x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 27.09.15 | 07:28 ESPRIT-RACING.COM | 27.09.15 | 07:28


Après deux longs mois de coupure, sans le moindre roulage faute de budget, nous voila à Albacete (Espagne) pour la reprise du championnat d'Europe Superbike.


Pierre TEXIER, notre pilote, pointe sixième au championnat et second dans la catégorie « privés» après cinq courses disputées au guidon de sa Kawasaki ZX10R.

La piste, très abîmée l'année passée, a été re-surfacée et le tracé modifié afin d'améliorer la sécurité des pilotes. Ce nouveau tracé ne favorise pas les dépassements, la qualification sera plus déterminante que d'ordinaire.

Nous nous attendons à des performances intéressantes car Pierre y a fait ses meilleurs résultats la saison passée, de plus nous avons quelques données pour avoir participé à une course du championnat national espagnol en guise d'entraînement en début de saison.

Les deux séances d'essais libres du Vendredi se déroulent bien, Pierre reprend ses marques sur ce tracé, les données initiales ne sont pas pertinentes et les réglages évoluent beaucoup.

Samedi, la première séance d'essais qualificatifs se passe plutôt bien, à l'exception d'un incident inédit avec une couverture chauffante qui fond sur les disques de frein et nous contraint à un changement de roue avant non prévu. Pierre TEXIER se classe huitième en 1'33.8, il y a très peu d'écart avec ses prédécesseurs.

La seconde séance est plus difficile mais Pierre améliore encore son chrono avec une septième position en 1'33.7. Hélas une petite chute, la première de la saison, dans le premier virage de son dernier tour génère de gros dégâts sur la moto.
Pierre est classé huitième sur la grille, nous espérions un peu mieux malgré le manque de roulage, mais c'est tout de même sa meilleure qualification à ce jour.

Dimanche, la piste est mouillée pour le warm-up et la météo prévoie de la pluie pour toute la journée. Pierre n'a jamais roulé sur le mouillé en Superbike c'est l'occasion de s'y mettre.  Nous devons contrôler la moto suite à la chute de la veille et ne surtout pas retomber, le stock de pièces ayant été sérieusement entamé…

Première course à 11 h. La piste n'est pas sèche, les nuages noirs sont menaçants… N'ayant pas assez de main d’œuvre pour changer sereinement les roues sur la grille nous envoyons Pierre directement en pneus slicks rejoindre la grille.
Certains concurrents n'ont pas fait ce choix, quatre d'entre eux ne parviendront pas à changer les roues dans le temps imparti et écoperont d'une pénalité.

Pierre TEXIER n'est pas sur la trajectoire sèche sur la grille, comme prévu il perd quelques positions au départ de ce fait. Il remonte vite sur les premiers pilotes privés malgré l’extrême difficulté à doubler en slicks sur une piste ou seule la trajectoire habituelle est relativement sèche.

Nous avons adopté des réglages en estimant que la piste serait totalement sèche après quelques tours, or celle-ci est restée humide avec de grosses rigoles traversantes par endroits. Le pneu arrière de Pierre n'a alors pas pu atteindre sa température de fonctionnement idéale et l’adhérence de celui-ci s'en est trouvée encore amoindrie.
Pierre a fait une course prudente, laissant filer deux adversaires plus rapides, il a bien géré sa septième position sans prise de risque excessive. Un bon travail qui le repositionne en tête du championnat «privés» à l'issue de la manche !

La seconde course à 14 h. La situation météorologique n'est pas idéale, un énorme nuage noir survole le circuit, il pleut aux alentours. La piste est relativement sèche et personne cette fois ne se hasarde à monter des pneus pluies.
S'il venait à pleuvoir pendant la course, le règlement stipule que celle-ci ne sera pas stoppée. Si le nombre de tours restants est suffisant nous devrions alors renter aux stands pour un changement de roues à l’extérieur des boxes.
Nous avons préparé au mieux cette éventualité, Pierre devrait alors enlever ses gants et commencer le changement de roue avant pendant que je change la roue arrière, puis remettre ses gants et se re-concentrer pendant que je termine la roue avant… Nous croisons les doigts pour ne pas avoir à effectuer cette manœuvre.

Pierre prend un très bon départ mais reperd quelques positions dans le deuxième tour. Il recolle au paquet de cinq le précédant mais a bien du mal à les dépasser. Il parvient à regagner deux positions jusqu’à sa septième place habituelle :-)
Ils sont quatre pilotes à se disputer la cinquième position dans les mêmes chronos. Il y a peu de dépassements et on sent bien que le dernier tour sera déterminant.
Il perd hélas une place à deux tours de l'arrivée et termine la course en huitième position, quatrième privé, son moins bon résultat de la saison.

Pierre a subi les caprices de sa boite de vitesse. Nous nous y attendions et avions planifié une intervention préventive sur celle-ci le samedi soir que nous n'avons pas pu effectuer pour ne pas exagérément réduire le temps de sommeil de l’équipe.

En résumé un week-end un peu décevant en terme de performances pures mais une bonne gestion nous permet d'éviter les écueils et ainsi de reprendre la tête du championnat en catégorie « privés » et de conserver seul la sixième position au général.

Le prochain rendez-vous aura lieu sur le circuit de Navarre, à Los Arcos (Espagne). Un tracé technique sur lequel nous n'avons que très peu roulé. Il y aura encore deux courses pour Pierre TEXIER et sa Kawazaki ZX10R.

Nous remercions notre partenaire KART System, ainsi que nos partenaires techniques, Pam Racing, Dafy moto, Louit moto et Poupiz Performance.

Matthieu Texier



Cliquez pour agrandir l'image
Championnat d'Europe Superbike, Pierre TEXIER reprend la tête du classement des privés à Albacete. (D.R.)
Championnat d'Europe Superbike, Pierre TEXIER reprend la tête du classement des privés à Albacete. (D.R.)
  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité