x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 03.10.14 | 15:16 • Mis à jour le 05.10.14 | 22:04 ESPRIT-RACING.COM | 03.10.14 | 15:16 • Mis à jour le 05.10.14 | 22:04


Les titres des catégories Supersport et Superstock 600 ayant d'ores et déjà été remportés à Jerez, le rendez-vous français permettra de connaître les vainqueurs de la catégorie Superstock 1000 et de l'European Junior Cup


Magny-Cours (France), 02 octobre 2014 - Le Championnat du Monde eni FIM Superbike approche de sa finale, et le week-end prochain, il fera escale sur le circuit français de Magny-Cours, à Nevers, pour l'avant-dernière épreuve de la saison.

Pirelli, qui a récemment vu son contrat de fournisseur officiel de pneumatiques renouvelé pour toutes les catégories du Championnat jusqu'en 2018, accompagnera les équipes et les pilotes jusqu'à la fin de la saison, en mettant comme toujours à leur disposition différentes solutions et le professionnalisme dont le fabricant a fait preuve, à chaque course, tout au long de ces 11 dernières années.

Pour les pilotes de la catégorie reine, l'événement français représente l'avant-dernière épreuve avant la finale, qui se disputera en novembre au Qatar. Le faible écart de 31 points entre Tom Sykes (Team Kawasaki) et Sylvain Guintoli (Team Aprilia) nous promet une fin de saison haletante.

Les titres Supersport et Superstock 600 ayant déjà été remportés en Espagne lors de la dernière course, cette épreuve sera le moment de vérité pour les pilotes du Superstock 1000 et de l'European Junior Cup, qui ne participeront pas à la course au Qatar.

Les prétendants au titre de la catégorie FIM Superstock 1000 sont l'Argentin Leandro Mercado (Team Barni), sur Ducati et l'Italien Lorenzo Salvadori (Team Pedercini), mené de seulement 5 points.

Le Championnat European Junior Cup, lui, promet moins de suspens : le pilote espagnol Augusto Fernandez a besoin d'1 seul point pour remporter le Championnat. S'il n'en marque aucun, le seul concurrent en mesure de remporter le titre est son compatriote Javier Orellana, devancé de 24 points.

Les pneus sur le circuit de Magny-Cours : des contraintes sur l'avant en cas de freinage en descente

Le circuit de Magny-Cours accueillera le Championnat des motos dérivées de séries pour la douzième année consécutive (sur un total de 13), sur sa piste située près de Nevers, en Bourgogne.

Inauguré en 1960 par Jean Bernigaut, le tracé particulier du circuit reproduit des virages existants sur d'autres circuits tels qu'Estoril, Adelaïde, Imola et Nürburgring.

D'une longueur de 4 411 mètres, il comporte neuf virages à gauche et 11 à droite, et une ligne droite finale de 250 mètres. Les pentes maximales sont de 2,38 % en montée et de 2,68 % en descente, avec des rayons de courbure minimum de 5 mètres et de 474,45 mètres au maximum.

Le circuit français, implanté dans un paysage vallonné, est très diversifié et son tracé rend les dépassements difficiles, ce qui représente une contrainte pour les pilotes. Il se caractérise par des décélérations et des accélérations brusques alternant avec des lignes droites de longueur moyenne. Il présente également un virage en épingle (Adelaïde), l'un des points de freinage les plus importants des circuits internationaux. Les pilotes l'abordent en sortie d'une ligne droite rapide.

La surface lisse du circuit ne présente pas de problème particulier pour les pneus, à part dans les zones de freinage appuyé sur les pentes raides. Dans ce cas, le pneu avant (en particulier, s'il est en gomme tendre) peut être soumis à un niveau de contrainte modéré. En revanche, s'il est en gomme dure, il est plus efficace à l'entrée des virages, ce que les pilotes préfèrent généralement.

Comme souvent, l'inconnue la plus importante sera la météo, très variable en octobre dans cette région du pays, et qui peut compliquer le choix des pneus arrières. Si les températures sont assez élevées, Pirelli prévoit que tous les pilotes du Superbike utiliseront une solution SC0 à l'arrière. En cas de pluie les pilotes auront le choix entre deux solutions pluie arrière en plus du pneu intermédiaire.


Les solutions Pirelli pour les catégories Superbike et Supersport :

Pirelli apporte à Magny-Cours un total de 5 072 pneus pour toutes les catégories du Championnat du monde Superbike et pour l'European Junior Cup : 2 130 pour la catégorie reine, 1 560 pour le Supersport, 512 pour le Superstock 1000, 630 pour le Superstock 600 et 240 pour l'European Junior Cup.


Chaque pilote de la catégorie Superbike disposera pour le week-end de 72 pneus DIABLO™ Superbike, dont 34 pneus avants et 38 pneus arrières.

Les trois solutions disponibles pour l'avant sont : les SC1 et SC2 standard et la solution de développement SC1 S1699, pneu souvent choisi pendant l'année, utilisé pour la première fois à Aragon et qui a été le plus largement utilisé à Assen, Imola, Donington, Misano, Portimâo, Laguna Seca et Jerez.

En ce qui concerne les pneus slicks arrières, outre le pneu arrière supersoft réservé uniquement aux 20 pilotes qui participeront à la Superpole, les pilotes auront le choix entre trois options, dont deux disponibles pour tous et une spéciale pour les pilotes EVO et Superbike. Les deux solutions à la disposition de tous les pilotes sont : la SC0 standard, solution tendre idéale sur l'asphalte lisse à températures élevées, car elle offre un meilleur contact au sol et un développement maximal de traction à haute température. L'autre solution, la SC1 de développement S1185 permet de résister aux pertes de performances pouvant intervenir lors de fortes températures. Initialement disponible uniquement pour les pilotes du Superbike et ayant été utilisée pour la première fois à Portimão, cette solution est maintenant disponible pour les pilotes de l'EVO. La troisième solution pour les pilotes du Superbike est la solution de développement T0722, alternative au SC0 standard, la première solution à gomme tendre exclusivement dédiée à la catégorie Superbike, utilisée pour la première fois à Misano et qui semble plus résistante que la gamme standard, tandis que les pilotes EVO Superbike pourront compter sur une autre alternative au SC0 standard, la R1368, qui utilise une gomme très tendre et offre une bonne adhérence en cas d'utilisation à haute température.

Dans la catégorie Supersport, dans laquelle les pilotes utilisent des pneus DIABLO™ Supercorsa SC V2, chaque pilote disposera de 52 pneus (26 avants et 26 arrières).

Les SC1 et SC2 standard sont deux options pour les pneus avants. Pour l'arrière, en plus de la S1485, il existe une solution développée à partir du SC1, utilisée pour la première fois à Misano et également présentée à Portimão et à Jerez, et qui devrait assurer une efficacité accrue à l'entrée des virages, pour une meilleure précision de direction.

À l'arrière, en plus du SC0 standard, les pilotes auront accès à un nouveau modèle, le T0957, une alternative tendre au SC0 standard et au S0624, un développement du SC1 servant d'alternative au pneu standard, plus robuste et offrant une meilleure adhérence. Ce dernier était également présent à Aragon, Assen, Imola, Donington et Portimão.


Les catégories FIM Superstock 1000 et le Championnat européen UEM Superstock 600 auront à leur disposition les pneus de la gamme DIABLO™ Supercorsa SC : dans la catégorie 600 plus particulièrement, les pilotes utilisent à l'avant des pneus en 120/70 SC1 et à l'arrière des pneus en 180/60 SC2 ; dans la catégorie 1000, les pilotes utilisent dans les deux cas le SC2, en 120/70 à l'avant et 200/55 à l'arrière.

En plus des pneus pour piste sèche, toutes les catégories peuvent compter sur les pneus intermédiaires DIABLO™ Wet étudiés pour améliorer les conditions de travail sur pistes séchantes et les pneus pluie DIABLO ™ rain, dont les rainures permettent d'évacuer l'eau. À Magny-Cours, les pilotes Superbike pourront choisir entre deux types de pneus pluie pour l'arrière, car Pirelli a développé une nouvelle référence, le T0905 qui doit être testée.


Statistiques Pirelli 2013 pour Magny-Cours :


- Nombre total de pneus Pirelli apportés : 4 352
- Nombre de solutions (sec, intermédiaire et pluie) pour la catégorie Superbike : 5 avant et 6 arrière
- Nombre de pneumatiques disponibles pour chaque pilote Superbike : 32 avant et 34 arrière
- Nombre de solutions pour la catégorie Supersport (sec, intermédiaire et pluie) : 4 avant et 5 arrière
- Nombre de pneumatiques disponibles pour chaque pilote Supersport : 23 avant et 27 arrière
- Le Prix Best Lap Superbike a été remporté par : Tom Sykes (Team Kawasaki), 1'38.345 (Course 1, 4ème tour) et 1'37.932 (Course 2, 4ème tour)
- Le prix Best Lap Supersport a été remporté par : Sam Lowes (Yakhnich Motorsport), 1'41.690 (6ème tour)
- Température pendant la course n° 1 : air 16  C, asphalte 17 °C
- Température pendant la course n° 2 : air 17  C, asphalte 21 °C
- Vitesse maximale de course atteinte par les pneumatiques Pirelli DIABLO™ Superbike : 295,9 km/h, dans la course 1 par Eugène Laverty (Team Aprilia) au 11ème tour.
- Vitesse maximale de course atteinte par les pneumatiques Pirelli DIABLO™ Supercorsa SC dans la course Supersport : 268,7 km/h, Kenan Sofuoglu (Team MAHI, Inde) au 11ème tour.



Un communiqué PIRELLI





  • World SBK Magny-Cours (2/8) » Voir World SBK...
  • World SBK Magny-Cours (3/8) » Voir World SBK...
  • World SBK Magny-Cours (4/8) » Voir World SBK...
  • World SBK Magny-Cours (5/8) » Voir World SBK...
  • World SBK Magny-Cours (6/8) » Voir World SBK...
  • World SBK Magny-Cours (7/8) » Voir World SBK...
  • World SBK Magny-Cours (8/8) » Voir World SBK...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Pirelli à Magny-Cours, pour l'avant-dernière épreuve du Championnat du Monde eni FIM Superbike (Esprit-Racing)
    Pirelli à Magny-Cours, pour l'avant-dernière épreuve du Championnat du Monde eni FIM Superbike (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité