x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 09.10.15 | 14:16 ESPRIT-RACING.COM | 09.10.15 | 14:16


Les hirondelles sont parties vers des pays lointains, l'automne est arrivé mais positivons !


L'avant-dernière manche du mondial Superbike à MAGNY-COURS a lieu le premier week-end d'octobre ! Nos petits frenchies vont vouloir briller alors "Go !".

Je veux profiter de ce long week-end et je débarque sur le circuit dès le jeudi après-midi. Pas de bruit de moteurs sur la piste, tout est calme, l'animation est ailleurs : dans le paddock show !

Certaines répliques de motos de course sont  exposées devant nos yeux et  très "sollicitées" par les photographes amateurs mais, surtout, des pilotes très disponibles sont présents pour répondre aux questions, signer des autographes et faire des photos. C'est le moment rêvé pour tout passionné !

En mondial la barrière des langues freine parfois mais on arrive toujours à se faire comprendre et puis Sylvain GUINTOLI, notre champion du monde 2014, est là !

Ce petit moment est bien sympa et les dédicaces vont bon train. Les minots vont être contents car les papas passionnés sont bien embarrassés avec autant de photos et posters !

Je file ensuite dans le paddock pour me repérer. Je félicite Cédric TANGRE pour son titre de champion de France supersport et Mathieu GINES pour son titre de champion d'Allemagne IDM en stocksport. Mathieu est là, non pas avec le GMT, mais avec le team RMS d'Adrien MORILLAS en remplacement de Florian MARINO blessé.

Dans un lieu comme celui-ci, il faut ouvrir l'oeil et le bon ! Je sais que je vais croiser des pilotes du championnat de France ou d'endurance venus encourager les copains mais je  vous laisse imaginer ma surprise lorsque je me trouve face à Alexis MASBOU !

Vendredi : journée consacrée aux essais libres, la météo est bonne et le seul bruit des moteurs suffit à me faire évader. Mon tour de paddock me permet de vivre un moment unique : je me retrouve en compagnie de Thierry MULOT, David MUSCAT, Christophe GUYOT, Fabien FORET et Randy DE PUNIET ! Qui dit mieux ? Plus tard, deuxième surprise du week-end : je rencontré Louis ROSSI !

Samedi  : c'est le jour où les choses sérieuses commencent et où les chronos s'affolent ! Pas de bol : pour les essais qualificatifs de l'après-midi, elle, qui n'a pas reçu d'invitation s'installe : la pluie ! Le paddock-show avec son écran géant est le bienvenu pour ceux qui, comme moi, ont été trop optimistes côté météo. C'est l'occasion de voir Ron HASLAM venu encourager le fiston Léon, auteur de la pôle, et constater que le temps n'a pas d'emprise sur lui !

Les chutes sont nombreuses mais nos petits frenchies se défendent bien !
- Lucas MAHIAS, 3ème position en supersport, malgré une chute en début d'essais,
- Jérémy GUARNONI, pôle position en superstock 1000,
- Guillaume RAYMOND, pôle position et Dorian LAVILLE, deuxième en European Junior Cup.
La pluie cesse pour la course superstock 600 mais la piste est détrempée. Meilleur français, Hugo CLERE, 4ème aux essais, joue la sécurité et se classe 6ème.

Dimanche : il ne fait pas très chaud mais la pluie s'en est allée.
Suite à une casse moteur pendant le warm-up du WSBK, une grande partie de la piste doit être nettoyée par les commissaires ce qui prend beaucoup de temps. Vu les impératifs de la retransmission TV, les warm-up supersport et superstock 1000 sont annulés.

Pour la première course WSBK de la matinée, la piste est humide et piégeuse et le choix des pneus délicat. "Notre" Sylvain aime la piste humide et nous fait son premier podium de l'année, derrière REA et SYKES. Première course de la journée, premier podium français, ça y est le public est chaud !

Pour la course supersport on a une pensée pour Jules CLUZEL alias "Chicken", banderoles à l'appui. Tout le monde l'attendait au tournant mais une mauvaise chute à JEREZ le prive de la fin du championnat où il se bagarrait pour le titre. C'est devant sa télé qu'il va suivre la course même si certains ont un peu espoir de le croiser dans le paddock. "Joules", comme ils disent chez MV, n'est pas là.

La piste est encore piégeuse. Nos yeux se tournent vers Lucas MAHIAS qui prend un très bon départ mais, après trois tours, le drapeau rouge est sorti ! de nouveau de l'huile sur la piste suite à une casse moteur. Un second départ est donné pour onze tours. La bagarre entre Kenan SOFUOGLU et Patrick JACOBSEN fait rage. Lucas, en troisième position, préfère assurer pour faire son premier podium  en mondial supersport et devant son public français. Au final c'est Patrick JACOBSEN qui monte sur la plus haute marche.

Suite aux nettoyages de la piste, le timing est serré, la visite de la pit-walk est annulée et on  mange sur le pouce ou pas du tout !

Pour la deuxième course WSBK, la piste est pratiquement sèche et tout le monde repart en slicks. Seconde victoire du nouveau champion du monde 2015 Jonathan REA, devant Chaz DAVIES et Tom SYKES.

On espère tous entendre la Marseillaise pour la course Superstock 1000 ! Même si pour Jérémy c'est une course difficile, à deux tours de la fin, il fait un dépassement "à la ROSSI" sur de ROSA et s'empare de la tête qu'il ne quitte plus jusqu'au baisser du drapeau à damier. Marseillaise !!!

Les très bonnes qualifs de la veille nous laissent espérer une deuxième Marseillaise en European Junior Cup. Après avoir disputé une superbe course Dorian LAVILLE et Guillaume RAYMOND montent sur les deuxième et troisième marches du podium ; bravo les p'tits jeunes, vous avez assuré !

Deux titres de champions du monde ont été attribués ce week-end :
- un à Kenan SOFUOGLU en supersport ; j'ai admiré le courage dont il a fait preuve pour courir pendant le drame familial qu'il a vécu.
- un à Lorenzo SAVADORI en superstock 1000 ; l'italien a gardé un mauvais souvenir de MAGNY-COURS l'année dernière, il n'a pas voulu refaire la même erreur cette année et ça a payé !

Pour cette épreuve française 2015 les pensées étaient tournées vers Jules mais d'autres petits frenchies, suite à blessures, n'ont pu participer ! J'ai aperçu Florian MARINO et Romain LANUSSE dans le paddock mais pas Sylvain BARRIER. Courage les warriors et gaz pour 2016 !



Renée Durin





  • WSBK Magny-Cours (2/8) » Voir WSBK...
  • WSBK Magny-Cours (3/8) » Voir WSBK...
  • WSBK Magny-Cours (4/8) » Voir WSBK...
  • WSBK Magny-Cours (5/8) » Voir WSBK...
  • WSBK Magny-Cours (6/8) » Voir WSBK...
  • WSBK Magny-Cours (7/8) » Voir WSBK...
  • WSBK Magny-Cours (8/8) » Voir WSBK...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Jérémy GUARNONI, pôle position & victoire en superstock 1000 (Esprit-Racing)
    Jérémy GUARNONI, pôle position & victoire en superstock 1000 (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité