x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 12.09.12 | 20:53 ESPRIT-RACING.COM | 12.09.12 | 20:53


Le jeune Lyonnais Côme Ledogar n’est pas parvenu à monter sur le moindre podium à Navarra alors qu’il en avait escaladé neuf en dix courses disputées depuis le début de la saison, dont quatre sur la première marche !


Alors que ses chances de décrocher le titre demeurent bien réelles, il est intéressant de s’interroger sur le pourquoi du comment de cet incident de parcours.

Deux places de 5ème, voilà tout ce que Côme a trouvé à se mettre sous la dent à l’occasion de l’escapade de la Porsche Matmut Carrera Cup en terre espagnole. Le samedi, c’est en qualification que le bât blesse, sous la forme d’un amortisseur défaillant et d’un catalyseur d’échappement cassé. Largement suffisant pour laisser échapper les 563 millièmes de seconde qui le séparent de la pole position !

« J’étais 5ème sur la grille mais le départ de cette course sprint a été houleux. J’ai sali mes pneus en passant hors piste et je me suis retrouvé en 8ème position. L’orage et les quelques grosses gouttes de pluie tombées à partir de la mi-course m’ont aidé à remonter et à sauver les points de la 5ème place. »

Dimanche matin, Côme obtient un 3ème chrono en qualification plus conforme à son potentiel. Le podium semble largement à sa portée dans la course 2, longue de 40 minutes, mais il en sera hélas privé en raison d’un problème… improbable !

« Pas mal de pilotes ont volé le départ lancé et sont arrivés dans le triple droit avec un meilleur élan. Je ne m’en suis pas trop mal tiré avec la 4ème place au terme du premier tour. J’ai suivi Sacha Bottemanne pendant toute la course, ensemble nous avons doublé Sylvain Noël et je guettais une occasion de m’emparer de la 2ème place quand il s’est mis à perdre de l’huile à un quart d’heure de l’arrivée. Mon pare-brise est devenu progressivement opaque, sans parler de la dégradation de l’adhérence… A l’avant-dernier tour, j’étais toujours à quelques mètres de Sacha, mais je n’y voyais plus rien et j’ai fait un tête à queue. »

Malgré une visibilité complètement nulle, le pilote Pro GT by Alméras atteint l’arrivée en 5ème position.

« Je pense que ce week-end, les voitures du camp adverse étaient légèrement   supérieures aux nôtres en matière d’équilibre. A Navarra, cet avantage permet aussi de gagner sensiblement en vitesse de pointe. Mais sans les ennuis que j’ai rencontrés, le Top 3 était à ma portée dans les deux courses. Cela aurait été suffisant pour arriver au Paul Ricard en tête du championnat. »

Philippe Dumas, team-manager champion du Monde et mentor de Côme, se projette lui aussi dans un meeting varois qui ne manquera pas de piquant :
« parfois, des facteurs se combinent et l’on obtient un week-end à oublier. Il faut tourner la page. Côme a 8 points de retard, ce qui signifie qu’il a son destin en mains. S’il est tout le temps devant au Castellet, il sera champion. Il abordera cette épreuve comme les autres : il faut gagner, c’est tout. »

La Porsche Matmut Carrera Cup délivrera son verdict sur le Paul Ricard les 27 et 28 octobre prochains.

Romane Didier / future racing commm



Cliquez pour agrandir l'image
Côme Ledogar toujours dans la course au titre (DDPI)
Côme Ledogar toujours dans la course au titre (DDPI)
  • Dans la même catégorie

  • Fête de l’ACO, Concerts et feu d’artifice au programme !

  • Karting, Lucas Brion brigue un deuxième titre

  • Yann Clairay signe un podium au Montblanc

  • Porsche Mobil 1 Supercup, Supercup, super final... et super vice-champion !

  • Porsche Matmut Carrera Cup, Jean-Karl Vernay au plus que parfait

Plus de news »

Publicité