x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 09.09.13 | 22:01 ESPRIT-RACING.COM | 09.09.13 | 22:01


La rentrée des classes en GT Tour ne se sera pas déroulée comme Soheil et son équipier Jean-Luc Beaubelique l’avaient imaginé.


Compétitifs durant la journée d’essais libres disputée sur piste sèche, les choses se gâtaient le samedi 7 septembre sous la pluie.

Dans la première qualificative, Jean-Luc BEAUBELIQUE signait le 15e chrono déterminant la position de départ de la Course 1 (samedi), et Soheil le 9e temps pour la Course 2 (dimanche). Si cette contre-performance était en partie imputable à l’Aixois qui ne parvenait pas à signer un vrai tour chrono entre les drapeaux jaunes et rouges, c’est aussi la FFSA qu’il faut blâmer puisqu’elle fermait les yeux sur les nombreux changements de pneus pluie réalisés par certaines équipes alors que le règlement l’interdit.

« J’ignore pourquoi la FFSA n’a pas refait la grille de départ en enlevant les chronos de ceux qui ont mis des pneus neufs. En n’agissant pas elle rend le règlement plus flou. »
expliquait Soheil qui connaît le gain de performance de gommes pluie neuves...

La Course 1 de la Ferrari n°20 allait offrir son lot de dépassements. Déchaîné au volant F458 GT3 parfaitement réglée, Jean-Luc BEAUBELIQUE réalisait un relai fantastique en dépassant huit concurrents, portant l’auto jusqu’en 6e position en seulement vingt cinq minutes de course !

Une remontée de bon augure pour le résultat final, mais c’est le contraire qui arriva. Dans le rythme en début de relai, les performances de Soheil s’effondraient et le pilote Sofrev ASP habituellement efficace sur piste humide vivait un véritable calvaire au volant d’une voiture manquant de grip sur les pneus arrières.

La conséquence sans doute d’une montée en pression des gommes durant la course qui empêchait Soheil de se battre à armes égales avec ses adversaires, et le faisait descendre à la 9e place finale.

Le lendemain, c’est sur piste sèche que l’Aixois prenait un parfait envol, bondissant de la 9e à la 7e place. Il gagnait encore un rang lorsqu’à la mi-course la pluie s’invitait à nouveau, obligeant les pilotes à changer leurs pneus. Soheil reprenait la piste en 9e position et passait peu après le volant à son équipier qui gagnait une place dans l’ultime tour.

Un résultat mitigé qui positionne désormais en 10e position le duo AYARI-BEAUBELIQUE au classement général.

« Nous avons vécu deux meetings compliqués entre Val de Vienne début juillet et Magny-Cours aujourd’hui. Il reste quatre courses entre Lédenon et le Paul Ricard pour remettre tout dans l’ordre et signer de meilleurs résultats. »


Prochaines épreuves Lédenon les 12 et 13 octobre.

Sassan AYARI
www.ayari.com





  • GT Tour à Magny-Cours 2/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 3/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 4/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 5/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 6/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 7/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 8/8 » Voir GT Tour à...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Soheil Ayari: Résultats mitigés sous la pluie nivernaise (Esprit-Racing)
    Soheil Ayari: Résultats mitigés sous la pluie nivernaise (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • RCZ Racing Cup, Steven Palette prend la tête à Magny-Cours

    • F4, Magny Cours, Le Triplé de Gounon

    • GT Tour, Vincent Abril et Dino Lunardi jouent les récidivistes !

    • C'est la rentrée pour le GT Tour à Magny-Cours

    • RCZ Racing Cup France, les Fous du Volant à Magny-Cours !

    Plus de news »

    Publicité