x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 10.10.13 | 22:09 ESPRIT-RACING.COM | 10.10.13 | 22:09


Pour un sportif, particulièrement s’il s’agit d’un jeune pilote, il est important de terminer un exercice sur un résultat probant. On se sent alors plus léger et confiant au moment de se préparer pour de prochains objectifs forcément plus ambitieux.


A Imola, en clôture du championnat de Formula Renault 2.0 ALPS, Simon Gachet n’a pas déçu. Le Nord-Isérois s’est battu tout le week-end aux avant-postes avec les ténors de la série pour réussir sa meilleure qualification et entrer à nouveau dans le Top 5 en course !

Le meeting d’Imola n’a pas été évident à gérer pour les 28 concurrents, le soleil et les nuages ayant joué au chat et à la souris pendant trois jours. La piste émilienne évolue du détrempé au sec entre le matin et l’après-midi du vendredi, dévolu aux essais libres. Dans la deuxième séance, Simon rencontre un problème de boite de vitesses au moment de tester sa monoplace en pneus neufs. Il les monte en fin de journée pour obtenir un 17ème temps qui le laisse sur sa faim…

Mais samedi, sous la pluie matinale, il se qualifie en 5ème position pour les deux courses ! Il décroche ainsi ses meilleures places de grille de la saison.

Simon confirme dans la course 1, également disputée en pneus pluie. Il double rapidement l’Estonien Hans Villemi  pour s’emparer de la 4ème place. Il se prépare alors à disputer la troisième marche du podium au Britannique Matt Parry, leader de la Northern European Cup. Mais Simon commet au cinquième tour un passage hors piste qui lui coûte deux places. Le pilote ARTA Engineering repart à l’attaque illico pour récupérer in extremis une excellente 5ème place, suite à l’arrêt au stand de Bruno Bonifacio.

La pluie aura été l’alliée de Simon à Imola car sur la piste sèche de la course 2, il ne retrouve pas la même confiance dans sa monoplace. Comme la veille, il double tout de même Villemi dès le premier tour et s’installe en 4ème position… Le podium est alors en ligne de mire mais sa course s’arrête au sixième tour.

« Les essais libres sur le sec ne se sont pas tout à fait déroulés comme prévu et nous l’avons peut-être payé dans cette deuxième course. Ma voiture sous-virait, ce qui était pénalisant dans les virages qui précèdent les longues lignes droites, dont je sortais moins vite que mes adversaires. Pour compenser, j’ai dû attaquer davantage et j’ai fini par mettre les roues extérieures sur un « run-off ». Ces revêtements installés au-delà des vibreurs ont tendance à rester gorgés d’eau même quand la piste est sèche. La sanction a été immédiate : tête à queue et immobilisation dans le bac à graviers. »

Ce dernier week-end de compétition de l’année a permis de constater la montée en compétence de Simon dans deux compartiments du jeu primordiaux : les qualifications et la gestion du premier tour de course.

« Je pense avoir bien progressé depuis le début de la saison. J’ai parfois rencontré des problèmes techniques en course ou en essais et il est clair que j’espérais un peu mieux au niveau des résultats pour mes débuts en Formula Renault 2.0. Mais j’ai montré que j’étais capable de répondre présent. Je remercie les partenaires qui m’ont accompagné dans cette aventure et leur donne rendez-vous très bientôt pour construire la prochaine campagne ! Un grand merci également à toute l’équipe ARTA Engineering.»

Romane Didier / future racing commm



Cliquez pour agrandir l'image
Simon Gachet clôture en hausse ! (Renault-Sport DPPI)
Simon Gachet clôture en hausse ! (Renault-Sport DPPI)
  • Dans la même catégorie

  • Hyundai Motorsport prend de l'altitude avec l'i20 WRC

  • Coupes de Printemps 2014 !

  • 2 poles 2 victoires pour Kevin Estre, L’arène a trouvé son roi !

  • Championnat de France F4, Magny-Cours, la révélation Jules Gounon

  • Premiers essais concluants pour la Hyundai i20 WRC

Plus de news »

Publicité