x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 29.09.13 | 08:20 ESPRIT-RACING.COM | 29.09.13 | 08:20


Vraiment pas gâtés par un tirage au sort les reléguant en trente huitième position sur la grille de départ des courses qualificatives du Motocross des Nations, les Français ont bien redressé la barre en décrochant la septième place de cette première journée.


Les tricolores aborderont donc l’épreuve à égalité de chances avec les dix neuf autres équipes qualifiées.

Le tirage au sort défavorable n’avait pas sapé le moral des troupes, mais avait bien compliqué la tâche des pilotes qui se retrouvaient positionnés à l’extérieur de la grille. Avec leurs bonnes performances aux essais libres du matin (3ème temps pour Gautier Paulin en MX1 et pour Christophe Charlier en Open, 6ème temps pour Jordi Tixier en MX2), nos trois pilotes confirmaient leur vélocité sur une piste superbement préparée et ensoleillée.

Au départ de la manche MX1 Gautier Paulin se faufilait bien jusqu’au premier virage, mais se faisait légèrement bousculer et ne pouvait éviter la chute. « Je suis entré assez fort dans le premier virage, aux abords du top dix, mais quelqu’un m’a touché et a soulevé ma roue avant sur une piste arrosée. Je me suis retrouvé dans le mauvais sens de la pente, moto au sol et moteur arrêté, si bien que je suis reparti loin. J’avais de bonnes sensations et je me suis fait plaisir à rouler, en me méfiant car certains pilotes n’ont pas le niveau des GP et il fallait se méfier en permanence. Je reviens septième, avec de bons chronos en fin de course quand la piste était plus dégagée, et demain sera un autre jour. Notre position est bien meilleure sur la grille, maintenant nous allons débriefer avec le staff pour voir les points à améliorer pour les courses dimanche » confiait-il en fin de journée.

Sixième de la manche MX2, Jordi Tixier a offert le meilleur résultat individuel à son équipe, sans pour autant rouler aussi libéré que d’habitude. « J’ai pris un bon départ malgré ma mauvaise position, et je me suis retrouvé dans le top huit. Mon rythme en début de course n’était pas très bon et j’ai perdu quelques positions, puis j’ai cravaché pour remonter au mieux, sans vraiment rouler à mon meilleur niveau. Le terrain s’est défoncé au fil de la journée, il était plus difficile de doubler mais c’est pareil pour tous et demain il faudra se concentrer sur nos départs » analysait le vice champion du Monde MX2.

Dernier tricolore à prendre la piste en catégorie Open, Christophe Charlier aura subi son ‘baptême du feu en 450’ en se retrouvant pour la première fois au coude à coude avec les animateurs du Mondial MX1. Septième de la course, il sait désormais à quoi s’en tenir. « C’était ma première course en 450, et au début cela fait un peu bizarre. J’ai réussi à me lâcher au fil des tours, mais j’ai perdu un peu de temps durant les premiers tours. Il ya eu un peu de stress sur la grille, ensuite en course il a fallu découvrir le pilotage des autres pilotes 450 et toute cette expérience va me servir pour demain » reconnaissait Christophe.

Pour Philippe Thiebaut le Directeur Technique National de la Fédération, cette première étape a été franchie dans la sérénité. « Nos pilotes ont fait un beau tir groupé en se classant septième, sixième et septième en étant trente huitièmes sur la grille. C’est un superbe résultat, qui correspond à nos attentes et nous permet de décrocher une bonne septième place sur la grille de départ. Ce qui est intéressant de remarquer c’est que les Américains ne sont pas dominateurs, et que l’épreuve semble très ouverte. Notre équipe est très soudée et il faut espérer que cela nous sourira demain, avec une bien meilleure place sur la grille ! Cette épreuve est vraiment magique, elle nous rappelle quelque part des sensations vécus avec les basketteurs récemment ; c’est un privilège que d’être retenu en  Equipe de France, ce dont nos pilotes ont conscience, et cela doit porter ce rêve qu’ont beaucoup de jeunes d’en faire partie un jour. Les émotions qu’une telle épreuve dégage sont du plaisir autour du sport, les jeunes doivent le sentir en eux pour atteindre un jour le haut niveau. »

Rappelons que l’épreuve se dispute en trois manches de 30 minutes et deux tours, qui réunissent successivement les catégories MX1 et MX2, Open et MX2, MX1 et Open. Les cinq meilleurs résultats, sur les six possibles, seront retenus pour le classement final de l’épreuve.


Le Service Communication FFM





  • MX des Nations 2012, Lommel, Belgique (2/4) » Voir MX des Nations...
  • MX des Nations 2012, Lommel, Belgique (3/4) » Voir MX des Nations...
  • MX des Nations 2012, Lommel, Belgique (4/4) » Voir MX des Nations...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    La France septième sur la grille du MX des Nations (D.R. )
    La France septième sur la grille du MX des Nations (D.R. )
    • Dans la même catégorie

    • David Vuillemin consultant sur Motors TV !

    • Arnaud Tonus absent au MX des Nations

    • Villars sous Ecot accueille L'Equipe de France de Motocross

    • Steven Frossard rejoint le Kawasaki Racing Team

    • Top huit pour Paulin et Van Horebeek à Lierop

    Plus de news »

    Publicité