x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 08.09.15 | 19:13 ESPRIT-RACING.COM | 08.09.15 | 19:13


Bonjour à tous ! Après plus de deux mois de pause le championnat de France fait étape au Circuit Carole en région Parisienne !


Ce n'est pas le circuit le plus intéressant, mais j'y évolue à domicile et c'est d'ailleurs le circuit sur lequel j'ai obtenu ma seule et unique victoire… Il y a
15 ans !
 
Pendant la trêve estivale j'ai eu le temps de me reposer et de me remettre de ma blessure, qui même si j'en ai peu parlé jusque là, m'a coûté 4 mois d'arrêt de sport ! A partir de début Août j'ai pu enfin me re-préparer pour cette fin de championnat.

En effet, nous sommes 5 pilotes en 16 points et chacun d'entre nous peut obtenir le titre alors qu'il reste deux week-end de course ! Le suspense est donc complet et après deux rendez-vous en demi-teinte j'ai travaillé dur pour pouvoir me relancer dans cette course au titre !
 
Au retour des 8h d'Oschersleben, j'ai effectué des essais sur le circuit Carole où j'ai pu tester beaucoup de réglages sur ma moto en obtenant de très bons résultats ce qui m'a remis en confiance pour l'avant dernière épreuve du championnat !
 
 
Vendredi : essais libres

Je commence sur les chapeaux de roues, avec un pneu dur je réalise dès mes 1ers tours un 1'02''4 qui me place en tête avec 7 dixièmes d'avance. Mais mes concurrents améliorent petit à petit tandis que je teste des réglages sans améliorer mon chrono. Je termine 3ème de cette séance.
L'après midi je teste le nouveau pneu arrière de Pirelli avec lequel je risque de faire la course.
Il est très performant et me permet de réaliser le meilleur temps en 1'01''8 devançant de 1 dixième mon cousin Robin Camus !

Samedi : Essais qualificatifs

1ère séance : Lors des qualifications deux points sont à distribuer, mais je sais que ce sera difficile car je ne dispose pas de pneus spéciaux de qualification contrairement à Robin qui est de plus très véloce ce week-end ! Effectivement, je prends la tête du classement assez rapidement avec 1'01''6, mais quand Robin met son pneu qualif et réalise un excellent 1'01''2 que je ne pourrai pas battre. Je partirai donc deuxième lors de la 1 ère course.

Samedi : Essais qualificatifs
1ère séance : Lors des qualifications deux points sont à distribuer, mais je sais que ce sera difficile car je ne dispose pas de pneus spéciaux de qualification contrairement à Robin qui est de plus très véloce ce week-end ! Effectivement, je prends la tête du classement assez rapidement avec 1'01''6, mais quand Robin met son pneu qualif et réalise un excellent 1'01''2 que je ne pourrai pas battre. Je partirai donc deuxième lors de la 1 ère course.

2nde séance : Pour l'après midi je me reconcentre pour essayer de faire mieux. Robin réalise 1'01''17 et je m'élance avec mon pneu neuf. Je fait 4 tours en dessous des 1'01''5 mais le meilleur (1'01''35) ne me permet que de prendre la seconde place ! Derrière nos concurrents sont un peu plus loin puisqu'ils sont à plus de 4 dixièmes derrière moi ! Les courses s'annoncent donc chaudes pour le dimanche !
 
Dimanche : Les courses
Course 1 :
Sur ce tracé où les freinages sont très intenses, je me suis beaucoup préparé mentalement car lors des épreuves précédentes, j'ai souvent éprouvé des difficultés à dépasser, notamment dans les derniers tours !
 
Les feux rouges s'éteignent, je réalise un bon envol et parviens à conserver ma seconde position lors du 1er freinage ! J'arrive à rester coller à la roue de Robin. Dans le second tour je ne suis qu'à quelques centimètres et je l'attaque au freinage du virage « Golf ». Dès que je prends la tête j'imprime un bon rythme et me détache progressivement.
 
Je réalise le meilleur tour en course en 1'01''5 et compte 1 seconde d'avance à l'entrée du 5ème tour ! Mais à ce moment le safety car est déployé puis le drapeau rouge pour nettoyer la piste suite à la chute d'Hugo Clere qui a mit de l'huile sur la piste !
 
Nous repartirons pour 15 tours et le classement sera l'addition du temps des deux parties.
Ainsi il me « suffit » de terminer moins d'une seconde derrière Robin pour gagner la course !
Je rate légèrement le deuxième départ et me retrouve 3ème derrière Valentin Debise.

Je m'efforce de reprendre la 2ème place dès le 1er passage au freinage de « Golf ». Dans le second tour j'essaye d'attaquer Robin, mais ça ne passe pas. Le tour suivant je parviens à retarder mon freinage et prendre à nouveau la tête. J'essaye d'augmenter le rythme, mais mon pneu arrière n'a pas aimé l'arrêt de course et commence déjà à souffrir.
 
Je maintiens la tête jusqu'à 3 tours de l'arrivée où je suis contraint de baisser légèrement le rythme. Robin en profite pour passer au freinage « d'hotêl ». Je me concentre pour ne pas me faire détacher puisqu'il suffit que je reste à moins d'une seconde. Mais à l'entrée du dernier tour la moto coupe, je manque d'essence. J'essaye de finir le tour le plus rapidement possible, mais du coup je commets quelques erreurs. Je franchis la ligne d'arrivée 1,3s après Robin. Je manque donc la victoire pour 3 malheureux dixièmes !
 
