x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 30.08.12 | 21:43 • Mis à jour le 30.08.12 | 21:49 ESPRIT-RACING.COM | 30.08.12 | 21:43 • Mis à jour le 30.08.12 | 21:49


La participation des future racing girls aux 3 Heures de Loches a été un succès complet puisque Leslie, Claire, Romane, Olivia et Pussy-Kart ont atteint sans encombre et à un train d’enfer l’arrivée de la course !


Cette 14ème place au classement général, la 5ème dans la très disputée catégorie KFS100, n’a pas manqué de poser un problème d’organisation au sein de l’agence future racing commm.

Nous étions persuadées de rencontrer tellement de problèmes que nous avions prévu un communiqué de presse laconique de quelques lignes du style : « suite à la rupture des soudures du châssis, à l’explosion du moteur, qui avant de casser n’arrêtait pas de ratatouiller et à la crevaison simultanée des quatre pneumatiques, l’équipe future racing girls a été contrainte à l’abandon dès le premier tour à Châtillon-sur-Indre. Aussi, le team a décidé de se retirer de la compétition et d’entrer au couvent. Pussy-Kart sera pour sa part inhumé à la déchetterie de Pernay (Indre-et-Loire). »

Au lieu de cela, nous sommes bien obligés de marquer le coup en vous donnant un peu plus de détails sur la passionnante aventure vécue dans le beau département de l’Indre. Celle-ci a commencé samedi aux essais libres, où la première surprise fut de constater que tout fonctionnait à merveille. Encore fallait-il entraîner la troupe. Claire Claire avait couru, et gagné, la semaine précédente dans les rues de Soissons pour son grand retour en Karting, mais Leslie n’avait jamais participé à la moindre compétition de sa vie tandis que les dernières courses de Romane et Olivia remontent respectivement à 2008 et 2009 !

Une fois le set-up peaufiné le dimanche matin, la priorité était de définir une stratégie. Trois heures de courses divisées par quatre pilotes = 45 minutes chacune si tout va bien. Après mûre réflexion et vote à main levée, il fut décidé d’effectuer des relais toutes les 22,5 minutes. D’aucuns penseront que cette option était motivée par une condition physique insuffisante de nos pilotes, incapables de tenir trois petits quarts d’heure au volant d’un kart, mais la raison officielle est toute autre.

Nous voulions tout simplement repasser plus souvent dans les stands pour un petit coucou à Jonathan Hirschi, notre Chief Engineer, et à Joël Lottin, notre Chief Refueler. Il faut dire qu’ils n’ont pas été débordés de boulot. Pussy-Kart a tourné comme une horloge (Suisse), il a très peu consommé pour respecter l’environnement et, loin de se dégrader, il allait même de plus en plus vite !

Voici les réactions des unes et des autres recueillies après l’arrivée :

Claire Claire :
« Avec pour seul entraînement en deux ans le Trophée Clovis à Soissons le 19 août dernier, j’appréhendais un peu ma première course d’endurance sur un circuit que je découvrais. Mais une fois dans l’ambiance, c’est vraiment grisant. L’équipe était confiante et soudée. J’ai géré mes relais tout en essayant d’améliorer mes temps au fil des tours. Je réalise d’ailleurs mon meilleur chrono à la fin de mon dernier run, bien au-delà de l’objectif que je m’étais fixé. Physiquement, j’étais plutôt fraîche après la course, comme quoi être une maman de 41 ans n’est pas incompatible avec la pratique du karting ! Pussy-Kart a été fantastique lui aussi malgré son âge, quel fidèle petit kart ! »

Leslie : « Participer aux 3 Heures de Loches au sein du team des future racing girls restera pour moi une experience inoubliable. Il y a deux semaines à peine, je ne connaissais que les rudiments du pilotage d’un kart 2 temps. Après une séance d’entraînement toute seule à Villeperdue, me retrouver à Châtillon au milieu de 21 autres karts fut impressionnant. Il fallait penser à tout : trajectoires, freinages, accélérations et surtout éviter la casse ! Heureusement, toute l’équipe m’a aidée à force d’encouragements et de conseils, me poussant à me dépasser pour aller au bout du challenge. Au final, j’ai réussi à ramener Pussy-Kart en un morceau à mes coéquipières de choc qui ont pu à leur tour donner le meilleur d’elles-mêmes. Je garde de ce week-end de beaux bleus et des courbatures mais surtout un excellent souvenir. »

Olivia : « Je suis très contente de notre performance du week-end. Nous avons terminé à une très bonne place et ce n’était pas gagné d’avance ! Pussy-Kart a très bien résisté à plus de cinq heures de roulage dans le week-end. Je suis ravie d’avoir pu ressentir à nouveau les sensations du karting. Je remercie beaucoup mes coéquipières qui ont assuré, Jonathan pour ses précieux conseils, et mes parents pour leur soutien ! Conclusion : à refaire le plus tôt possible ! »

Romane : « Après ce week-end en tout point réussi, je voudrais juste dire aux gens qui ne font pas de Karting alors qu’ils ont les moyens qu’ils ont tort ! A bientôt sur les pistes ! »

L’équipe future racing girls tient à remercier Jonathan Hirschi pour ses compétences technologiques, Roselyne et Joël Lottin pour leur assistance et leurs encouragements, Pole Karting Services pour nous avoir concocté un moteur fiable et performant, l’ASK Rosny 93 pour le prêt d’équipements, l’équipe d’organisation de l’ASK Loches pour son chaleureux accueil et les fleurs de la remise des prix et Mme Leblanc pour le gîte super sympa.

Romane Didier / future racing commm



Cliquez pour agrandir l'image
Les future racing girls (D.R)
Les future racing girls (D.R)
  • Dans la même catégorie

  • Julien Goupy se révèle …

  • Mondial de Karting à Angerville, Anthoine Hubert au sommet

  • Kevin Estre fait une pause dans la série de podiums

  • Hexis Racing: Trois problèmes, une solution !

  • Pussy-Kart et ses 4 drôles de dames dans l’enfer de Châtillon !

Plus de news »

Publicité