x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 10.09.14 | 06:38 ESPRIT-RACING.COM | 10.09.14 | 06:38


En proie à des soucis d'injection depuis le début du WE, Fred Chaplain qualifiera sa monture en quatrième position malgré des ratés à l'accélération de plus en plus présent au fil des tours.


A quelques heures de la course de vitesse qui a lieu le Samedi, après avoir démonté pour la énième fois la pompe à essence et tenté de corriger la cartographie sans succès, nous décidons de déconnecter un élément du système qui nous semble être la cause de nos soucis.

L'avenir nous donneras raison !

Le tour de chauffe de la première course du WE est bouclé, ils sont tous prêt à en découdre.
Le feu passe enfin au vert, Fred décolle correctement de sa place mais se fait quelque peu enfermer aux alentours de la 7ème place à l'entame du premier virage.
Le premier tour est tous juste bouclé que le voilà 5ème à la poursuite d'un groupe de tête qui semble déjà vouloir s'échapper.
Il sait qu'il ne doit pas perdre de temps, mais il bute sur Vincent Poulet (N°4) qui fait un super début de course sans pour autant avoir le rythme des hommes de tête qui paraissent un peu plus rapide.
Quand Fred arrive enfin à se débarrasser de Poulet, un petit écart s'est creusé et il doit alors se concentrer et augmenter la cadence et fort heureusement la MT09 n°121 à retrouver sa superbe.
Devant, ça n'amuse pas le terrain, Auzoux (N°69), Hugot (N°34) et Lager (N°80) se livre une bataille de toute beauté à laquelle Fred se joindra.
Ils sont vraiment dans un mouchoir de poche, les dépassements se multiplient jusqu'à ce que Fred prenne la tête de la course pour la conserver jusque dans l'avant dernier tour où il commetra une petite erreur qui offrira à Auzoux l'opportunité de le dépasser.
Fred tentera bien plusieurs dépassements, mais son adversaire ferme toutes le portes et à moins de tenter une attaque suicide et de risquer la chute, il se contentera alors de la seconde marche du podium en finissant dans la roue du vainqueur à l'issue des 12 tours que comprenait la course.

Après une courte nuit de repos (nous avons dû refaire l'échappement qui devenait trop bruyant), il faut remettre ça pour une heure.
Le départ est un peu meilleur que la veille, la 121 conserve sa 4ème place derrière devinez qui, Auzoux, Hugot et Lager.
Auzoux est de suite très rapide et s'échappe instantanément.
Hugot se fait un gros High Side et se retrouve assis sur son réservoir ce qui profite à Sébastien Lager et Fred Chaplain qui vont ensuite se doubler plusieurs fois pendant 20 bonnes minutes pour le gain de la seconde place alors qu'Auzoux caracole en tête avec plus de 10 secondes d'avance.
Contrairement à la veille, et sans raison probante, la moto manque cruellement de motricité, il faut donc composer avec cet état de fait qui ne rend pas la tâche facile.
Une fois les ravitaillements effectués, le pilote Ul'Team Bike repasse Lager qui n’opposera pas de résistance.
Dans les stands, on panneaute Fred qui remonte doucement sur l'homme de tête, l'écart passe à 8 secondes, puis 6, puis 3, puis 2.5 secondes.
Il reste moins de 3 tours pour arriver au terme de l'heure de course, Auzoux qui est bien panneauté sais que Fred remonte, l'écart se stabilise alors.
Fred pousse tant qu'il peut mais rien y fait, la fatigue lui fait même commettre quelques erreurs et, d'un coup, en pleine charge dans le gauche du Sanglier (qui mène au "trop tard"), la moto coupe d'un coup.
Croyant à un soucis de shifter, Fred passe le rapport supérieur, la moto repart mais recoupe quasi instantanément.
C'est pas vrai ! C'est une bête panne d'essence...
Finalement, en secouant la moto et en jouant de l'embrayage, il parvient à finir le tour pour passer sous le drapeau à damier sur l'élan et conserver sa seconde place de quelques dixièmes de seconde face à Seb Lager.

Deux fois sur le podium et deux fois à la seconde place et ce deux fois derrière Auzoux avec qui Fred était à égalité de points avant cette manche font que finalement, malgré ces beaux résultats, Fred perd une place au championnat et se retrouve du coup 3ème du classement provisoire avant la dernière épreuve (qui comprend qu'une seule course) en ouverture des 24H du Mans sur le circuit Bugatti.

Le leader reste Jonathan Hugot avec 179 points, devant Auzoux 170 points et Fred Chaplain 162 points.

RDV donc est pris au Mans où le spectacle risque d'être à l'affiche.



Fred Chaplain
UL'TEAM BIKE c'est sur www.ulteambike.com





  • WERC Carole 2014 (2/8) » Voir WERC Carole...
  • WERC Carole 2014 (3/8) » Voir WERC Carole...
  • WERC Carole 2014 (4/8) » Voir WERC Carole...
  • WERC Carole 2014 (5/8) » Voir WERC Carole...
  • WERC Carole 2014 (6/8) » Voir WERC Carole...
  • WERC Carole 2014 (7/8) » Voir WERC Carole...
  • WERC Carole 2014 (8/8) » Voir WERC Carole...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Bastons, pannes et podiums, une vraie Val(se) de Vienne (Esprit-Racing)
    Bastons, pannes et podiums, une vraie Val(se) de Vienne (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Le WERC GP Racer sur le circuit du Vigeant

    • Coup de Poker Cévenol !

    • William VIC, Le TMR, un Team aux valeurs exemplaires

    • WERC, Promo 1000cc, Rudy MARTINS sur le podium à Alès

    • WERC GP RACER ALES

    Plus de news »

    Publicité