j'ai fait des mauvais choix: j'étais derrière Randy Krummenacher, il s'est arrêté. Puis avec Kallio, persuadé que c'était une bonne roue, mais le vice-champion du monde de l'an dernier roule dans mes temps. Tout en fin de séance, Tom est revenu, mais il avait des pneus neufs et les miens, à ce moment, étaient déjà fatigués. C'est rageant, car je suis vraiment persuadé qu'il y avait un top 20, même mieux, à viser aujourd'hui. Je dois absolument mieux gérer ces minutes décisives.»

Dimanche, Robin Mulhauser (Technomag Racing Interwetten, 23e) :
« Au moment de la mise en marche, un relais de la pompe à essence a cassé. C'est dur, autant de malchance. Ce matin, je me sentais super bien lors du warm-up et même si j'imaginais bien que la piste allait sécher au cours des tours – j'aurais préféré du full wet -, j'espérais profiter de la situation pour réussir un gros résultat. Las, je n'en n'ai pas eu la possibilité. Je dois retenir une chose importante: ma performance, ce cinquième temps, lors du warm-up de ce matin et me dire qu'un jour va arriver où la poisse m'oubliera.»



Franck MILLET Communication



Cliquez pour agrandir l'image
GP du Japon, Robin Mulhauser en panne au départ (D.R.)
GP du Japon, Robin Mulhauser en panne au départ (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • Grand Prix du Japon à Motegi

  • Abandon pour Loris Baz au GP du Japon

  • Loris Baz progresse en douceur au GP du Japon

  • Loris Baz découvre le caractère unique du GP du Japon

  • Johann Zarco sur le toit du Monde !

Plus de news »

Publicité