x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 21.07.14 | 22:44 ESPRIT-RACING.COM | 21.07.14 | 22:44


Après les violentes averses qui se sont abattues sur le circuit Bugatti ce matin, le temps s’est montré plus clément cet après-midi pour le 6e rendez-vous des Coupes de France Promosport.


Malgré les prévisions météorologiques mauvaises pour toute la journée et la pluie tombée ce matin, l’Automobile Club de l’Ouest tient à remercier les 2 800 spectateurs venus assister à l’ultime épreuve organisée sur le circuit avant la trêve estivale. Une baisse sensible par rapport à 2013 (3 900 spectateurs) qui tient pour beaucoup dans les conditions météo désastreuses de ce week-end qui ont d’ailleurs mis à mal les installations de l’ACO avec l’inondation des sous-sols de siège ou encore des souterrains d’accès

L’ACO tient également à remercier ses commissaires de piste et toute l’équipe technique qui ont œuvré ce week-end et plus particulièrement ceux qui ont permis au 1,4 km de piste rendue impraticable par la casse moteur d’un concurrent de pouvoir être remis en état en un temps record.

Retour sur cette journée dominicale particulièrement mouvementée :

Promo 1 000
Finale : Romain Maitre prend le meilleur envol devant Yannick Pierre et Emilien Jaillet. Maitre et Pierre s’échappent. Bernard Cuzin s’empare de la tête du groupe de poursuivants composé de Jaillet, Jonathan Goetschy, Aymeric Castella Pressburger et Cyril De Laville. Clairement sur un autre rythme, le duo de tête se livre à une belle bataille. Les attaques pleuvent et les réponses sont instantanées : Maitre garde l’avantage à chaque passage sur la ligne de chronométrage. Au 6e tour, un accrochage entre Cuzin et De Laville permet à Jaillet de récupérer la 3e place. Le groupe se retrouve éclaté et le 4e est décroché à presque deux secondes. Devant, jusque dans le dernier virage, Pierre tente de subtiliser la victoire mais c’est bien Romain Maitre qui franchit le premier la ligne d’arrivée 141 millièmes avant son adversaire.

Classement Provisoire : Romain Maitre repart de la Sarthe avec 222 points et augmente son écart d’une unité face à son premier rival, Yannick Pierre. Ce dernier accuse 39 points de retard maintenant et n’a plus le droit à l’erreur jusqu’à la fin de la saison. Alex Plancassagne, en finissant 6e aujourd’hui maintient sa 3e place au général avec 146 points.

Promo 600
Finale : le long nettoyage de la piste (casse moteur dans la course précédente) oblige la direction de course à réduire la course à 10 tours. Un véritable sprint sur piste sèche emmené au début par Erwan Quellet, puis Maxime Guicciardi. Le top 10 reste compact. Les attaques se succèdent. Gucciardi conserve l’avantage jusqu’au 5e tour. Quellet le redouble. Nicolas Souchon, le leader du classement provisoire, l’imite dans la foulée. Gucciardi se retrouve maintenant sous la pression d’Alex Santo Domingues. Souchon passe en tête au 7e tour. Deux tours plus tard, Quellet porte une nouvelle attaque décisive. Souchon connaît un souci et perd plus d’une seconde sur le leader. Gucciardi contient Santo Domingues mais ne parvient pas à trouver la faille sur Quellet qui l’emporte pour la première fois de la saison. Gucciardi et Santo Domingues complètent le podium tandis que Souchon sauve de gros point en terminant 5e.

Classement provisoire : Les écarts se resserrent en tête avec Nicolas Souchon, 145 points, devant Maxime Gucciardi, 145 points, et Erwan Quellet, 125 points.

Promo 500
Finale 1 : si la piste est encore considérée comme humide au moment du départ, les trajectoires sont majoritairement sèches. Les pilotes des premières lignes partent avec des pneus pluies et animent le début de course. Cependant, le bon choix est celui des pneus « secs » et dès la mi-course le changement de tendance renverse la hiérarchie. Martin Naussac prend ainsi le commandement au 5e tour. Si il parvient à creuser l’écart pour empocher la victoire, les dernières places du podium sont extrêmement disputées. Pierre Sambardier et Franck Perrot s’imposent sur le podium dans le dernier virage. Parmi les favoris malheureux sur le choix de pneus, on peut noter la 8e place de Thibaud Doutre, la 14e et 15e place des frères Grimoux et la 20e place de Kevin Lavainne qui fait la mauvaise opération au championnat.

Finale 2 : Kevin Lavainne part comme un boulet de canon et boucle le premier tour avec 1’’6 d’avance sur ses poursuivants emmenés par le leader du championnat, Thibaud Doutre. Alors 4e, Martial Bellut est clairement le plus rapide en piste. Il revient sur Ludovic Rizza, le double, puis fait la même chose avec Doutre. Il se met en suite à la poursuite de Lavainne. Il enchaine les tours rapides et recolle au pilote ASM ACO au 5e tour. Les deux derniers tours sont très disputés. Bellut tente plusieurs attaques mais ne trouve pas la solution. Kevin Lavainne l’emporte avec 177 millièmes d’avance sur Bellut. Esseulé à la 3e place, Thibaud Doutre complète le podium et marque des gros points pour le championnat.

Classement provisoire : Thibaud Doutre conserve son leadership avec 198 points. Kevin Lavainne et Martial Bellut sont derrière avec respectivement 178 et 170 points.

Promo Sénior
Finale 1 : La piste est encore trop humide pour être déclarée sèche. Christophe Passat prend le meilleur départ devant Bernard Cuzin et Jocelyn Hars. Avant la fin du premier tour, Cuzin prend les commandes avec Hars dans sa roue. Le duo de tête ainsi formé se détache tout de suite du peloton. Les écarts sont très serrés mais restent à l’avantage de Cuzin jusqu’au dernier tour. Dans les derniers virages, Hars porte une attaque victorieuse et franchit la ligne d’arrivée avec 266 millièmes d’avance. Pour compléter le podium, la bagarre entre Alain Cottard, Sébastien Delhommeau, Arnaud Bourgeois et Rémi Boitel est intense. Les positions changent souvent pour finalement sourire au pilote ACO, Sébastien Delhommeau.

Finale 2 : Christophe Passat prend le meilleur départ devant Bernard Cuzin et Jocelyn Hars. Comme ce matin, Cuzin et Hars sont un ton au dessus et s’échappent pour se livrer à un magnifique mano à mano. Passat reste 3e et se met à l’abri de ses poursuivants emmenés par Alain Cottard. Les écarts restent minimes toute la course. Hars trouve la faille dans le dernier tour. Il lui reste deux virages lorsqu’il perd l’avant de sa moto et chute. Cuzin récupère la victoire. N’ayant pas commis d’erreur, Christophe Passat se retrouve logiquement sur la deuxième marche du podium tandis qu’Alain Cottard complète le podium après s’être débarrassé d’Arnaud Bourgeois qui finit 4e.

Classement provisoire : Alain Cottard confirme sa position de leader avec 225 points devant Marc Wormser et ses 198 points. Un peu décroché avec 139 points, Pascal Enjalbert complète le top 3.

Promo Découverte
Groupe A
Finale 1 : une petite pluie tombe en début d’après midi au moment du départ pour les 8 tours de course. L’averse tombée à 11h30 a rendu la piste détrempée. Dès le 3e tour, un trio se forme pour se disputer la victoire : Jonathan Marangoni, Franck Roussel et Alexis Hugueville auteur d’un départ incroyable puisqu’il partait de la 41e et dernière position. La chute de Marangoni dans le 6e tour provoque un éclatement du groupe. Hugueville seul en tête compte quatre secondes d’avance sur Roussel. Isolé, Julien Laporte hérite de la 3e place. Les trois derniers tours n’apportent pas de changement de position pour le podium. La bagarre pour les places d’honneur est très animée et c’est finalement Gregory Hecq qui se retrouve au pied du podium. A noter la 11e place de Margaux Wanham.

Finale 2 : Julien Laporte réussit le meilleur départ devant Maxime Orget et Jonathan Maragoni. Orget met trois tours à trouver l’ouverture puis prend les commandes de la course. Plus rapide, il s’échappe et compte plus de 2’’3 d’avance sur ses poursuivants. Maragoni passe 2e à la mi-course. Laporte ne parvient pas à répliquer et se trouve en difficulté face aux attaques de Franck Roussel. Ce dernier arrive à ses fins dans le dernier tour et accède au podium. On peut noter aussi la belle performance d’Alexis Hugueville qui, partant dernier, termine 5e. La féminine du plateau, Margaux Wanham, termine 12e.

Classement journée : Franck Roussel remporte le classement journée avec 42 points juste devant Alexis Hugueville qui comptabilise 41 points. Julien Laporte complète le top 3 avec 38 points.

Groupe B
Finale 1 : la piste est très humide pour le départ de la première course de la journée. Jérémy Gilbert rate son départ alors qu’il était en première ligne et chute quelques virages plus tard. Mathieu Puginier prend les commandes et creuse rapidement l’écart sur ses poursuivants menés par Steeve Jannas auteur d’un départ canon depuis la 28e place. Le rythme supérieur du leader ne dure pas : durant son 3e tour il part à la faute dans le virage du Musée. Christophe Leprieult, pilote ASM ACO, en profite pour prendre le commandement. Sébastien Pinet se retrouve deuxième mais à plus de sept secondes. Malgré cet écart très important et juste 5 tours à parcourir, Pinet maintient son effort. Leprieult gère sa course mais voit revenir son adversaire à 2 secondes à l’entame du dernier tour. Pinet revient très menaçant pour finir à 3 dixièmes sur la ligne d’arrivée. Yannick Leygnac complète le podium.

Finale 2 : lors du départ sur piste sèche, Christophe Leprieult se place en tête. Très à l’aise, il colle 3’’4 au deuxième dès le premier tour. Intouchable cet après midi, il boucle les sept tours en tête et empoche la victoire. Stanny Dandine et Jérémy Gilbert (pilote ACO également) ont bien tenté de rester au contact mais en vain. Dandine s’échappe tandis que Gilbert doit conjuguer avec le retour de Yannick Leygnac. Gilbert résiste bien et se met à l’abri d’une attaque dans les derniers tours, offrant ainsi un doublé pour l’ASM ACO.

Classement journée : avec ses deux victoires, Christophe Leprieult remporte logiquement la journée. Derrière, Sébastien Pinet et Yannick Leygnac sont ex æquo avec 38 points.

Motos Anciennes :
Quatre catégories du championnat de France de Motos Anciennes ont ravi les passionnés de vieilles machines.

La victoire revient à Bruno Perlinski (Norton) en VMA Vintage et Classic. Didier Calmettes (Honda) et Thomas Duriez (Triumph) complètent le podium.

En VMA Evolution, Stéphane Drye (Aprilia) remporte une course en deux temps et signe le doublé devant Marc Pasquet (Kawasaki) et Didier Lechevestrier (Suzuki).

En VMA Post Classic, Johnny Breuil (Yamaha) l’emporte devant Philippe Quercy (Yamaha) et Alain Bourachdene (Yamaha).

Dans le challenge Proclassic, Alexandre Lagrive (Suzuki) signe également un doublé devant Denis Pignatel (Honda) et Manu Lentaigne (Suzuki).

Retrouvez tous les résultats de l’épreuve sur www.cdfpromosport.fr/resultats

Le prochain rendez-vous des Coupes de France Promosport aura lieu sur le circuit de Nevers Magny Cours les 2 et 3 août prochains.

Le prochain rendez-vous sur le circuit du Mans est fixé aux 23 et 24 août pour les 24 Heures vélo.

Les motos retrouveront le circuit Bugatti lors des essais d’avants 24 Heures Moto les 26 et 27 août, la course se déroulant les 20 et 21 septembre prochains.

Un communiqué ACO





  • PromoSport Le Mans (2/8) » Voir PromoSport Le...
  • PromoSport Le Mans (3/8) » Voir PromoSport Le...
  • PromoSport Le Mans (4/8) » Voir PromoSport Le...
  • PromoSport Le Mans (5/8) » Voir PromoSport Le...
  • PromoSport Le Mans (6/8) » Voir PromoSport Le...
  • PromoSport Le Mans (7/8) » Voir PromoSport Le...
  • PromoSport Le Mans (8/8) » Voir PromoSport Le...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Promosport au Mans, Maitre maitrise son sujet (Esprit-Racing)
    Promosport au Mans, Maitre maitrise son sujet (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité