x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 05.12.13 | 14:02 • Mis à jour le 06.02.14 | 00:40 ESPRIT-RACING.COM | 05.12.13 | 14:02 • Mis à jour le 06.02.14 | 00:40


Rétromobile rend hommage à John Godfrey Parry-Thomas et Malcolm Campbell, deux grands pilotes au destin hors du commun, animés par une même passion, un seul désir et une seule obsession : rattraper la ligne d'horizon.


 

Thomas Parry et Malcom Campbell… toujours plus vite au risque de se perdre

En 1925, John Godfrey Parry-Thomas, ingénieur en chef chez Leyland Motors, décide de se consacrer aux records de vitesse. Il construit la Babs sur un châssis d'ancienne voiture de course.
Ce monstre cache en ses entrailles un énorme moteur de bombardier de la Grande Guerre, un 12 cylindres en V Liberty de 27 litres de cylindrée qui développe 500 à 600 cv. En 1926, à deux reprises, Parry, devient l'homme le plus rapide du monde le 27 avril  à 272,403 km/h et le 28 avril à 275,271 km/h.
Mais le 4 février 1927, ce record est remis en cause par Malcolm Campbell qui atteint la vitesse de 281,381 km/h au volant de sa Bluebird Napier Campbell. Thomas Parry est le premier à le féliciter pour ce nouveau record et se remet aussitôt au travail pour améliorer la puissance de sa Babs. Il la démonte, modifie la carburation et le refroidissement.

3 mars 1927, au Pays de Galles, sur la plage de Pendine : la météo est catastrophique et la plage est détrempée. Thomas Parry, pourtant affaibli par une mauvaise grippe et malgré les conseils d'annulation de son mécanicien, se met au volant de sa grande voiture blanche. Lors des essais, la vitesse enregistrée est encourageante : 270 km/h, même si le bolide demande des réglages à chaque arrêt. Thomas Parry s'élance sur la plage, l'énorme 12 cylindres Liberty lâche toute sa puissance dans un bruit de tonnerre. Alors que la Babs file le long du rivage, le bolide entame un très long dérapage, et, brusquement s'élève dans les airs, fait un gigantesque tonneau avant de retomber sur ses roues, en flammes. Thomas Parry est tué sur le coup. Les proches de Thomas Parry décident d'ensevelir la grande voiture, sur le lieu même du drame, sous le sable de la plage de Pendine.

À l'époque, plusieurs hypothèses sont avancées sur la cause de l'accident : rupture d'une chaîne de transmission, faiblesse dans une pièce du train avant. Aujourd'hui encore, les causes en restent inexpliquées.

42 ans plus tard, Owen Wyn Owen prend connaissance de la triste histoire de John Godfrey Parry-Thomas. Il se rend sur le lieu du drame et après avoir obtenu l'autorisation de creuser la plage, il fait apparaître, au bout de quelques heures, le long fuselage de la Babs. La carrosserie est en partie corrodée, mais le châssis n'a rien perdu de sa robustesse et toute la mécanique est encore en place. Babs est entièrement démontée, toutes les pièces réparées, contrôlées ou refabriquées. Après huit longues années de travail acharné, la Babs, par une belle journée de 1977, s'élance, à nouveau, sur la plage de Pendine.


La Sunbeam 350 cv, la première Bluebird
Louis Coatalen, ingénieur motoriste breton, chef du bureau d'études chez Sunbeam, construit la Sunbeam 350 cv, uniquement pour la recherche de vitesse pure. Cet engin se propulse au moyen d'un moteur d'avion 12 cylindres Manitou de 18 322 cm3. Dès les premiers essais en 1920, la voiture est tellement brutale au démarrage que les pneus se lacèrent dès les premiers kilomètres.

Avec cette voiture, Lee Guiness, de la célèbre famille des brasseurs de bière, atteint, le 17 mai 1922, le record du monde de vitesse à 216 km/h, sur l'autodrome de Brookland. Le pilote d'avion, Malcolm Campbell, achète la Sunbeam 350 cv qu'il peint en bleu et qui devient ainsi la première de la longue série des Bluebird. Le 21 juillet 1925, Malcolm Campbell la propulse à la vitesse de 242,748 km/h. Après ce record, il se remet aussitôt au travail sur la nouvelle Bluebird Napier 500 cv  et emporte un nouveau record devant Thomas Parry.

Caractéristiques techniques de la Babs :
- Moteur d'avion Liberty
- 12 cylindres en V
- 27 000 cm3 de cylindrée,
 4 carburateurs,
-  500 à 600 cv à 2000 t/m,
- 1 800 kg,
- Transmission par chaînes
- Vitesse atteinte en le 28 avril 1926 : 275,171 km/h
- Accident mortel le 3 mars 1927
- Exposée au Amgueddfa Cymru National Museum Wales


Caractéristiques techniques de la Sunbeam  350 cv (Propriété du National Motor Museum of Beaulieu)
- Moteur d'avion Manitou 12 cylindres en V,
- 18 300 cm3 de cylindrée,
- arbres à cames en tête, 3 soupapes par cylindre,
-  350 cv à 2300 t/m
-  1 550 kg
- Vitesse atteinte le 21 juillet 1925 : 242,748 km/h


R E T R O M O B I L E - Informations pratiques

Parc des expositions de Paris de la Porte de Versailles
PAVILLON 1
Horaires :
- mercredi de 11h à 22h,
- jeudi, samedi et dimanche de 10h à 19h,
- vendredi de 10h à 22h
Prix d'entrée : Adultes : 14€ en pré-vente, 16 € sur place Groupes en pré-vente : 10€
Gratuit pour les moins de 12 ans.
Site Web Officiel : www.retromobile.com





  • R E T R O M O B I L E - 2 0 1 4 / 2 » Voir R E T R O M O...
  • R E T R O M O B I L E - 2 0 1 4 / 3 » Voir R E T R O M O...
  • R E T R O M O B I L E - 2 0 1 4 / 4 » Voir R E T R O M O...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Rétromobile - Hommage à Thomas Parry et Malcom Campbell (D.R.)
    Rétromobile - Hommage à Thomas Parry et Malcom Campbell (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    • Les plus belles aventures ont une fin

    • Volant Euroformula 2012, un bilan plutôt positif pour Enzo Guibbert

    • La Kart Racing Academy, la Nouvelle Filière Karting

    • Yann Clairay décroche son premier titre en rallye !

    • Pas de victoire, juste un exploit !

    Plus de news »

    Publicité