x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 30.08.14 | 23:00 • Mis à jour le 01.09.14 | 06:52 ESPRIT-RACING.COM | 30.08.14 | 23:00 • Mis à jour le 01.09.14 | 06:52


Victoire de Masson, l'homme le plus rapide de Carole !


Après 9 ans d'absence, le championnat de France Superbike revient en Ile de France sur le Circuit Carole pour l'avant dernière épreuve du championnat. Les temps de référence en course ont naturellement été mis sur orbite avec notamment la meilleure performance à mettre au crédit d'Etienne Masson : 59.964 !

Le temps nuageux n'a pas découragé les nombreux spectateurs qui ont eu le droit à un véritable festival dans toutes les catégories.

Les vainqueurs du jour s'appellent Etienne Masson (Superbike), Lucas Mahias (Supersport), Lorenzo Della Porta (Moto3), Alex Santo Domingos (Pirelli 600) et L'équipage Delannoy / Rousseau (Side Car).

Retour sur cette  journée de samedi :

Superbike

Tout le monde attendait que les Superbike roulent en dessous de la minute, Etienne Masson et Grégory Leblanc l'ont fait en qualification. Après une course bien maitrisée, Etienne Masson remporte sa première victoire de la saison devant Leblanc et Salchaud. Leblanc devra attendre demain pour le sacre.

Essais chronométrés :
les conditions de piste sont très bonnes pour l'entrée en piste des Superbike. Grégory Leblanc (Kawasaki, Pirelli) boucle son premier tour en 1:00.627. Nicolas Sachaud (Kawasaki, Pirelli) le rejoint avec Etienne Masson sous la barre des 1:01. A 4 minutes de la fin de séance, Etienne Masson réalise l'exploit attendu de tous : passer sous la barre de la minute. Avec un temps en 59.965 secondes, il oblige Grégory Leblanc à l'exploit. LA réplique ne se fait pas attendre : 59.965. Il lui manque un millième pour être aussi rapide que Masson. En cherchant à gagner la pole dans un ultime tour, Leblanc chute sans gravité pour lui et la machine. Après un début de séance en retrait, Sébastien Gimbert s'impose sur la première ligne avec un temps en 1:00.834. Nicolas Salchaud, premier Stock est juste derrière à 18 millièmes. Il devance David Muscat (Ducati, Michelin pour 18 millièmes également. Axel Maurin (Kawasaki, Pirelli) complète la seconde ligne en 1:01.053.

Course : le meilleur départ est réalisé par Etienne Masson mais c'est Grégory Leblanc qui boucle le premier tour en tête. Leblanc s'échappe rapidement et laisse Nicolas Salchaud, Etienne Masson et Sébastien Gimbert s'expliquer pour les autres places du podium. Après avoir passé 8 tours derrière Salchaud sans trouver de solution, Masson trouve enfin la brèche et peut se lancer à la poursuite de Leblanc. La tâche semble compliquée avec 3.3 secondes à rattraper en 15 tours tout en contenant Salchaud et Gimbert. Au fil des tours, l'écart se réduit pour passer sous les 2 secondes au 16ème tour. Deux tours plus tard, l'écart n'est plus que de 0.9 seconde. Leblanc semble en difficulté lors de la réaccélération et Masson passe en tête dans le 21ème tour. Leblanc reste au contact sans être en mesure de porter une attaque. Masson remporte sa première victoire de la saison. Derr ière, Nicolas Salchaud ferme les portes au maximum pour empêcher Gimbert de le doubler et franchit la ligne d'arrivée avec 2 dixièmes d'avance sur le pilote Honda et accède ainsi au podum.
En catégorie Stock, Gregg Black et Baptiste Guittet complètent le podium aux côtés de Nicolas Salchaud.


Supersport

Lucas Mahias poursuit son grand chelem : 9 victoires sur 9 possible. Impérial une fois de plus, il a longtemps été sous la menace de Robin Camus qui s'incline dans les derniers tours face aux attaques de Louis Bulle. Mahias est à 4 points du titre.

Essais chronométrés : Robin Camus (Suzuki, Pirelli) est le premier pilote à afficher un temps en dessous de 1:02. Ils sont six à l'avoir suivi durant la séance mais Lucas Mahias (Yamaha, Dunlop) est celui qui marque l'histoire en effectuant son meilleur tour en 1:00.996 ! Camus améliore son tempset se rapproche à seulement 154 millièmes. Il prend la deuxième place devant Morgan Berchet qui réalise l'exploit de placer sa Yamaha Stock en  3ème position à seulement 0.352 seconde de la pole. Louis Bulle (Yamaha, Pirelli), Valentin Debise (Honda, Dunlop) et Cédric Tangre (Suzuki, Pirelli) sont dans un mouchoir de poche de moins de 3 dixièmes et composent la deuxième ligne.
Hugo Clere est le deuxième pilote Stock avec une 8ème place au général. Mathieu Charpin (Yamaha, Dunlop) 3ème stock pointe à la 11ème place.

Course : Lucas Mahias effectue une nouvelle fois le meilleur départ. Robin Camus reste au contact durant 5 tours avant de décrocher un peu et de se retrouver sous la menace de Louis Bulle. Morgan Berchet est 4ème en bagarre avec Cédric Tangre et Valentin Debise. Mahias  garde un rythme très élevé avec des chronos réguliers en petite 1:01 et s'assure sa neuvième victoire de la saison (sur 9). Derrière, Camus a du mal à contenir Bulle qui le double une première fois au 20ème tour. Dans les derniers tours, Camus tente de reprendre sa place. A chaque changement de position, Bulle trouve la réplique instantanément et franchit la ligne d'arrivée avec 3 dixièmes d'avance sur Camus. Cédric Tangre sort vainqueur du groupe de poursuivants juste devant Debise et Berchet qui est le premier pilote Stock.
En Stock, derrière Morgan Berchet, on retrouve Mathieu Charpin et Hugo Clere.


Moto3
La venue du jeune pilote Italien (3ème au classement provisoire du CIV) a changé les habitudes de podium. L'absence de Corentin Perolari et Enzo Boulom pour cause de concurrence de date avec la Red Bull Rookie Cup a laisser le champs libre au championnat pour Hugo Casadessus. C'est un pilote local, Jimmy Petit qui lui a donné la réplique durant toute la course. Victime une souci technique il s'incline dans le dernier tour au profit de son coéquipier, Rénald Castillon Gioanni, auteur d'une remontée spectaculaire.

Essais chronométrés : Lorenzo Della Porta (Peugeot) pilote invité Italien domine la séance de qualification. Dans les derniers instants, Hugo Casadessus (Honda) se rapproche à quelques millièmes. Les derniers tours se jouent à coup d'amélioration pour les deux pilotes. Della Porta s'impose finalement malgré un dernier tour très rapide de Casadesus qui laisse échapper la pole pour 19 millièmes. Jimmy Pettit (Honda) complète la première et compte 6 dixièmes de retard. Rénald Castillon Gioanni, Karl Croix (Challenge de l'Avenir FFM) et Loic Arbel (Challenge de l'Avenir FFM) placent leurs Honda en deuxième ligne.

Course : après un départ canon, Lorenzo Della Porta creuse immédiatement l'écart sur un duo composé d'Hugo Casadesus et de Jimmy Petit. Ce duo va se livrer à une lutte intense durant les 20 tours de la course. Si la victoire de Della Porta est vite acquise, le duel Casadesus / Petit est incertain jusque dans le dernier tour. Mal parti (11ème), Rénald Castillon Gioanni met 10 tours pour revenir à la 4ème position et dépasser successivement Karl Croix, Loic Arbel, Mickael Coupe et Jason Uribe. Le temps de doubler tous ces pilotes, il  compte plus de 5 secondes de retard. Il ne peut plus espérer de podium à la régulière. Dans le dernier tour, Jimmy petit est victime d'un déjaugeage. Il permet à Castillon Gioanni de revenir sur lui et de le dépasser dans les derniers mètres.


Pirelli 600
Alex Santo Domingues s'est montré l'homme le plus fort toute la journée : pole position et victoire. Guillaume Antiga n'a pas réussi à le doubler malgré de nombreuses tentatives et marque de bons points pour le championnat puisqu'il devance Alex Rodrigues 3ème et leader au provisoire.

Essais chronométrés : pour le retour du FSBK au circuit Carole, les jeunes du Pirelli 600 donnent la mesure des nouveaux temps de références avec cinq pilotes en dessous des 1:04. Guillaume Antiga (Kawasaki) signe la pole position en 1 :03.128. Il devance Alex Santo Domingues (Yamaha) et Kevin Jacob (Yamaha). Ales Rodrigues prend le 4ème temps à 657 millièmes de la pole.

Course : Alex Santo Domingues effectue le meilleur départ devant Guillaume Antiga. Les deux garçons sont plus rapides que le reste du peloton et s'échappent. Derrière, entre Paul Haquin, Alex Rodrigues et Kevin Jacob, les premiers tours sont très disputés. Antiga semble s'économiser et reste au contact du leader. Haquin parvient à prendre la tête du groupe. Rodrigues tente plusieurs attaques. Avant la fin du 16ème tour, un contact entre ces deux pilotes provoque une panne sur la moto d'Haquin qui est contraint à l'abandon. Isolé, Alex Rodrigues n'a plus qu'à assurer son podium. Devant, Santo Domingues maintient le rythme. Antiga ne trouve pas d'ouverture et doit se contenter de la 2ème place. Alex Santo Domingues signe son premier succès dans cette catégorie.


Side Car
Les Side Car sont la catégorie la plus impressionnante à voir évoluer sur le circuit Carole. Entre les virages en travers, les virages sur deux roues et les dépassements sur une piste pas très large pour leur gabarit le spectacle est particulièrement au rendez-vous. Delannoy / Rousseau enchainent une nouvelle victoire face à Barbier / Debroise et Moreau / Gadet.

Essais chronométrés : Delannoy / Rousseau signent une nouvelle pole en 1:05.324.
Le Bail/ Arifon (Christian Chaigneau est toujours blessé) et Moreau / Gadet se disputent la seconde place qui revient à Le Bail / Arifon pour 25 millièmes tout en étant à 0.807 seconde des premiers.
Clerc / Terrier est le premier équipage F2 et pointent à la 8ème position juste devant Guignard / Poux.

Course : Delannoy / Rousseau profitent de leur pole position pour prendre les commandes de la course dès les premiers virages. Plus rapide que leurs premiers poursuivants, Le Bail / Chaigneau, les champions sortants ne sont pas inquiétés durant leurs 20 tours de course. Le Bail / Chaigneau rencontrent dans le 9ème tour un problème technique qui nécessite l'intervention des commissaires pour éteindre un début d'incendie. Moreau / Gadet hérite de la 2ème place. Barbier / Debroise, mal partis, remontent petit à petit et bénéficient de l'abandon des Bretons pour prendre la 3ème place. Après 5 tours, ils sont revenu au contact de Moreau / Gadet. Dans les derniers tours, l'attaque de Barbier / Debroise porte ses fruits : ils sont deuxième. Les positions ne changent pas dans le dernier tour et donne Delannoy / Rousseau devant Barbier / Debroise et Moreau / Gadet.
En F2, la victoire revient à Guignard / Poux. Après un départ raté, Clerc / Terrier effectue une remontée de folie pour passer de la 13ème à la 8ème place et termine 2ème F2 devant Leblond / Farnier.


Le Service Communication
Retrouvez toute l'actualité du Championnat de France Superbike sur www.fsbk.fr





  • FSBK Carole (2/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (3/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (4/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (5/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (6/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (7/8) » Voir FSBK Carole...
  • FSBK Carole (8/8) » Voir FSBK Carole...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    FSBK Carole, Victoire de Masson, l'homme le plus rapide de Carole ! (Esprit-Racing)
    FSBK Carole, Victoire de Masson, l'homme le plus rapide de Carole ! (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • FSBK, back to Carole !

    • Un Américain en Championnat de France Superbike Moto 3 !

    • Maximilien BAU #108 à la 3ème position du Challenge de l'Avenir-FFM

    • FSBK 2014, la finale se déroulera à Nogaro

    • L'Ecurie Berga à Magny-Cours

    Plus de news »

    Publicité