Course 2 : Pour cette course, je suis sur-motivé pour faire oublier la course du matin et enfin remporter une épreuve. Pourtant je sais que ce sera plus dur, car ni Robin ni David Perret ne me laisseront m'échapper comme ce matin !
 
Je m'élance très bien mais Robin est encore une fois le plus rapide à entrer dans le 1er virage. Louis Bulle se place à mon extérieur en dérive et je plonge donc second dans la courbe. Pensant qu'il s'est élargi, je ré-accélère normalement, malheureusement je ne pouvais pas voir qu'il avait réussi à rester à mon extérieur et je lui embarque le guidon tout en manquant de chuter ! Je suis sincèrement désolé pour Louis qui a déjà connu une mésaventure en 1ère manche, mais je ne pouvais pas le voir…
 
Je m'élance à la poursuite de Robin qui a pris quelques longueurs d'avance. Il roule plus vite que le matin et je mets deux tours à revenir en position de l'attaquer. Encore une fois, je me place bien à la parabolique et je profite du freinage de « golf » où je suis plutôt à l'aise pour passer en tête. J'essaye d'imprimer un rythme rapide pour m'échapper ; 1'01''7 puis 1'01''5 trois fois d'affilée mais Robin et David Perret sont toujours dans ma roue.
 
A mi course David Perret casse son moteur et nous laisse seuls Robin et moi nous expliquer pour la victoire. Jusqu'à trois tours de l'arrivée je maintiens un rythme le plus rapide possible pour rester devant et essayer d'épuiser mon adversaire du jour ! Mais impossible, il est coriace et ne lâchera pas comme ça !

Je commence à fermer légèrement les portes et essaye de profiter des attardés pour créer une petite distance. Ca tient jusque dans l'ultime virage où je ferme bien la porte, mais il essaye de passer par l'extérieur. Je relâche les freins pour lui barrer la route. On s'élargit tous les deux, je ressors un peu cata', un coup en dérive, un coup en wheeling, mais lui aussi ! Son carénage arrive à ma hauteur, on se touche, mais je franchis la ligne avec 16 millièmes d'avance ! Quel bonheur de remporter enfin une course, surtout après une bagarre comme ça avec mon cousin ! Robin, que je félicite, a une très belle réaction et me congratule chaleureusement !
 
Conclusion d'un week-end assez incroyable :

Que dire ; déjà les émotions ressenties aujourd'hui sont extraordinaires ! Tantôt la désillusion la plus totale puis cette bagarre invraisemblable et enfin le bonheur intense !
 
Ce week-end Robin et Moi marquons exactement le même nombre de points : 47. En effet il prend le point de chacune des pôles. Pour ma part je prends deux points pour avoir réaliser à chaque fois le meilleur tour en course. Puis une victoire et une deuxième place chacun ! Au championnat, en raison du malheur de nos concurrents, nous sommes propulsés à une course de la fin aux deux 1 ères places du classement puisque j'ai désormais 186 points avec 6 points d'avance sur Robin et 37 sur Louis Bulle et Hugo Clere.
 
La bataille sera donc très intense à Albi pour la dernière épreuve où Robin et moi devront nous battre pour le titre sans oublier que, d'un point de vue comptable, Bulle, Clere et Perret peuvent encore être titrés.
 
Un mot tout de même pour mon papa, car certains diront que j'ai perdu 10 points sur Robin en 1ère manche en raison d'un calcul de consommation un peu juste, mais je tiens à rectifier ça d'avance. Car d'une part j'ai commis des erreurs dans ce dernier tour car j'ai paniqué et en gardant mon sang froid, j'aurais peut être évité de perdre ces 3 dixièmes. De plus pendant le drapeau rouge, mon père a repéré que le collier fixant la durite de refroidissement s'était cassé et que la moto commençait à perdre de l'eau. Il est intervenu avec une efficacité digne d'un Jeremy Burgess me permettant de repartir juste avant la fermeture des stands. Sans cette intervention, la course se serait terminée beaucoup plus tôt pour moi, sur chute ou sur casse moteur ! Alors papa : « Merci, tu es le meilleur. C'est grâce à toi que j'ai gagné la deuxième course et que j'ai pu terminer la 1ère sur le podium ! ». Et effectivement si je me suis tant battu lors de la deuxième épreuve c'était pour mon père, pour qu'il ne regrette pas !
 
Je tiens à finir en remerciant toute mon équipe : Mes parents, Guillaume, mon frère qui est venu me coacher, Séb, Roger, Florent, Max, Thierry, Greg, Aurélie… Tous ceux aussi qui ont fait le déplacement : la chompagnie, Rahsan, Laurent, Eric et Marie Laure, François, etc. J'en oublie certainement mais le soutien que j'ai ressenti ce week-end n'est pas pour rien dans la réussite que j'ai obtenu !

Un grand merci également à mes partenaires : YOHANN MOTO SPORT, TRAQUEUR, YACCO, SHOEI, PIRELLI, GEOMOTO, SUZUKI, FRANCE EQUIPEMENT, TOURNAY, IXON, SEMC, PAM
RACING….

Merci de votre lecture. Salutations sportives et amicales.

 

Cédric TANGRE.





  • FSBK Carole (2/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (3/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (4/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (5/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (6/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (7/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (8/8) » Voir FSBK Carole...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Cédric Tangre, un week-end tout feu, tout flamme ! (Esprit-Racing)
    Cédric Tangre, un week-end tout feu, tout flamme ! (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité