x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 18.09.14 | 23:13 • Mis à jour le 18.09.14 | 23:15 ESPRIT-RACING.COM | 18.09.14 | 23:13 • Mis à jour le 18.09.14 | 23:15


Simon Gachet a effectué sa première course avec l’équipe française ART Junior Team, qu’il a choisie pour achever sa campagne 2014 en Eurocup de Formula Renault 2.0.


Hélas, il n’est pas parvenu à entrer dans le Top 10 à Budapest. Au terme d’un meeting dominé par des conditions de piste en constante évolution, il est toutefois difficile de délivrer un verdict définitif sur le potentiel de cette nouvelle association.

Le week-end s’annonce problématique dès les essais libres. Sous la pluie de la première séance, Simon se retrouve en panne d’embrayage après huit petits tours. Il ne peut faire mieux que 23ème dans la deuxième alors que la pluie s'intensifie. La séance qualificative de la course 1 se déroule samedi matin sur une piste en voie d’assèchement.

Simon s’élance avec des pressions de pneus basses pour être au top dans les dernières boucles. Après quatre tours, il part en tête à queue à la sortie d’un virage et tape le mur. Il réussit à repartir et passe par les stands pour fixer un nouveau nez et une nouvelle aile avant sur sa monoplace. Il reste un tour avant le damier mais les pneus ayant refroidi, le comportement de l’auto n’est pas idéal et il ne décroche qu’une modeste place en 12ème ligne.

A l’exception du retour d’un asphalte sec, la course 1 ne produit pas de miracle. A l’image de ses coéquipiers, Simon reste loin des dix premières places qui offrent des points au championnat, avant d’apprendre qu’une pièce montée par erreur sur les trois voitures du team a entraîné leur exclusion.

Que d’eau ! Les pneus pluie sont de nouveau de sortie pour la séance de qualification dominicale qui ne voit Simon progresser que d’un rang par rapport à la veille. En course, sur une piste sèche, Simon se hisse de la 23ème à la 17ème place au cinquième tour, quand la safety-car neutralise les débats. Peu après le drapeau vert, il gagne une place puis en perd trois et termine en 19ème position.

Le pilote Isérois ne gardera pas un souvenir impérissable de sa deuxième visite en terre hongroise, qui lui a tout de même permis de s’imprégner de l’atmosphère et des méthodes de travail de sa nouvelle équipe.

« Je passe beaucoup de temps dans le camion avec les ingénieurs pour travailler sur les acquisitions de données. J’ai la possibilité de comparer mes prestations avec deux coéquipiers de valeur. Malheureusement, rien n’a fonctionné comme prévu pour nous trois ce week-end. Nous avons peiné à faire fonctionner les pneus arrière, ce qui est très pénalisant quand l’adhérence est précaire. Il faudra attendre le Paul Ricard pour avoir une idée plus précise de notre compétitivité. »

ART Junior Team s’était justement imposé sur le circuit varois en 2013. La course à domicile des pilotes et teams français aura lieu les 27 et 28 septembre prochains.

Romane Didier / future racing commm



Cliquez pour agrandir l'image
Simon Gachet, Un coup dans l’eau (InsightF1 )
Simon Gachet, Un coup dans l’eau (InsightF1 )
  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité