x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 03.10.14 | 16:32 ESPRIT-RACING.COM | 03.10.14 | 16:32


Après la bonne manche d'Albacete ou Pierre Texier est rentré dans le top 10, le team Tex Racing se rend sur le circuit de Navarra, le plus proche de notre base de Bordeaux, pour le sixième rendez-vous de la saison du FIM CEV Repsol 2014


Pour des raisons principalement budgétaires nous ne pouvons effectuer d’essais préparatifs et découvrons les circuits lors des week-ends de course.

Celui-ci n'a hélas pas dérogé à la règle et nous n'avons donc que deux séances d’essais libres de 40mn avant deux séances chronométrées de la même durée, pour lesquelles il faut déjà être au top pour prétendre aux meilleures places.

Dans ces conditions, la moindre erreur de réglage, la moindre minute perdue à un impact important sur les performances en course le Dimanche.

Ce tracé s’avérant technique, il nous faut privilégier le temps de roulage et limiter les arrêts au stand pour permettre à Pierre de prendre ses marques.

Pour une fois, les choix de réglages initiaux, effectués sur étude des plans du circuit ne sont pas adaptés, la piste offrant un grip plutôt atypique. De plus la moto semble avoir des problèmes d'allumage et ne fonctionne pas correctement.
Nous changeons donc radicalement la géométrie de la moto et cherchons les causes des problèmes de moteur avant la seconde séance.

Le résultat est très positif, malheureusement, après l'arrêt prévu en milieu de séance la moto ne marche plus, le moteur a de fortes coupures et ratatouille complètement. La fin de séance est perdue.

Nous passons donc la soirée à rechercher la cause du problème, l'équipe JEG nous dépanne d'un filtre à essence, nous revenons en arrière sur toutes les évolutions apportées à la moto avant la course sauf celles internes au moteur… remplaçons toutes les pièces disponibles même si rien ne correspond vraiment à la nature de la panne.

Pierre Texier s'élance pour la Q1 et nous croisons les doigts pour que tout ce passe bien, en vain, dès le premier tour lancé la moto se coupe dans la ligne droite, c'est encore bien pire que la veille !
Pierre rentre au stand, encore une séance perdue.
Nous ne sommes pas qualifiés pour la course et la moto est en panne ! C'est pas la joie.

Il ne nous reste que deux heures trente avant la dernière séance qualificative et nous mettons enfin le doigt sur la nature du problème, un capteur ne fonctionne pas correctement.
Après investigation nous trouvons une soudure, cassée, au beau milieu du faisceau électrique ! Encore un vice caché sur cette moto d'occasion que nous avons acheté à un team pourtant réputé!

Une solution temporaire mais fiable est apportée au problème et Pierre peut donc participer à la Q2.
Il effectue alors une quinzaine de tours et se classe 19ème, c'est bien loin de nos espérances mais étant donné les circonstances…

Le warm-up du dimanche matin est mis à profit pour progresser encore sur les réglages et les trajectoires, Pierre se classe 15ème sans prendre de risques.
Les réglages vont dans le bon sens, et nous les peaufinons encore pour la course dont le départ est donné à 12h, sur une piste sèche.

Des le départ Pierre est en grande difficulté. Il fait trois sorties de piste dans le premier tour ! Au deuxième tour il est dernier.
Il n'a aucun grip à l'arrière, du dribble à l'avant et tourne cinq secondes moins vite qu'au warm-up du matin malgré les pneus neufs !

Après cinq tours le grip revient à l'arrière mais l'avant reste délicat sur les parties bosselées. Pierre améliore tout de même son chrono et remonte sur ses concurrents jusqu'à la seizième place.
Étant donné l'écart Pierre devrait pouvoir rentrer dans les points avant le drapeau à damiers mais il chute de l'avant à quatre tours de l'arrivée et doit abandonner.

Le week-end se termine donc tel qu'il avait commencé, mal.

Nous n'avons hélas pas pu atteindre un niveau de performance suffisant pour exploiter les pneumatiques Michelin qui nous ont été alloués pour la course. Ceux-ci sont extrêmement performants mais nécessitent des réglages très pointus et s'avèrent presque inutilisables en dehors de leur plage de fonctionnement.

Nous remercions tous nos partenaires et les invitons à nous suivre sur la prochaine course sur le magnifique tracé de Portimao, sur lequel nous aurons, cette fois, effectué des essais ;-)



Matthieu Texier
Team Manager



Cliquez pour agrandir l'image
FIM CEV Superbike, un week-end frustrant pour Pierre Texier à Navarra (FIM CEV Repsol)
FIM CEV Superbike, un week-end frustrant pour Pierre Texier à Navarra (FIM CEV Repsol)
  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité