x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 03.10.13 | 22:23 ESPRIT-RACING.COM | 03.10.13 | 22:23


Valentin Debise vice-champion de France 2013 en 600 Supersport !


Qui l'eut cru au retour du Vigeant où le pilote Tecmas-Honda avait galéré comme jamais (13e et 6e) ? Malgré un podium au Mans (3e), Valentin semblait déjà définitivement largué ; surtout après le déclassement de Nogaro où il avait injustement privé d'une victoire pourtant chaudement acquise sur la piste.

Mais toute l'équipe a alors su se remettre en question. Le pilote comme le boss Michel Augizeau, l'ingénieur Romain La Monica et le chef mécano Guillaume Poitevin.

Et dès Lédenon, il y eut du mieux avec deux places de 4e. Les choses allaient encore s'accélérer avant le rendez-vous de Magny-Cours. Toute l'équipe avait énormément bossé sur la moto pour la rendre plus efficace et plus facile d'utilisation pour le pilote.

Et surtout, il y eut les 25 points de Nogaro récupérés sur le tapis vert ; la Fédération annulant le déclassement de Nogaro. Devant ses supporters, sur le circuit nivernais, l'écurie berruyère requinquée montra alors sa capacité à lutter à la poignée avec les meilleurs ; Valentin signant une prometteuse 4e place le samedi avant de monter sur le podium le dimanche (2e), juste derrière Mathieu Gines.

Dès lors, l'objectif fixé en début de saison, à savoir une place sur le podium final, redevenait d'actualité. Et Dijon allait brillamment le confirmer. Sur le circuit de Prenois, Valentin Debise, impeccable et bien servi par une CBR Honda performante, terminait deux fois sur le podium (3e). Ce qui débouchait aussi sur une troisième place au général. Aussi, avant le dernier rendez-vous de la saison, le week-end dernier à Albi, chez lui, le protégé de Michel Augizeau, remonté comme une pendule, n'avait qu'un seul but : aller chercher la deuxième place d'un championnat d'ores et déjà acquis à Mathieu Gines.


Pole-position et victoire pour Debise, samedi à Albi

Sur le circuit du Séquestre, avant la course de samedi, Valentin pointait donc à la troisième place du général, à trois points seulement de Salchaud. Trois points, c'est peu et beaucoup à la fois. Sans compter qu'il lui fallait aussi surveiller de près Lucas Mahias, quatrième à cinq points du podium. Mais sur son circuit fétiche où il avait déjà terminé deuxième en 2012 en pigeant pour Tecmas, devant son public (il est né à Albi) et encouragé par Richard Mathiau et Ludovic Devos (HONDA France) qui avait fait le déplacement pour cette finale, Valentin, dans une spirale ascendante, ne laissa pas traîner les choses. Pole position et victoire le samedi. La course parfaite avec des conditions météo idéales. Devant Gines, Mahias, Camus et Salchaud, ce dernier relégué à plus de 16 secondes. Une victoire à la régulière où Valentin a repoussé jusqu'au bout les assauts de Mathieu Gines désireux de faire le jeu de son équipier, Lucas Mahias. Ne restait plus qu'à assurer dans la dernière course de dimanche pour consolider la deuxième place au général.

Plus facile à dire qu'à réaliser. Une météo capricieuse défavorable à Valentin allait semer le doute dans les rangs de Tecmas. En qualif', Valentin Debise ne signait d'ailleurs que le 7e chrono, entamant (légèrement) sa confiance. Le boss se chargea de regonfler le moral des troupes, sachant que le choix des pneumatiques pour la course allait être déterminant.

Sur une piste humide mais séchante, Valentin opta pour des pneus pour le sec, contrairement à Salchaud, parti avec des « intermédiaires ». Bon choix pour Valentin d'autant qu'au fil des tours, les trajectoires étaient de plus en plus sèches. Les Dunlop se montrèrent efficaces. Du coup, Valentin retrouva toute sa confiance et put tranquillement gérer sa course, bien renseigné par son stand. Au contraire, avec des pneus à l'agonie, Salchaud termina à une mauvaise (pour lui) 7e place. Quatrième d'une course gagnée par Mahias devant Gines et Bertin, Valentin Debise assurait, avec 192 points, la deuxième place au championnat, derrière Gines certes (251 points) mais devant Mahias (190 points), Salchaud (177) et Bertin (155). Le contrat était rempli.

Cette année, Tecmas met à disposition une loge VIP pour la manche française de mondial Superbike se déroulant à Magny-Cours, toute les infos ici


TecMas c'est sur www.tecmas.net





  • FSBK Nevers Magny-Cours 2/8 » Voir FSBK Nevers...
  • FSBK Nevers Magny-Cours 3/8 » Voir FSBK Nevers...
  • FSBK Nevers Magny-Cours 4/8 » Voir FSBK Nevers...
  • FSBK Nevers Magny-Cours 5/8 » Voir FSBK Nevers...
  • FSBK Nevers Magny-Cours 6/8 » Voir FSBK Nevers...
  • FSBK Nevers Magny-Cours 7/8 » Voir FSBK Nevers...
  • FSBK Nevers Magny-Cours 8/8 » Voir FSBK Nevers...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Au championnat, Valentin Debise a fait les freins à Lucas Mahias et Nicolas Salchaud (Esprit-Racing)
    Au championnat, Valentin Debise a fait les freins à Lucas Mahias et Nicolas Salchaud (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Etienne Masson 4ème du FSBK 1000cc 2013

    • Pirelli, Leblanc et le Team SRC Kawasaki Champion de France Superbike 2013

    • Deux podiums pour finir la saison !

    • Axel Maurin 3ème du Championnat de France SuperBiKe

    • FSBK Albi, les derniers titres attribués !

    Plus de news »

    Publicité