x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 04.12.13 | 11:54 ESPRIT-RACING.COM | 04.12.13 | 11:54


Le Volant Euroformula 2012, Enzo Guibbert, débutait cette année dans le très relevé championnat de France GT et pour une première dans la discipline on peut dire que son pari est somme toute réussi !


Nous l'avons rencontré à l'école Euroformula :

1. Enzo, tu as réalisé de belles performances entrecoupées de moment difficiles comme la pôle au Ledenon puis dans l'incapacité de jouer les premiers rôles au Castellet, comment expliques-tu ce manque de régularité ?

En premier lieu nous avons cruellement manqué de réussite, ensuite c'est le manque de roulage entre les courses qui m'a le plus handicapé en m'empêchant d'être au maximum dès l'entame du meeting. J'ai dû composer aussi avec des pannes mécaniques comme par exemple à Imola où je n'ai disputé que les qualifications !
Entre le manque d'expérience, difficile à gommer à cause du faible roulage, et les points perdus à cause des différents problèmes rencontrés on débouche automatiquement sur une saison faite de hauts et de bas. En plus la Porsche, excellente voiture au demeurant, avait un handicap en vitesse de pointe par rapport à la concurrence comme au Castellet où on perdait 10 km/h par rapport aux meilleurs, soit environ 7 dixièmes. Même si dans les virages, la voiture était vraiment bien équilibrée, le retard était impossible à rattraper.


2. Parle-nous des moments forts et quel bilan tires-tu de cette première saison courue dans le cadre du GT Tour ?

Il y a eu beaucoup de moments forts cette saison mais le meilleur souvenir restera ma pôle au Lédenon, toute ma famille était là et nous n'étions pas loin de chez nous avec tous nos amis, cela restera un moment spécial car c'est l'aboutissement du travail de toute une année avec de gros sacrifices, il y avait beaucoup d'émotion !
A l'image de ma saison il y a eu aussi des mauvais moments, le plus marquant est le meeting d'Imola où je n'ai pas pu participer aux deux courses à cause de problèmes mécaniques. Le bilan est malgré tout positif par rapport à ma progression tout au long de la saison, j'ai passé une année intéressante au sein de la structure Pro GT de Philippe Alméras qui est une bonne équipe.
Pour l'année prochaine, j'espère partir pour une nouvelle saison en GT ou faire la Porsche Cup France où j'ai d'ailleurs été sélectionné pour tenter de gagner une bourse.


3. Justement en parlant de bourse que vous apporté le " Volant Euroformula " et quel souvenir garderez-vous de votre victoire ?

La victoire au " Volant Euroformula " m'a permis de rouler cette année sinon je pense que j'aurais dû arrêter ma carrière. Ce Volant a été pour moi une grande chance. Je me souviens de la finale comme si c'était hier, j'étais motivé et venu pour gagner. Bien concentré dès le départ, j'avais décidé d'attaquer dès mon premier tour lancé.  Dans un bon rythme, je me sentais à l'aise dans l'auto et tout a bien fonctionné, un grand moment, merci encore !


Enzo Guibbert va maintenant laisser sa place au vainqueur du " Volant Euroformula " 2013, Anthoine Hubert, mais nous continuerons à le suivre dans le futur !


www.euroformula.com





  • GT Tour à Magny-Cours 2/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 3/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 4/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 5/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 6/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 7/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 8/8 » Voir GT Tour à...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Volant Euroformula 2012, un bilan plutôt positif pour Enzo Guibbert (Esprit-Racing)
    Volant Euroformula 2012, un bilan plutôt positif pour Enzo Guibbert (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • La Kart Racing Academy, la Nouvelle Filière Karting

    • Yann Clairay décroche son premier titre en rallye !

    • Pas de victoire, juste un exploit !

    • L'avant-première… de la dernière ?

    • Olivier PANIS devient le manager de Vincent ABRIL

    Plus de news »

    Publicité