x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 20.11.14 | 15:28 ESPRIT-RACING.COM | 20.11.14 | 15:28


Des manches OverSeas compliquées pour le Fribourgeois


JAPON

Vendredi

C'est la première d'une série de trois courses en l'espace d'une quinzaine de jours: la caravane itinérante du championnat du monde MotoGP s'est installée au Japon, sur le circuit du Twin Ring, propriété de Honda, à Motegi.
En cette première journée d'essais, sous le soleil et par une température de 25 degrés, Robin Mulhauser, découvre lui un pays - qu'il adore déjà - et un circuit, complexe parce que particulier. Le Fribourgeois termine cette première journée en 33e position.

Samedi
La journée de samedi n'a pas été facile pour le premier pilote du Team Technomag-carXpert, Robin Mulhauser connaît pour sa part un week-end en crescendo; même si son 31e rang n'est pas très parlant, le "rookie" a diminué son écart par rapport aux meilleurs, malgré de sérieuses douleurs musculaires.
Il y a des jours, comme cela, où rien ne va. Robin Mulhauser (28e, après une promenade forcée dans le bac à sable) a connu un week-end sans, au Japon.

Dimanche
Robin Mulhauser, a confirmé en première moitié de course qu'il avait passé un cap ces dernières semaines, avant d'être lui aussi obligé de sortir de la piste, suite à un freinage raté.

Robin Mulhauser (28e) : "J'ai d'abord eu de la peine à trouver mon rythme; puis, après avoir passé Ramos, je suis revenu sur le groupe où se trouvait notamment l'Espagnol Nico Teról. Las, j'ai alors commis une erreur, en freinant trop de l'arrière; je n'ai pas pu éviter de passer dans le bac à gravier, où je suis resté bloqué quelques secondes. Après, j'ai roulé en solitaire. Le seul point positif, c'est que je n'ai pas souffert, comme la veille, de douleurs dorsales."



AUSTRALIE

Vendredi

La première journée d'essais du GP d'Australie Moto2, sur le circuit de Phillip Island, a été particulièrement difficile pour Robin Mulhauser, pilotes du team Technomag-carXpert. Robin Mulhauser est tombé ce matin à grande vitesse (près de 220 km/h), avant une nouvelle chute cet après-midi, dans laquelle il a démoli en grande partie sa Suter: "Une journée difficile pour nous, mais le plus important, c'est que Robin ne s'est pas blessé", commente le team-manager, Frédéric Corminboeuf.

Samedi
Robin Mulhauser, s'élanceront de la dernière ligne de la grille de départ du GP d'Australie Moto2, dimanche matin à Phillip Island, pour autant que Mulhauser soit aligné. En tenant compte du décalage horaire, le départ de cette course sera donné à 5 h 20, heure suisse. Robin Mulhauser, sérieusement sonné après ses deux chutes de la veille, il n'a que peu roulé aujourd'hui et il ne devrait décider que dimanche matin s'il prendra ou non le départ.

Dimanche
Robin Mulhauser a finalement pris la sage décision de renoncer à cette course, suivant en cela les conseils des médecins. Son but: se reposer avant le prochain GP, dimanche en Malaisie.

Robin Mulhauser (forfait) : "Nous avons longuement parlé avec mon team-manager, Frédéric Corminboeuf, hier soir et ce matin. Les médecins australiens ont également estimé qu'il était plus sage de renoncer. C'est une situation qui n'est bien sûr pas facile à vivre, mais je crois que c'était la bonne décision. J'ai été regarder la course dans le virage numéro 4. Je ressens encore quelques vertiges, mais ma situation s'est améliorée par rapport à samedi. Donc, le plus de repos possible et vendredi, je vais découvrir Sepang, en Malaisie."



MALAISIE

La première journée d'essais du GP de Malaisie, avant-dernière manche du championnat du monde 2014, a été bouleversée par le temps. Une violente averse s'est en effet abattue sur Sepang à 14 heures, obligeant le Direction de course à retarder l'entrée en piste des pilotes MotoGP. Et c'est finalement avec 20 minutes de retard que la seconde séance d'essais libres du jour, en Moto2, a pu commencer, malheureusement sans Robin Mulhauser. Le deuxième pilote du Team Technomag-carXpert n'a couvert que six tours de la première séance d'essais libres ce matin; victime du virus de la grippe qui a touché le paddock la semaine dernière, le Fribourgeois était déjà de retour à son hôtel au moment de la pause de midi. Lui aussi sérieusement diminué par la grippe,

Robin Mulhauser (35e) : "J'ai effectué trois tentatives de deux tours chacune, mais c'était tout simplement impossible. La fièvre est montée à 39,5, je ne me sens vraiment pas bien. J'ai passé auprès des médecins des GP et ils m'ont conseillé de rentrer directement à l'hôtel pour me reposer et me soigner. Ils m'ont donné des pastilles d'antibiotiques et maintenant, je ne peux qu'espérer que ma situation physique sera meilleure samedi."

Une grille sur laquelle ne figurera malheureusement pas Robin Mulhauser, le deuxième pilote de l'équipe: touché beaucoup plus sérieusement que son équipier par le virus qui sévit dans le paddock depuis quelques jours, le Fribourgeois n'est pas sorti de son hôtel samedi. Et même si, règlementairement, il pourrait être autorisé à prendre le départ dimanche - il a réussi, lors de la première séance d'essais libres, un temps dans le 107% du chrono de la pole position -, Robin devrait déclarer forfait.




Franck MILLET Communication



Cliquez pour agrandir l'image
Japon, Australie et Malaisie difficiles pour Robin Mulhauser ! (D.R.)
Japon, Australie et Malaisie difficiles pour Robin Mulhauser ! (D.R.)
  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité