x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 01.10.15 | 17:32 ESPRIT-RACING.COM | 01.10.15 | 17:32


Bonjour à tous ! Une semaine à peine après un bol d'or riche en émotions (Victoire en catégorie Stock et 4ème au classement général), l'échéance la plus importante de l'année pour moi arrive.


Bien que légèrement fatigué et enrhumé (le retour à Nantes pour bosser dès le Lundi 8h a été bien difficile), je compte donner tout ce que je peux pour conserver ma place de leader et obtenir le titre 2015 !

Je sais que cela va être très compliqué, car mon cousin et principal adversaire est très à l'aise sur ce tracé d'Albi et il y a d'ailleurs remporté sa toute 1ère victoire en 600 il y a déjà 5ans ! De plus d'autres pilotes auront à coeur de se rattraper suite à la course de Carole, sans compter Valentin Debise qui joue à domicile et qui n'a pas le désavantage d'avoir participé au Bol!

Vendredi : essais libres
Dès le début de la séance Debise réalise d'excellents chronos pendant que les pilotes qui ont roulé au bol se réadaptent à leurs 600cc. Il me faut seulement quelques tours pour me familiariser avec le circuit et ma moto, assez rapidement je me rapproche du leader. Avant la fin je claque même un 1'22''8 qui me permet de finir la séance en tête avec 4 dixièmes d'avance sur Robin Camus.
L'après-midi je change de setting de fourche et en voulant suivre Debise lors du 1er tour, je me fais surprendre par le comportement de celle-ci lors du freinage et je tire tout droit. Dans le bac je chute à très faible allure. Je repars immédiatement après un bref nettoyage. Je réalise un des chronos corrects puis passe un autre pneu arrière. Je n'ai pas un très bon feeling et effectue plusieurs glisses sans parvenir à améliorer. A la fin de la séance, je chute à nouveau en perdant l'arrière à l'accélération alors que je suis plus d'une demi-seconde moins rapide que le matin. Pas de bobos mais quelques interrogations qui ne sont pas les bienvenues à ce moment là !

Samedi : Essais qualificatifs
1ere seance : Juste avant la qualif mon equipe s'apercoit qu'un autre collier de serrage d'une durite d'eau s'est casse et que par consequent la moto perd de l'eau (c'est deja ce qui est arrive pendant la 1ere course a Carole et que mon pere a repare in extremis pendant le drapeau rouge). C'est certainement ce qui a cause mes glisses et ma chute la veille !
Je ne suis pas assez en confiance pour aller chercher la pole mais je fais le maximum pour me placer en 1ere ligne. Je roule en 1'23'0 (moins vite que le Vendredi matin) mais cela me place 3eme et par . chance . c'est Valentin Debise qui prend le point de la pole devant Robin !

2nde séance : Pour l'après midi je me re-concentre afin de prendre le point car je m'en sens capable. Robin réalise 1'22''68. J'améliore à chaque tour pour descendre à nouveau en 1'23''0 puis je rentre au stand. Avec Guillaume, nous avons une dernière solution de réglage à tester. Après le changement, je me sens immédiatement mieux et en 2 tours seulement alors que je suis légèrement gêné dans le dernier secteur, je parviens à rouler en 1'22''72 ce qui me place second. Mais dans le dernier tour Debise et Perret améliorent respectivement en 1'22''66 et 1'22''61. Je partirai donc 4ème alors que je suis à 11 centièmes seulement de la pôle.


Dimanche : Les courses

Course 1 :
Au vu des chronos très serrés de la veille, la course s'annonce chaude et difficile, il faudra être très fort mentalement et nerveusement !
Les feux rouges s'éteignent, je réalise un très bon envol et parviens à prendre la seconde position lors du 1er freinage ! Très vite Robin m'attaque pour prendre cette seconde place. Je ne me laisse pas faire et l'attaque au bout de la ligne droite ! Nous nous échangeons plusieurs fois nos positions dans les 1ers tours !

Alors que je me suis installé en seconde position et que je cherche l'ouverture sur Valentin Debise, Robin arrive comme un boulet de canon au freinage du Parc et manque de nous emmener tous les trois au tapis ! Je perds pas mal de temps et me retrouve derrière Perret en 4ème position ! J'ai perdu un peu de distance et il me faut un tour complet avant de me retrouver dans la roue de Perret !
Mais soudain mon pied gauche glisse du cale pied et en regardant je m'aperçois que ma botte est recouverte d'une fine pellicule d'huile ! Je n'y prête pas trop attention et m'efforce de doubler rapidement Perret en proie à un mauvais choix de pneu.
Je donne le max pour remonter, mais mon pied glisse de plus en plus et je dois à présent faire doucement dans les changements d'angles (nombreux ici) afin de ne pas commettre une faute ! Dans ma tête j'espère simplement que la fuite n'atteindra pas mon pneu arrière !

Je parviens à revenir au contact sans parvenir à dépasser pour le moment. Ma botte est à présent pleine d'huile et j'ai du mal à trouver l'appui sur le cale-pied ! Je commence à perdre un peu le contact alors qu'à 5 tours de l'arrivée l'arrière se dérobe à la mise sur l'angle au bout de la ligne droite ! Par chance ça raccroche. Je comprends que l'huile commence à arriver sur le pneu et je me dis que la course est certainement terminée pour moi ! Pendant un instant je songe à rentrer au stand mais je ne veux pas regretter ! Quitte à perdre le titre, autant essayer d'aller au bout ! Je n'ose plus vraiment prendre d'angle à gauche et à nouveau une équerre au bout de la ligne droite me fait perdre la 3ème position au profit de Clere.

Le reste de la course sera une horreur, dans chaque virage à gauche je ferme les yeux et prie que l'arrière ne décroche pas trop brutalement ! Je perds la 4ème place à deux tours de la fin et suis extrêmement soulagé de voir que le dernier tour approche. Heureusement le 6ème est loin et je peux assurer la 5ème place ! Je suis dégoûté d'avoir eu cette galère, prenant à peine conscience de la chance que j'ai eu de terminer la course sur mes roues, sans me faire mal !
Robin termine 2nd avec le meilleur tour en course et se retrouve en tête avec 4 points d'avance sur moi !

Course 2 : Les calculs sont simples ; Il faut que je gagne la course avec le meilleur tour en course pour gagner le championnat sans me soucier de la position de Robin ! C'est mon unique but ! La fuite (due à un gravier lors de la chute du samedi qui a abimé un joint) est à présent réparée !

Je m'élance mal et franchis le 1er virage en 5ème position, je me reprends immédiatement afin de passer Clere dès le 2nd tour. Je reviens dans le sillage de Robin et le passe dans le tour suivant !

Rapidement je remonte sur Debise et Perret jusqu'au moment où Debise casse sa chaîne, ce qui me propulse en seconde position avec Robin à mes trousses. J'essaye de passer Perret, mais il a un très bon rythme et il repasse instantanément. Du coup j'essaye de m'appliquer à rester derrière mais à faire le meilleur tour ! Le problème c'est que je n'ai aucun moyen de le savoir !

Je surveille l'écart avec Robin et je vois qu'il a de plus en plus de mal à suivre le rythme. Je me cale donc derrière Perret et réfléchis à comment préparer une attaque décisive dans le dernier tour. Car si je gagne et que Robin est 3ème, c'est le titre assuré !

Mais il faut que je parvienne à suivre le rythme ce qui n'est pas si facile avec les pneus qui se dégradent. Je dois me concentrer très intensément pour ne pas commettre la moindre erreur. A 3 tours de la fin je manque de percuter un attardé qui me coupe la trajectoire dans la ligne droite ! Je suis presque obligé de passer sur l'herbe et quand je reviens sur la piste je rate mon repère de freinage ! Là c'est la panique, je freine très fort sur l'angle, parviens à ne pas chuter et à éviter le tout droit de justesse ! Mais je perds plus d'une demi-seconde dans l'histoire alors qu'il ne reste plus que deux tours ! J'améliore mon meilleur chrono dans l'avant dernier tour pour revenir au contact et j'attaque David Perret à l'endroit que j'avais prévu entre la chicane et le droite de l'aviation.
Je ferme les portes et franchis la ligne d'arrivée avec 42 millièmes d'avance et suis CHAMPION DE FRANCE


Conclusion d'un week-end assez incroyable :

Je suis passé par à peu près toutes les émotions durant le week-end et après la course ! C'est une immense joie et satisfaction après avoir couru pour un titre pendant 17 saisons ! Ca fait un bien immense d'accéder enfin à mon rêve !

Mes 1ères pensées sont immédiatement pour mes parents qui me soutiennent et ont tout donné pour moi depuis si longtemps. Et à mon papa qui depuis deux ans est en même temps mon mécano, chauffeur, masseur, etc. Ils méritent tellement cette récompense !

Ensuite je pense à mon cousin Robin, qui a fait une saison incroyable, faire tants de podiums avec lui cette année nous a donné un bonheur immense ! Et jusqu'à ce final improbable, nous nous sommes toujours soutenus l'un l'autre ! Il mérite le titre autant que moi et j'aimerais pouvoir le partager avec lui ! Quoiqu'il en soit c'était incroyable de se battre avec lui jusque dans les derniers millièmes de secondes qui ont déterminé le vainqueur !

Merci à Jérôme (mon frère) et Guillaume qui ont su me donner exactement les conseils parfaits avant la course. Conseils que j'ai appliqués à la lettre et qui m'ont permis de suivre le rythme en 2nde manche sans commettre d'erreur et de créer la stratégie pour gagner dans le dernier tour ! Merci Jé et merci guillaume !

Enfin un immense merci à tout ceux qui ont participé à ce succès : Séb pour sa préparation et réparation, Roger, Thierry, Aurélie… Sans oublier ceux aussi qui ont fait le déplacement jusqu'à Albi pour me soutenir : Eric et Louis ; David et Nathan ; Thierry, Cédric et Mattéo ; Stéphane,…. J'en oublie certainement mais comme à Carole, le soutien que j'ai ressenti ce week-end n'est pas pour rien dans l'obtention de ce titre !

Un grand merci également à mes partenaires : YOHANN MOTO SPORT, TRAQUEUR, YACCO, SHOEI, PIRELLI, GEOMOTO, SUZUKI, FRANCE EQUIPEMENT, TOURNAY, IXON, SEMC, PAM RACING….

Merci de votre lecture.

Salutations sportives et amicales.


Cédric TANGRE.





  • FSBK Carole (2/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (3/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (4/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (5/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (6/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (7/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (8/8) » Voir FSBK Carole...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Cédric Tangre Champion de France Supersport 2015 ! (Esprit-Racing)
    Cédric Tangre Champion de France Supersport 2015 ! (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité