x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 30.09.13 | 07:28 • Mis à jour le 30.09.13 | 07:30 ESPRIT-RACING.COM | 30.09.13 | 07:28 • Mis à jour le 30.09.13 | 07:30


Si la journée de samedi avait été très ensoleillée, celle de dimanche a été particulièrement perturbée.


Les pneus pluie ont été de rigueur durant pratiquement toute la journée. Malgré ces conditions délicates, le spectacle a été aux rendez vous et les derniers titres ont été attribués aux plus méritant et après de belles bagarres. Les vainqueurs du jour s'appellent David Muscat (Superbike), Lucas Mahias (Supersport), Fabio Quartararo (Moto3), Alexis Drain (Pirelli 600), Delannoy / Lavorel et Olliger père et fils (Side Car F1 & F2).

Durant tout le week-end, une opération de la sécurité routière a eu lieu auprès des visiteurs de l'épreuve afin de les sensibiliser sur les règles élémentaires de partage de la route et sur le côté vulnérable des motards.

En marge de la manifestation, le président de la FFM, Jacques Bolle, s'est vu remettre la Médaille de la ville d'Albi par Mr Philippe Bonnecarrere, Président de la communauté d'agglomération de l'Albigeois et maire d'Albi.


Retour sur la journée de dimanche :


Superbike

Les conditions climatiques ont particulièrement perturbé la dernière course de la saison. Un déluge a obligé la direction de course à stopper la course. Elle a pu repartir pour une course « sprint » de 5 tours où David Muscat a fait parler tout son talent sur le mouillé en remportant la course. Axel Maurin est allé chercher jusque dans le dernier virage une seconde place face à Julien Da Costa, synonyme d'une place sur le podium final pour sa première saison Superbike.

Les essais chronométrés : les conditions de piste s'améliorent de plus en plus. Avec une séance très animée, les positions du top 6 n'ont pas arrêté de changer. Grégory Leblanc (Kawasaki, Pirelli) finit par signer le meilleur temps en 1:21.696. Axel Maurin (Kawasaki, Pirelli) prend le second temps à 50 millièmes tandis que Julien Da Costa (Suzuki, Dunlop) complète la première ligne à 98 millièmes de la pole. Etienne Masson (Suzuki, Dunlop) est 4ème à 136 millièmes. Grand animateur de la séance, Guillaume Dietrich (BMW, Dunlop) dont c'est la dernière course (cf son communiqué officiel) prend la 5ème place à 41 millièmes de Masson, ce qui nous donne un top 5 contenu en 177 millièmes. Baptiste Guittet (Suzuki, Dunlop) complète la seconde ligne.

La course : le départ est donné sous la pluie et Julien Da Costa est sur une autre planète. Il imprime un rythme très élevé (+3.7s au 1er tour et + 6.9s au 2ème tour) et laisse derrière lui ses adversaires. Avant la fin du second tour, Grégory Leblanc alors 3ème chute. David Muscat qui se trouvait derrière Leblanc au 1er tour double Etienne Masson pour le gain de la seconde place. Une énorme averse s'abat sur la piste et entraine un arrêt de la course. Dans la foulée, Julien Enjolras et Julien Da Costa partent à la faute. Le circuit reste impraticable durant quelques dizaines de minutes. Lorsque la pluie s'amenuise, les équipes techniques du Moto Club d'Albi entrent en action pour permettre à la course de repartir.
Seul Grégory Leblanc manque à l'appel pour le nouveau départ d'une course qui comptera 5 tours. Julien Da Costa  effectue le meilleur d épart devant Muscat, Masson et Maurin. Au 2ème tour, Muscat est en position d'attaque et double Da Costa dans le tour suivant.  Maurin profite de ce 3ème tour pour doubler Maurin et se lancer à la poursuite de Da Costa. Dans le dernier tour, Maurin attaque Da Costa qui ne s'y attend pas et perd la 2ème place.

Au classement final du championnat de France Superbike, Gregory Leblanc est champion devant Julien Da Costa. La 3ème place est remportée par Axel Maurin qui devance Etienne Masson pour seulement 4 points.


Supersport
Toujours très à l'aise dans les conditions piégeuses, Lucas Mahias signe sa première victoire de l'année devant son coéquipier Mathieu Gines. Thibaud Bertin s'est vite adapté à ses nouveaux pneus Michelin et complète le podium. Au classement final, grâce à sa 4ème place du jour, Valentin Debise prend la place de vice champion de France Supersport 2013 en devançant Mahias de 2 points.

Les essais chronométrés : les conditions de piste restent très humides pour la séance Supersport. Encore très loin des temps réalisés la veille sur le sec, les derniers passages donnent les meilleures évolutions. Mathieu Gines (Yamaha, Dunlop) sort son épingle du jeu et signe la pole position en 1:29.419. Nicolas Salchaud (Kawasaki, Pirelli) a failli avoir la pole mais se retrouve en seconde position à 29 centièmes de Gines. Thibaut Bertin (Yamaha, Michelin) toujours très à l'aise dans les conditions difficiles signe le 3ème chrono. Sur la seconde ligne de départ, on retrouve Lucas Mahias (Yamaha, Dunlop), David Perret (MV Agusta, Pirelli) et Robin Camus (Suzuki, Pirelli). Valentin Debise (Honda, Dunlop) signe le 7ème mais loin de la pole (+3.7 secondes). Le dénouement pour la place de vice champion de France s'annonce palpitante.

La course : même si la piste présente encore beaucoup de traces d'humidités, la grande majorité des pilotes partent en pneus secs. Pour son premier week-end en Michelin, Thibaut Bertin réalise le meilleur départ devant Nicolas Salchaud et Lucas Mahias. Mahias double Salchaud dès le second tour tandis que Bertin tente l'échappée. Mahias reste au contact et trouve la solution pour prendre la tête au 5ème tour. Gines est derrière à 1.5 seconde tandis que le groupe de quatre poursuivants mené par Robin Camus est à plus de 3 secondes. Salchaud puis Debise prend la tête du groupe. La bagarre est intense et leurs positions bougent beaucoup. Au 8ème tour, Gines est revenu sur Bertin, le double et prend le large petit à petit. Le tiercé de tête semble figé  tandis que les places d'honneur restent très disputées. Debise a l'avantage devant Perret devant la paire Camus / Salchaud légèrement décrochée. Dans les dernier tour, les postions n'évoluent plus même si Perret porte une ultime attaque infructueuse juste avant le drapeau à Damiers (+0.1s). Le podium donne donc Mahias, Gines et Bertin.

Au classement final, Mathieu Gines est champion de France avec 251 points. La seconde place tant conviée revient à Valentin Debise (192 points) pour 2 points devant Lucas Mahias et pour 15 points devant Nicolas Salchaud qui complète le top 5.


Moto 3
La visite de Fabio Quartararo en championnat de France se solde par un doublé. Après un très bon départ, il réalise une course parfaite devant la révélation de l'année Enzo Boulom qui, au guidon de sa Moto3 du Challenge de l'Avenir FFM, a su faire de très bons chronos et prend la seconde place avec plus de 10 secondes sur le 3ème, Rénald Castillon Gioanni.

Les essais chronométrés :
Enzo Boulom profite de la piste encore humide pour signer son meilleur temps en 1:31.979. C'est 1.7 seconde plus vite que le temps réalisé par Renald Castillon Gioanni. Au guidon de sa PRéGP, Marc Garcia réalise une belle performance en se positionnant sur la première ligne. Fabio Quartararo, fait une séance prudente où il réalise seulement 8 tours (contre une 20ène pour les autres). Il partira de la 3ème ligne en 7ème position.

La course : Fabio Quartararo malgré le handicap de sa place sur la grille boucle le premier tour en tête devant Enzo Boulom et Renald Castillon Gioanni. Ce dernier connaît un petit souci et se retrouve 4 places plus bas. La manœuvre profite à Marc Garcia, Karl Croix, Corentin Brenon et Loic Arbel. Castillon Gioanni entame sa remontée pendant que Quartararo poursuit sa course en tête et que Boulom se fait petit à petit décrocher. A partir du 3ème tour, les premières gouttes de pluie font leur apparition sans pour autant remettre en question l'adhérence de la piste. Au 7ème tour, Brenon part à la faute alors que Castillon Gioanni vient de le doubler. Au tour suivant c'est Croix qui chute. Au 10ème tour,Castillon Gioanni double Garcia et accède au podium. Jamais inquiétés, Quartararo  et Boulom montent sur les deux plus hautes marches du podium.
Au classement final, Arc iero absent ce week-end est champion avec 230 points devant Enzo Boulom, 179 points et Rénald Castillon Gioanni qui malgré son absence au 3 premières courses score 153 points.


Pirelli 600
Les conditions piégeuses ont souri à Alexis Drain qui réalise une course exemplaire et signe sa première victoire dans cette catégorie. Le duel Berchet / Clere a tenu toutes ses promesses. Berchet en sort vainqueur en accédant à la 3ème marche du podium derrière Thibaut Gourin. Clere termine 4ème et se retrouve à égalité de points avec Berchet. Ce dernier ayant eu plus de victoires (+6) tout au long de l'année est déclaré vainqueur.

Les essais chronométrés : les conditions de piste de cette première séance chronométrée sont particulièrement périlleuses. Les orages de la nuit ont détrempé le tracé Albigeois. En fin de séance, les conditions restent compliquées mais s'améliorent suffisamment pour voir de belles améliorations. Alan Agogue (Yamaha, MSC 93) se fait remarquer et signe la pole position en 1:31.311. Il devance Morgan Berchet (Yamaha, PMR) de 2 dixièmes et Thibaut Gourin (Yamaha, GMT 94) de 6 dixièmes. Dans son ultime tour, Hugo Clere (Yamaha, SLMoteur) se hisse à la 4ème position à 8 dixièmes de la pole. Il sera accompagné sur la seconde ligne de Pierre Texier (Yamaha, Tex Racing) et Alexis Drain (Kawasaki, TD Team).

La course : la pluie est venue arroser la piste durant toute la pause déjeuner. Si au moment du départ elle a cessé, la piste est détrempée. Alan Agogue  réalise le meilleur départ mais Alexis Drain et Thibaud Gourin le double avant la fin du premier tour. Drain imprime le rythme et creuse l'écart sur Gourin. Agogue se fait petit à petit remonté par Morgan Berchet, suivi comme son ombre par Hugo Clere. Au 7ème tour, la jonction est faite. Au tour suivant, Berchet passe et Clere l'imite quelques virages plus tard. Drain maintient le cap et franchit la ligne d'arrivée en vainqueur. Gourin maintient sa place de second malgré le retour de Berchet qui se retrouve à moins d'une seconde. Clere est juste derrière.

Dans la course au titre, la 3ème place de Berchet complétée par la 4ème place de Clere donnent une égalité de point entre les deux pilotes qui totalisent 231 points. Grâce à ses 7 victoires accumulées tout au long de l'année, Morgan Berchet est déclaré vainqueur du Trophée Pirelli 600 2013. Thibaut Gourin complète le podium final.


European Bikes
Les essais chronométrés : Retour de la pluie après quelques minutes de séance et Michel Amalric (BMW) en profite pour signer la pole devant Laurent Aymonin (BMW) et Nicolas Trolard (Ducati). A noter la 15ème place de Thierry Capela, l'organisateur de la coupe de France European Bikes sur la Ducati Panigale Presse.

La course : Victoire sous la pluie de Michel Amalric devant Adrien Protat et Ludovic Baudry. Thierry Capela finit 9ème. Au classement final, Nicolas Trolard est le vainqueur devant Adrien Protat et Michel Amalric.


Side Cars
Imbattables sous la pluie, Delannoy / Lavorel remportent la course avec autorité et s'emparent dans le même temps du titre pour la deuxième année consécutive. Bons challengers durant toute la saison, Huet / Arifon n'ont pas pu résisté plus de 2 tours sous la pluie Albigeoise. En F2, Les Olliger remportent la course et Leguen / Cacciolatto remportent le titre.

Les essais chronométrés : comme hier, Delannoy / Lavorel signe la pole position devant Huet / Arifon avec un avantage de 5 dixièmes. Le Bail / Chaigneau prennent la 3ème place devant Marzelle / Lavidalie. En F2, les Olliger signe le meilleur temps devant Leblond / Farnier et les Mansu.

La course : partis sous la pluie, Huet / Arifon réalisent effectuent les deux premiers tours en tête devant Delannoy / Lavorel. Au 3ème tour, Delannoy / Lavorel passe en tête et augmente le rythme et s'échappent seuls vers l'arrivée. Huet / Arifon esseulé en deuxième place conserve cette position malgré le retour de Le Bail / Chaigneau qui se rapprochent à 1.8 seconde. En F2, les Olliger  font la course en tête de bout en bout. Un temps derrière eux, Leblond / Farnier partent à la faute dans le 3ème tour. Leguen / Cacciolatto prennent la 2ème place.

Au classement final, Delannoy / Lavorel s'offrent un second titre consécutif de Champion de France devant Huet / Arifon et Le Bail Chaigneau. En F2, Leguen / Cacciolatto sont champion de France devant les Olliger et Estelle Lebond / Farnier.

Pour retrouver le résumé de la journée de samedi : actu.esprit-racing.com/13/fsbk-albi-gregory-leblanc-champion-de-france-superbike-2013

Ainsi s'achève la saison 2013. Nous vous donnons rendez vous prochainement pour vous communiquer les nouveautés 2014.

 
Le Service Communication

Retrouvez toute l'actualité du Championnat de France FSBK sur www.fsbk.fr





  • FSBK Dijon-Prenois 2/8 » Voir FSBK...
  • FSBK Dijon-Prenois 3/8 » Voir FSBK...
  • FSBK Dijon-Prenois 4/8 » Voir FSBK...
  • FSBK Dijon-Prenois 5/8 » Voir FSBK...
  • FSBK Dijon-Prenois 6/8 » Voir FSBK...
  • FSBK Dijon-Prenois 7/8 » Voir FSBK...
  • FSBK Dijon-Prenois 8/8 » Voir FSBK...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Carton plein pour le team Kawasaki SRC, le Bol d'Or, les 24H00 Moto et le titre SuperBike France 2013 ! (Esprit-Racing)
    Carton plein pour le team Kawasaki SRC, le Bol d'Or, les 24H00 Moto et le titre SuperBike France 2013 ! (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Victoire de Lucas Mahias à Albi

    • FSBK ALBI, Grégory Leblanc champion de France Superbike 2013 !

    • FSBK, Albi, Gines et Mahias sur le podium

    • Objectif vice-champion pour Valentin Debise et Tecmas-Honda à Albi

    • Finale FSBK à Albi, 4 titres encore en jeu !

    Plus de news »

    Publicité