x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 28.08.12 | 22:13 • Mis à jour le 28.08.12 | 22:23 ESPRIT-RACING.COM | 28.08.12 | 22:13 • Mis à jour le 28.08.12 | 22:23


Comme ils l'avaient promis, les trois pilotes de l'Equipe de France FFSA Karting ont haussé le ton lors du rendez-vous mondial d'Angerville.


Anthoine Hubert a caracolé sur les sommets de la catégorie M18 en dominant avec brio tous ses adversaires, tandis que dans le Trophée Académie, malgré des courses parfois houleuses, Paolo Besancenez a signé un magnifique podium et Erwan Julé s'est habilement replacé dans le top 6.


Le héros du week-end n'est autre qu'Anthoine Hubert. Sur ses terres, le pilote du team Formula K s'est montré intraitable avec la concurrence qui n'a pourtant pas ménagé ses efforts pour contrer le Français. Mais la détermination et le talent d'Anthoine ont balayé toute velléité de victoire de la part de ses valeureux adversaires. Un bon exemple en a été donné lors de sa dernière manche qualificative, quand son démarreur a refusé de remplir son office au départ, une mésaventure qu'il avait déjà connue l'an passé à Sarno. Parti bon dernier, Anthoine a parfaitement géré le stress occasionné par ce genre de situation pour se concentrer sur son objectif : minimiser le handicap en remontant le plus possible. Mission largement accomplie lors d'un festival qui a littéralement enthousiasmé le public, alors que le speaker était près d'y laisser sa voix ! 22 places gagnées en 13 tours, on n'est pas loin d'une moyenne de deux dépassements à chaque passage. Tout est dit.

Poleman au chrono, vainqueur de 3 de ses 4 manches, leader dans les préfinales et vainqueur incontesté de la finale avec plus de 3 secondes d'avance, tout cela dans une compétition mondiale où les pilotes possèdent la même mécanique, la performance d'Anthoine Hubert restera dans les annales du karting comme le témoignage du talent de grande envergure d'un pilote dont on n'a pas fini d'entendre parler. Revenu en 2ème position du classement provisoire du Championnat du Monde, à 5 petits points du leader, il est maintenant très bien placé pour disputer le titre lors de la dernière épreuve à Barheïn le 10 novembre.

Dans le Trophée Académie, lui aussi mis sur pied par la CIK-FIA, les deux pilotes de l'Equipe de France ont enfin pu montrer leur véritable niveau. Oubliés les soucis de mise au point de la première épreuve portugaise, cette fois, ils étaient là pour rouler devant. Un gros accrochage au départ de la course 1 a cependant tempéré leur enthousiasme, mais le résultat global reste très positif.

Paolo Besancenez a commencé par signer le 3ème chrono avant d'obtenir deux secondes places dans les manches. Dommage que son moteur ait faibli dans la dernière en provoquant des coupures fréquentes. Qualifié en 4ème position, il avait sa carte à jouer dès la course 1 sans un gros carambolage quelques mètres après le départ. 23ème au premier passage, Paolo est tout de même revenu 12ème sur la ligne. C'est dans la course 2 qu'il a pu donner le meilleur en remontant la bagatelle de 10 places pour terminer brillamment sur la deuxième marche du podium. Au classement provisoire du Trophée, il fait un bond de 11 places et se replace dans le top 5, ce qui lui permet d'envisager un bon résultat à Barheïn.

Erwan Julé a réussi un superbe parcours avec des performances de premier plan : 5ème au chrono, 3ème et 2ème dans les manches avant de connaître des soucis au départ de la manche AD, il obtient une prometteuse 6ème position au classement intermédiaire. Malheureusement, comme Paolo, il est pris dans l'incident de la course 1 et ne peut faire mieux que 16ème après une bonne remontée de 8 places. Il attaque dès l'extinction des feux de la course 2 pour terminer en 8ème position. Déçu de n'avoir pas pu exploiter pleinement de son potentiel, Erwan occupe pourtant une intéressante 6ème position au classement provisoire.

Si Adeline Prudent a connu moins de réussite que lors de l'épreuve de Braga, contrainte notamment à l'abandon au départ de la course 1, elle a cependant confirmé son niveau en compétition internationale en se maintenant aux portes du top 10.

En M18, Hubert Petit (Sodi) a poursuivi son ascension en redressant la barre après des qualifications contrariées. Brillant 3ème dans les préfinales, il a maintenu le rythme au cours de la finale pour terminer en 5ème position, ce qui lui permet de monter en 9ème position au classement provisoire. Jules Gounon (Sodi) s'est à nouveau bien battu dans le top 15 mondial, tandis qu'Antoine Rocard (Sodi) faisait une entrée remarquée et pleine de promesses à ce niveau.


Un communiqué FFSA - www.ffsa.org





  • Championnat du Monde de Karting à Angerville (2/4) » Voir Championnat du...
  • Championnat du Monde de Karting à Angerville (3/4) » Voir Championnat du...
  • Championnat du Monde de Karting à Angerville (4/4) » Voir Championnat du...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Mondial de Karting à Angerville, Anthoine Hubert au sommet (Esprit-Racing)
    Mondial de Karting à Angerville, Anthoine Hubert au sommet (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Kevin Estre fait une pause dans la série de podiums

    • Hexis Racing: Trois problèmes, une solution !

    • Pussy-Kart et ses 4 drôles de dames dans l’enfer de Châtillon !

    • Collaboration entre la série SUPER GT et l'Asian Le Mans Series pour la saison 2013

    • Kevin Estre nouveau leader de la Porsche Supercup

    Plus de news »

    Publicité