x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 03.09.13 | 22:18 • Mis à jour le 08.09.13 | 23:29 ESPRIT-RACING.COM | 03.09.13 | 22:18 • Mis à jour le 08.09.13 | 23:29


C'est sur les terres nivernaises, que le GT Tour fera sa rentrée. C'est avec pas moins de 8 disciplines que se fera la deuxième partie de la saison du Championnat de France des circuits. Cette étape s'annonce intense et déterminante pour la course au titre.


Championnat et Coupe de France FFSA GT, Rentrée intense à Magny-Cours !
Le peloton du Championnat et de la Coupe de France GT FFSA retrouve le circuit de Magny-Cours, visité sans interruption depuis 1997 ! Pour cette 19e venue sur la peste nivernaise, plus de 25 GT sont attendues. En jeu, les premières places des différents classements alors que les concurrents abordent un virage très important de la saison en course. L'intensité monte d'un cran, sans aucun doute.

Fabien Barthez et Morgan Moullin-Traffort, c'est du solide…
A bord de la Ferrari n°16 du team Sofrev-ASP, Fabien Barthez et Morgan Moullin-Traffort ont terminé la première demi-saison comme ils l'avaient commencé : sur les chapeaux de roue ! Huit fois dans les points en autant de courses, avec deux victoires et trois autres podiums, ainsi que trois poles : le parcours des deux hommes est impressionnant et leur permet d'occuper la tête du classement général avec 27 points d'avance. Ils ont donc désormais un joker en poche. De quoi aborder la suite, et notamment le meeting de Magny-Cours, sereinement.

Coupe de France GT : Franck Morel et Erwin France ont repris l'ascendant…
Forts de cinq succès sur huit possibles, dont trois consécutifs, Franck Morel et Erwin France sont de nouveau aux commandes de la Coupe de France GT avec la Porsche n°3 du Team PRO GT by Almeras. Le duo est suivi par Patrice Madelaine, qui a décroché pas moins de sept podiums sur la Ferrari du JMB Racing. Comme lors des dernières courses, il sera épaulé à Magny-Cours par Jérôme Demay. Réguliers à bord de l'Audi du Team Saintéloc, Fabrice Rossello et Franck Zattera sont solidement accrochés à la troisième place provisoire. Outre l'Aston Martin du Team Speedcar, aux mains de Serge Nauges et Thomas Nicolle, Graff Motorsport alignera une Porsche 911 GT3 pour Eric Trouillet et Franck Gauvin, qui bénéficieront pour la première fois du kit-aéro 2013. Enfin, Just Racing Team China sera au départ avec une BMW Z4.


Le Championnat de France F4, l'école de la monoplace
Appelé Filière Elf à sa naissance en 1993 puis rebaptisé Auto Sport Academy en 2007, le centre de formation de la FFSA organise le Championnat de France F4, véritable tremplin pour les jeunes talents qui souhaitent effectuer leur premiers pas en compétition automobile, avec un encadrement adapté, 21 courses programmées et le tout pour un budget de 55.000 euros HT et en fin d'année, l'Auto Sport Academy attribue 100.000 euros (HT) au champion ! Cette saison, le parrain de la promotion n'est autre qu'Olivier Panis, ex-pilote de F1 aujourd'hui engagé en Championnat de France GT FFSA et dont le fils Aurélien a débuté en monoplace à l'Auto Sport Academy !

Pour les départager, rien de tel que la compétition ! Les pilotes s'affrontent au volant de Formula Academy, monoplaces résolument modernes qui offrent trois évolutions cette saison : l'installation d'une commande de passage de vitesses au volant (paddle shift), 160 chevaux contre 140 chevaux l'an passé et enfin une évolution aérodynamique avec l'ajout d'un flap sur aile avant. Préparées de façon identique par l'Auto Sport Academy et tirées au sort en début de saison, elles garantissent l'équité entre les pilotes mais afin de mieux les préparer lors de leur passage en catégorie supérieure, les réglages sont autorisés sous couvert d'ingénieurs venus d'écuries évoluant dans les plus hautes disciplines du sport automobile.

En marge de la compétition, les élèves pilotes bénéficient de conférences, ateliers et cours liés à la pratique professionnelle du sport automobile. Les études ne sont pas oubliées puisque ceux qui le souhaitent peuvent intégrer le Pôle Espoirs, un ‘sport-études' permettant d'allier pratique du sport automobile et scolarité. Aux côtés des élèves pilotes, d'autres élèves apprennent un métier, celui de ‘mécanicien de compétition automobile'. Cette formation proposée par le Lycée Polyvalent Le Mans Sud est gratuite et dure 14 mois.


Porsche Carrera Cup France, Tempête sous les casques et… match retour à Magny-Cours !
Porsche Carrera Cup France, Porsche Carrera Cup Italie et Trophée Porsche Carrera Cup Italia / France - 911 50th Anniversary, le programme de la rentrée est alléchant… Magny-Cours accueille sur son tracé une quarantaine de Porsche 911 GT3 Cup prêtes à en découdre sur deux courses pour leurs championnats nationaux respectifs et pour ce Trophée franco-italien. En juillet dernier, le circuit du Mugello fut le théâtre de la première manche. Le match retour se déroule aujourd'hui dans la Nièvre…

Le meeting de Magny-Cours marque le début de la deuxième partie de saison 2013 de la Porsche Carrera Cup France. Solidement accroché à la première place du classement général, Lonni Martins (Racing Technology) tentera de décrocher une nouvelle victoire après celle du Mans en ouverture de saison et du Mugello en juillet dernier. Ses dauphins, Gaël Castelli (CRT by A-Style) et Côme Ledogar (Sébastien Loeb Racing) séparés de seulement trois points, sont placés en embuscade, prêts à profiter du moindre faux pas du leader.

Léger avantage dans la Nièvre à Côme Ledogar, qui est monté à trois reprises sur le podium des trois courses 2012, sur un tracé qu'il apprécie. Aux 4ème et 5ème places du général provisoire, Jim Pla (Nourry Compétition) et Sacha Bottemanne (Sébastien Loeb Racing) n'ont pas dit leur dernier mot, tout comme Maxime Jousse. Après un week-end maudit en Italie, qui s'est conclu sur un score vierge, le pilote du Sébastien Loeb Racing est très motivé pour redresser la barre et défendre ses chances dans la conquête du titre 2013. D'autres pilotes sont aussi en mesure de perturber cette hiérarchie comme Paul Loup Chatin (Tsunami RT) qui après un début de saison sur la réserve semble avoir pris confiance et vient désormais se battre aux avant-postes.


Mitjet Series 13100, Stéphane George / Christophe Carrière : bataille pour être le premier de la classe.
La Mitjet 1300 propose toujours des courses animées. Fidèle à sa tradition, les dépassements sont perpétuels et le spectacle assuré. Mais cette année, deux hommes se dégagent du peloton, au sens propre comme au sens figuré. Depuis le début de la saison, on retrouve régulièrement aux avants postes, le duo Stéphane George et Christophe Carrière.

Seul Patrice Thivat en début de saison a menacé ce tandem. Il n'est pas dit que le pilote du Puy ne se relance dans la course au titre. C'est d'ailleurs à Magny-Cours qu'il avait remporté l'année dernière sa première victoire en Mitjet 1300 et en sport automobile. Mais à ce jour les meilleures chances pour succéder à Nicolas Gomar au palmarès de la Mitjet 1300 vont vers George et Carrière.
A l'heure de la rentrée des classes, la Mitjet 1300 offrira aux spectateurs de Magny-Cours, une première récréation.


Supertourisme 2L, Rentrée des classes avec Sébastien Loëb
Les Supertourisme 2 litres entament leur deuxième saison sur les circuits Français au sein du GT Tour FFSA. Un succès grandissant, puisque 30 voitures seront au rendez-vous de Magny-Cours.
Pour cette épreuve de reprise, c'est Ronald Basso qui arrive en leader dans la Nièvre. Champion en titre, le Parisien a creusé l'écart au championnat lors du dernier meeting du Val de Vienne avec trois victoires en quatre courses. Car lors de l'ultime course de Supertourisme 2 litres, avant la trêve estivale, c'est la féminine du plateau qui créait l'événement. Juliette Palacin devenait la première pilote féminine à remporter une course de Mitjet. 4ème au championnat, la pilote du Gers a bien l'intention de rééditer son exploit.


Renault Clio Cup Elf, «Des courses toujours très en rythme ! »

Après un premier rendez-vous sur le circuit de Nogaro dans le Gers en ouverture des FIA GT Series, puis dans les rues de la ville de Pau pour son 72ème Grand Prix, Eric Trémoulet et David Pouget se livrent un véritable duel depuis ce début de saison.

Ce fut encore le cas sur le très technique et rapide circuit du Vigeant début juillet. Malgré un «carton plein» chacun, c'est Eric Trémoulet qui conserve la tête du classement général provisoire à l'issue du week-end.

Derrière, les outsiders sont en grand nombre : Xavier Fouineau (LMV), Benoît Castagné (RAIWOIT RACING), Lionel Mazars (POLE POSITION 81), Jérémy Curty (TEAM CARMINE) …. Et ne manqueront pas d'assurer le spectacle en terre viennoise. Du côté des Gentlemen, la conquête du podium est également très disputée : Pascal Arellano, David Dudel, Stéphane Codet …. comptent bien jouer les troubles fêtes sur la très rapide piste de Magny-Cours.

Autant dire que la rentrée des classes dans la Nièvre est très attendue !
Pour sa dernière saison sur la scène des circuits français, Clio 3 offrira un spectacle de qualité, avant de tirer sa révérence et de laisser sa place à Clio 4 en 2014.


Superkart
Le Superkart : Un peu de technique….

Le Superkart division 1 repose sur un châssis tubulaire carrossé roulant à ras du sol. Aucun élément de carrosserie, aileron compris, ne doit dépasser les 60 cm au-dessus du sol ! Les freins sont hydrauliques, les pneumatiques sont de marque libre mais de largeur maximale de 250 mm. La limite du bruit préoccupation actuelle est restreinte à 100 dB/A maximum.

Le Superkart 250cc a fait l'objet d'un renouvellement récent du parc moteur beaucoup plus performant et fiable. C'est en partie son environnement (Allumage, carburateur, pneumatiques etc.…) qui a permis une amélioration des chronos alors que le concept du Superkart n'a guère été modifié, limitant les nouveautés et le coût. Si le Rotax a été longtemps la référence de la discipline, c'est en redessinant des carters pour suppléer le manque de pièces que les nouveaux moteurs ont commencé à apparaitre. Aujourd'hui il existe une offre diversifiée et récente de moteurs conçus spécifiquement pour le Superkart: le DEA (Italien), le FPE (Français), le PVP (Danois) font notamment la course en tête, il faut compter également sur le VM (Tchèque) qui va évoluer et le BRC (Canadien).

Le Superkart en compétition…
Deux Championnats continentaux subsistent cette année : Un Championnat de France Open (ouvert aux pilotes de tous horizons et au calendrier international CIK) et une série Allemande (Série privée qui récupère des pilotes Néerlandais orphelins de leur propre championnat). L'Angleterre organise des courses souvent liées à un Championnat monocylindre (division 2) et associées à la course Karting 125 Long circuit.

Au niveau international, le Championnat d'Europe CIK-FIA est la plus prestigieuse compétition. Elle se déroule le plus souvent sur trois épreuves dont une très populaire au temple de la moto Assen et une régulièrement en France. Cette année, outre Snetterton (UK) et Assen (P-B), la France accueille exceptionnellement deux manches : Magny-Cours (6/8 septembre) mais aussi la finale au Mans (25/27 octobre).

Toutes les courses sont à suivre en vidéo live sur le www.gt-tour.fr





  • GT Tour à Magny-Cours 2/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 3/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 4/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 5/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 6/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 7/8 » Voir GT Tour à...
  • GT Tour à Magny-Cours 8/8 » Voir GT Tour à...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    C'est la rentrée pour le GT Tour à Magny-Cours (Esprit-Racing)
    C'est la rentrée pour le GT Tour à Magny-Cours (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • RCZ Racing Cup France, les Fous du Volant à Magny-Cours !

    • La hargne dans l'adversité

    • De ring en ring

    • Les voitures de Maharadjas à Rétromobile

    • Une crevaison gâche la course de Soheil Ayari

    Plus de news »

    Publicité