x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 14.09.13 | 11:17 ESPRIT-RACING.COM | 14.09.13 | 11:17


Après la traditionnelle trêve estivale, les élèves pilotes de la promotion Olivier Panis se retrouvaient sur le circuit de Nevers Magny-Cours pour disputer le cinquième round du championnat de France F4 toujours dominé par Anthoine Hubert désormais suivi au classement général par Jules Gounon.


Très souvent malchanceux depuis le début de la saison, il remportait les trois courses programmées sur la piste nivernaise et s'emparait alors de la place de dauphin au détriment de l'Estonien Tristan Viidas qui reste toutefois sur le podium du Championnat.

Plus prompt au départ de la première course, Jules Gounon distance rapidement Tom Le Coq alors que le Russe Matevos Isaakyan réussit une attaque sur le Belge Neal Van Vaerenbergh pour la 3ème place. Le volant RACB doit ensuite céder face au Finlandais Simo Muhonen puis face à Anthoine Hubert. A mi-course, les pilotes doivent gérer la dégradation de leurs pneus pluie sur une piste qui s'assèche tout en gardant un rythme de course élevé. A ce petit jeu, Anthoine Hubert est à son aise et revient maintenant sur Tom Le Coq pour la troisième place ! Mais ce dernier tient bon et accompagne Matevos Isaakyan sur le podium ainsi que Jules Gounon qui remporte la course avec plus de 8 secondes d'avance ! Muhonen s'empare des points de la 5ème place devant Neal Van Vaerenbergh. La 7ème place finale est à mettre l'actif de Tristan Viidas qui devance Amaury Rossero et Dennis Anoschin. 10ème, Florian Pottier s'octroie ainsi la pole position de la course 2 grâce au principe de la grille inversée pour les dix premiers classés de cette première course.

La pluie est toujours au rendez-vous au départ de la deuxième course et Dennis Anoschin s'envole le mieux face à Florian Pottier et Tristan Viidas. Le reste du peloton suit sans encombre mais rapidement, les débats s'animent. Le Coq et Muhonen en font les frais tout comme Van Vaerenbergh et Hubert. Dennis Anoschin creuse l'écart mais Jules Gounon, parti 10ème, pointe déjà au 2ème rang après deux tours ! Marco De Peretti effectue lui aussi une remontée impressionnante. Il se retrouve très rapidement 3ème alors qu'il s'élançait de la 12ème position de grille. Le leader du championnat, Anthoine Hubert, est victime d'un nouvel accrochage à quelques tours de la fin. Malchanceux lors de la course 1, Valentin Naud réalise une 2ème course solide et multiplie les dépassements pour se retrouver à une encourageante 8ème place alors qu'il partait depuis la dernière ligne. Dans l'avant-dernier tour, Jules Gounon place une attaque imparable sur le leader de la course Anoschin et s'envole vers sa 2ème victoire nivernaise. La troisième marche du podium revient à Marco De Peretti qui voit ses efforts récompensés.

Pour le départ de la dernière course du week-end, les pneus slicks sont enfin de sortie. Tom Le Coq réalise un excellent envol mais Jules Gounon prend rapidement le dessus avant de voir Matevos Isaakyan s'emparer des commandes. Le français ne veut pas se laisser distancer et il maintient la pression sur le pilote russe tout en gérant un éventuel retour d'Anthoine Hubert. Peu avant la fin, Matevos Isaakyan commet l'irréparable en partant en tête à queue, offrant alors la victoire à Jules Gounon qui n'en demandait pas tant. Anthoine Hubert se rapproche du titre de Champion de France 2013 en décrochant la 2ème place devant Neal Van Vaerenbergh qui reprend goût aux joies du podium. Isaakyan termine finalement 4ème devant De Peretti, brillant au combat, et le Suisso-britannique Hirsiger. A la suite de deux accrochages, le poleman Tom Le Coq est pénalisé et doit se contenter d'une 19ème place finale laissant la 7ème à Muhonen. Le Top Ten est complété par l'Allemand Dennis Anoschin, le Russe Kirill Karpov et Amaury Rossero.

Après Tristan Vautier, vice-champion à l'Auto Sport Academy en 2006 et qui brille aujourd'hui aux Etats-Unis en d'IndyCar, qui remettait la coupe du vainqueur à Jules Gounon en course 1, ce dernier recevait son trophée pour cette dernière course nivernaise de Monsieur Sébastien Loeb en personne !

Malgré un week-end difficile, Anthoine Hubert reste solide leader du Championnat avec 283 points. Il devance de 135,5 points Jules Gounon qui réalise un bon en avant au classement général.

Dans le cadre du challenge des Comités Régionaux, l'Ile de France est toujours en tête grâce à Anthoine Hubert. L'excellent week-end de Jules Gounon propulse le Comité Rhône-Alpes en 2ème position juste devant celui de Bretagne-Pays de Loire avec Tom Le Coq comme représentant.

Ils ont dit :

Jules Gounon, à l'issue de la course 1 :
« Même en partant dix je n'appréhende pas trop la course 2, je suis surtout très content d'avoir gagné celle-ci. Ça fait du bien au moral, du bien à la confiance, je savais que ça allait payer un jour (…) Cette troisième victoire est clairement aidée par la chance. Je suis revenu sur Matevos mais je n'ai pas voulu prendre de risques pour assurer les points cependant, il a commis une erreur qui m'a été bénéfique. Je suis ravi car je repars 2ème du Championnat avec un peu d'avance. »

Marco De Peretti, 3ème à l'issue de la course 2 : « C'est vraiment énorme pour moi de remonter sur le podium ! Ça a été très difficile pour moi l'année dernière. J'ai vraiment fait une très belle remontée pour cette deuxième course et je pense que je ne pouvais pas faire mieux. »

Anthoine Hubert, 2ème à l'issue de la course 3 : « J'ai connu un week-end beaucoup plus difficile que les quatre précédents avec des qualifs un peu ratées, une première course où je fais 4ème et une course 2 désastreuse avec trois accrochages. Cette 2ème place reste une bonne opération pour le Championnat même si j'attendais plus de ce week-end. »

Classement général du Championnat de France F4 après Magny-Cours (5/7) :
1. A. Hubert, 283 pts / 2. J. Gounon, 147,5 pts / 3. T. Viidas, 119 pts / 4. M. Isaakyan, 113 pts / 5. S. Muhonen, 103,5 pts / 6. D. Anoschin, 102 pts / 7. T. Le Coq, 98 pts / 7. F. Hirsiger, 88 pts / 9. N. Van Vaerenbergh, 77 pts / 10. F. Pottier, 59 pts / etc…

Chiffres
- 3 pole positions pour Le Coq
- 3 victoires pour Gounon
- 1 meilleur tour en course pour Viidas, (course 1), 1 pour Gounon (course 2) et 1 pour Isaakyan (course 3)
- 17 tours en tête pour Gounon, 8 pour Anoschin et 6 pour Amweg

20 anciens élèves évoluaient ce week-end en GT Tour : Pierre Sancinéna, Paul Thénot, Paul Petit et Marie Baus-Coppens en Peugeot RCZ Racing Cup. Dino Lunardi (2 victoires), Arno Santamato, Ulric Amado, Enzo Guibbert, Laurent Groppi, Laurent Cazenave, Mathieu Jaminet, Nicolas Marroc, Antoine Leclerc et Jonathan Cochet en Championnat de France GT FFSA, Juliette Palacin en Super Tourisme 2 l, Maxime Jousse (1 victoire), Vincent Beltoise (1 podium), Paul-Loup Chatin (1 podium), Benjamin Lariche et Jim Pla en Porsche Carrera Cup France.

 

Julie Rubin





  • GT Tour à Magny-Cours 2/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 3/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 4/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 5/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 6/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 7/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 8/8 » Voir GT Tour à...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Championnat de France F4, Magny-Cours, la révélation Jules Gounon (Esprit-Racing)
    Championnat de France F4, Magny-Cours, la révélation Jules Gounon (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Premiers essais concluants pour la Hyundai i20 WRC

    • Mission accomplie à Magny-cours !

    • Greg Guilvert: Retour sur le podium en GT Tour

    • GT Tour, Un week-end spectaculaire à Magny-Cours

    • Simon Gachet pas loin des points !

    Plus de news »

    Publicité