x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 31.08.12 | 16:48 • Mis à jour le 31.08.12 | 16:49 ESPRIT-RACING.COM | 31.08.12 | 16:48 • Mis à jour le 31.08.12 | 16:49


Après les bonnes sensations ressenties à Dijon j'avais vraiment hâte de venir me mesurer aux autres sur mon circuit à Ledenon.


Pourtant le vendredi, en essais libres rien ne se passe comme prévu, la moto ne parait pas aussi légère que d'habitude et je peine à descendre mes chronos, je commence à m'inquiéter, puis je constate en fait que tout le monde est très loin de ses temps, les fortes chaleurs de ces derniers jours ne doivent pas y être étrangère.

Je chausse un Pirelli SC1 arrière pour les qualifications du matin car la chaleur est toujours présente, voir étouffante, je sors en piste, bien que la moto est repris son agilité les chronos sont toujours mauvais, au prix d'un gros effort je peine à réaliser un chrono en 1'29.9, en plus au même moment mon silencieux d'échappement se déboite et le Shifter tombe en panne, je rentre rapidement au box, les mécanos s'affairent pendant que je bois un coup , mais le temps lui défile et il va me rester très peu de temps pour faire un bon tour.

La moto est réparé a 5 minutes de la fin de séance, je pars en essayant de me calmer pour pas m'envoler à cause des pneus qui ont refroidis , un tour de chauffe et puis deux tours vite, 1'29.46 pas si mal vu les circonstances, puis 1'28.68 c'est le troisième temps de la séance !!!

Je compte sur la séance de l'après-midi pour pouvoir essayer d'enchainer un certain nombre tours rapides en prévision des courses du lendemain et même essayer d'améliorer un peu mon chrono, bien qu'ayant peu d'espoir de conserver la première ligne tant les adversaires sont proches en chrono, mais la météo en décide autrement une grosse averse tombe juste avant notre qualif annihilant toutes possibilités d'améliorer les temps, je suis donc pour la première fois de la saison en première ligne !!!

Mais cette place inespérée est un peu l'arbre qui cache la forêt, je suis dans l'inconnu total sur le rythme de course qu'il va falloir adopter et sur ma capacité à le tenir.

Le départ est donné, ma stratégie est de me coller dans la roue de Stéphane Pagani pour essayer de prendre le bon wagon, mais Pierre Solari surgit de la 2eme ligne et prend la tête mais avec un rythme pas très rapide, Michel Amalric lui ne s'est pas fait déconcentrer et me passe aux freins je suis 5eme.

Mon pneu arrière montre rapidement d'inquiétants signes de faiblesses, la moto part dans de longues dérives dans tous les passages ou l'on est gaz coupé mais heureusement garde un bon grip dans les accélérations.

Trolard et Pagani doublent rapidement Solari  mais ne montent pas le rythme et nous roulons roues dans roues tous les 5 encore quelques tours, les premiers commencent à se détacher, Amalric parvient à dépasser Solari et commence à prendre un peu d'avance, je mets trois tours à doubler Solari à mon tour  mais Amalric a pris une petite avance de 4 secondes qu'il m'est impossible de combler, mon pneu arrière est trop dégradé, je termine 4eme.

Il me faut faire mieux dans la 2eme course vu l'expérience que j'ai pu accumuler dans la 1ere.

Mon départ est carrément mauvais, mais je contiens quand même pas mal de pilote, sauf Solari qui me serre involontairement dans le troisième virage du triple gauche m'obligeant à freiner ce qui permet à l'ami Pouvillon de passer à la troisième place et a Amalric de me subtiliser la 4eme au freinage suivant, mais là j'ai décidé de ne pas m'en laisser compter , je suis Amalric comme son ombre quand il dépasse Solari j'en fait de même , je lui laisse le soin de mener la chasse sur Pouvillon pour pouvoir l'attaquer en fin de course, une fois Pouvillon rattrapé et doublé comme prévu , je prépare mon attaque pour les deux derniers tours, mais Amalric est bien panneauté et sait que je suis juste derrière, il ferme toutes les portes et bien que parvienne a me mettre a côté je n'arrive pas à faire suffisamment la différence pour le dépasser , je me contente une fois de plus de la quatrième place mais après avoir fait toute la course quasiment plus vite que mon chrono de qualification en 1'28 régul,  le podium me parait de plus en plus accessible, je regrette vraiment d'avoir du démarrer la saison aussi tard, car ma BMW n'a pas fini de me révéler tout son potentiel.

Je remercie toutes les personnes, bénévoles passionnés qui m'ont aidé pour ce week-end, Amandine, Patou, Tom, Yoan, Romain et bien sur ma petite femme Laetitia et mes supporters en culottes courtes Joy, Kélian & Zoé.

Un grand remerciement à PLV et son équipe toujours aussi professionnelle.

Et encore merci a l'ami Cyril de m'avoir fait avoir cette extraordinaire moto.

RDV à Albi le 15 septembre pour la dernière course de la saison !!





  • FSBK Dijon - Les images (2/4) » Voir FSBK Dijon -...
  • FSBK Dijon - Les images (3/4) » Voir FSBK Dijon -...
  • FSBK Dijon - Les images (4/4) » Voir FSBK Dijon -...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    European Bikes de Ledenon par Fred Viale #52, au pied du Podium ... (Esprit-Racing)
    European Bikes de Ledenon par Fred Viale #52, au pied du Podium ... (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité