x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 21.11.12 | 22:14 • Mis à jour le 21.11.12 | 22:15 ESPRIT-RACING.COM | 21.11.12 | 22:14 • Mis à jour le 21.11.12 | 22:15


Deux vainqueurs du Dakar feront leur retour dans le désert en 2013 avec le Qatar Red Bull Rally Team au volant d'un nouveau concept deux roues motrices.


Le Dakar reste le plus exigeant des rallyes au monde et constitue le plus grand test d'endurance que les sports mécaniques puissent offrir. Le Qatar Red Bull Rally Team fera partie de l'aventure pour la première fois en 2013 et sera composé de personnalités bien connues. Car ce sont des champions de la discipline qui seront au volant de buggies totalement nouveaux et spécialement conçus pour affronter les grandes étendues désertiques.

Le Qatari Nasser Al-Attiyah, vainqueur du Dakar 2011, est l?initiateur du projet, et s'est impliqué totalement dans sa réalisation. Avec l'Espagnol Carlos Sainz, vainqueur du Dakar 2010, ils seront les deux pilotes de ces nouveaux buggies.

Des experts en navigation occuperont les places de copilotes. Lucas Cruz assistera Nasser tandis que Timo Gottschalk fera la navigation de Carlos. La distribution des rôles a été faite à l'inverse de l'histoire puisque Lucas était aux côtés de Carlos quand il a gagné alors que Timo était le complice de Nasser lors de sa victoire. Et les deux copilotes sont prêts à relever le challenge du Dakar 2013.

La voiture du Qatar Red Bull Rally Team présente un concept totalement innovant qui allie la robustesse d'un châssis taillé pour le désert des Bajas américaines à une mécanique européenne de précision.

Nasser et Carlos ont tous les deux participé à l'élaboration du véhicule pour en faire la meilleure voiture de rallye. Les deux pilotes ont mis toute leur expérience du Dakar dans le projet et ont participé à de nombreux tests sur les terrains les plus accidentés, dans les conditions les plus extrêmes.

Nasser et Carlos se sentent en parfaite adéquation avec leurs véhicules et tenteront de disputer avec succès les 8 000 kilomètres de course de ce Dakar à travers le Pérou, l'Argentine et le Chili.

Même si les tests se sont révélés très concluants ce n'est qu'après le départ le 5 janvier prochain que le Qatar Red Bull Rally Team sera en mesure d'appréhender et de jauger quel résultat ils pourront obtenir pour leur début dans le Dakar.



Interviews des pilotes

Nasser Al-Attiyah :
"Je suis vraiment heureux d'en être au stade de la présentation de notre nouveau Qatar Red Bull Rally Team. C'est une période très excitante pour nous. Notre objectif est maintenant de faire en sorte que notre buggy soit totalement prêt pour le Dakar 2013. Je me suis investi dans le projet dès le début et je me suis servi de ma propre expérience du Dakar pour réaliser quelque chose de novateur pour cette course en Amérique du sud.

Quand nous avons commencé à discuter pour savoir quelle sorte de voiture nous allions construire, nous avons encouragé le team à poser sur la table toutes les idées nouvelles.
Je crois sincèrement aujourd'hui que nous sommes dans une approche totalement novatrice et cela me rend particulièrement fier du produit final que nous avons maintenant en face de nous.

Je suis lucide et je sais que participer au Dakar avec une voiture complètement nouvelle est sans doute le challenge le plus important que je n'ai jamais affronté dans cette compétition.

Le Qatar Red Bull Rally Team au complet doit continuer l'énorme travail qui a été fourni jusqu'ici ces dernières semaines et devra poursuivre cet effort pendant toute la durée du Dakar. Mon ambition première est déjà d'arriver au terme de la course avec cette nouvelle voiture. Si nous y parvenons, chacun pourra être fier du travail accompli.
"


Carlos Sainz : "c'est un énorme challenge de préparer une toute nouvelle voiture pour un Dakar et ma première impression est que ce buggy est très impressionnant. Le team a de gros espoirs pour réaliser une belle performance sur le Dakar 2013.

Il est un peu tôt pour établir un pronostique et prévoir jusqu'où nous irons dans la compétition mais nous travaillons chaque jour pour établir les meilleurs réglages. Il y a encore beaucoup de travail à faire avant le début du rallye et la première spéciale du Dakar à Lima au Pérou.

J'ai été définitivement convaincu du potentiel de ce buggy en voyant comment il s'est comporté sur le terrain très accidenté sur lequel nous avons réalisé des tests. Nous devons encore aller plus loin dans la préparation car le Dakar n'est pas seulement un terrain accidenté avec quelques bosses. C'est beaucoup plus difficile que cela. Pour le Dakar on a besoin d'une voiture qui passe aussi bien dans les dunes que sur la piste. Elle doit être agile et avoir du répondant. Définitivement une voiture pour réussir au Dakar doit présenter de très nombreuses qualités.
"



Circonférence communication



Cliquez pour agrandir l'image
Dakar 2013, présentation du Team Qatar Red Bull Rally (Red Bull Content Pool)
Dakar 2013, présentation du Team Qatar Red Bull Rally (Red Bull Content Pool)
  • Dans la même catégorie

  • Dakar 2012, Despres et Peterhansel en grands champions

  • Hugo Payen, le motard au dossard 69, se lance pour son 5e dakar avec les couleurs Marc Dorcel

  • DAKAR 2012, Cyril Despres : « Une confrontation d’une intensité unique… »

  • Matt Lagrive s'engage sur le Dakar, Itinéraire d’un Passionné

  • Hubert Auriol: « L’Africain » reprend la piste !

Plus de news »

Publicité