x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 28.10.13 | 13:20 ESPRIT-RACING.COM | 28.10.13 | 13:20


Pluies torrentielles, brouillard et tremblement de terre ont bien failli avoir raison de ce Grand Prix du Japon. Tous les essais de la journée du vendredi ont dû être annulés, ainsi que ceux du samedi matin… Encore un week-end sous haute tension !


QUALIFICATIONS :

C’est donc directement pour une séance de qualifications  - dont le temps a été allongé - que les pilotes ont enfin pris la piste le samedi après-midi… avec une première moitié de session sur piste mouillée.

 

Louis Rossi : 28ème en 2’04’’138

« Je suis déçu de la qualification d'aujourd'hui parce que nous avions bien commencé la séance et je me sentais à l’aise lorsque la piste était complètement mouillée. Mais dès que les conditions de piste se sont améliorées j'ai commencé à lutter de plus en plus et le dernier run a été le pire. Aucune confiance dans les entrées de virages ; le set-up de la moto n'était pas au top et je ne m’y suis pas adapté assez vite. J’espère que la course sera sur ​​le sec, je veux aussi montrer notre potentiel ici et batailler pour remonter afin d’obtenir le meilleur résultat possible. »

 

WARM-UP : 

Soleil et piste sèche !

Afin de compenser l’absence d’essais libres, la durée des warm-up de ce dimanche matin est également prolongée. Coup dur pour TECH 3 : Danny Kent, victime d’une chute, se fracture la clavicule droite et ne pourra malheureusement pas prendre le départ de la course.

 

LA COURSE :

La tension sur la grille est palpable… Le départ est à peine donné que le drapeau rouge est sorti dès le premier tour suite à un sévère accident impliquant Scott Redding, Tito Rabat et Alex Mariñelarena à la sortie du virage n°2. Heureusement, aucune blessure grave ne sera à déplorer pour ces trois pilotes qui seront absents du second départ pour une course réduite de 23 à 15 tours.

 

Louis Rossi :

« Cette course a été une calamité pour nous, car samedi nous n'avons pas trouvé un bon set-up et les modifications que nous avons essayées au cours de la séance d'essais libres de ce matin ne m'ont pas permis de me sentir plus à l'aise sur la moto. Être loin sur la grille ne nous aidait pas, mais dès que je touchais le frein, la moto commençait à glisser anormalement, je devais donc relâcher ce qui m’amenait à aller tout droit dans presque tous les virages. C'est pourquoi, après être passé deux fois dans les graviers, j'ai décidé qu'il était préférable de revenir au box. Bien sûr, c'est très frustrant, surtout après la solide performance que nous avons eue en Australie. Mais je dois oublier ce week-end et continuer à travailler pour la dernière course à Valence. »

 

Retour en Europe pour le dernier Round du championnat le week-end du 10 octobre !

 



Cliquez pour agrandir l'image
Problème de frein pour Louis Rossi au Japon (D.R.)
Problème de frein pour Louis Rossi au Japon (D.R.)
  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité