x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 01.11.12 | 19:04 ESPRIT-RACING.COM | 01.11.12 | 19:04


En 2010, il était couronné Champion Indy Lights dès sa première tentative sur le sol américain. En 2011, il a partagé avec l’équipe Signatech-Nissan le titre de Champion LMP2 de l’Intercontinental Le Mans Cup pour ses débuts en Sports Prototypes.


Cette année, sa découverte de la légendaire 911 s’est soldée par un troisième sacre d’affilée dans le cadre de la Porsche Matmut Carrera Cup.

Paul Ricard : victoire, podium et titre !

Jean-Karl avait déjà réalisé le meilleur score du plateau à Magny-Cours avant de marquer le maximum de points possible à Navarra. Il fut encore le plus gros marqueur au Paul Ricard, remportant ainsi avec la manière le titre 2012 dans une discipline particulièrement compétitive cette année. « J’avais un peu de pression car on n’est jamais à l’abri d’un incident en sport mécanique. La première surprise fut par exemple de partir derrière les concurrents du championnat B qui ont bénéficié de conditions de piste plus favorables que les pilotes A en qualification ! La course 1 n’a donc pas été de tout repos, je suis d’autant plus content de l’avoir gagnée.
Dimanche j’ai gardé de la marge pour assurer le titre, mais je suis bien revenu sur le vainqueur Kévin Estre en fin de parcours. Je termine avec 22 points d’avance (l’équivalent d’une victoire + pole + meilleur tour NDLR) alors que j’en avais 12 de retard après Magny-Cours, à deux meetings de la fin… Cela démontre aussi la force de Sébastien Loeb Racing. Je tiens à remercier l’équipe et à la féliciter pour ce sans faute.
»


L’analyse d’une saison réussie
Si Jean-Karl s’est toujours battu aux avant-postes, la lutte pour le titre est restée incertaine jusqu’au bout. « Nos adversaires étaient bien préparés. En arrivant sans essais préalables, j’avais une importante marge de progression. Quand je n’étais pas en mesure de gagner, comme au Val de Vienne, j’essayais de viser au moins la 2ème place. J’ai apprivoisé la Porsche et amélioré mon pilotage « step by step ». La voiture a toujours été bonne, c’était à moi de progresser. On a vu que j’avais passé un cap important à Magny-Cours, qui s’est pleinement concrétisé à Navarra. C’est bien que Kévin Estre soit venu faire des piges en France car il est vice-champion de la Supercup et il nous a servi de référence. »
L’expérience de la performance

A 25 ans tout juste (fêtés ce 31 octobre !), le Villeurbannais peut aujourd’hui se prévaloir d’une expérience solide dans une grande variété de catégories et sur les terrains les plus divers. « Je pense avoir prouvé que je m’adaptais rapidement. Les résultats ne sont pas le fruit du hasard et Peugeot ne m’avait pas recruté pour mes beaux yeux. Mais cette saison a encore démontré qu’il reste toujours quelque chose à découvrir, à apprendre et à perfectionner. »


Jean-Karl Vernay : un pilote complet

Voici une synthèse des compétences accumulées par Jean-Karl depuis ce premier titre de champion de France de Formule Campus décroché dès ses débuts en sport auto en 2005 :
-Monoplace (champion Formule Campus, champion Indy Lights, vice champion Formule Renault France & F3 FIA) / Sport Prototype (champion ILMC LMP2 avec Signatech-Nissan) / Grand Tourisme (champion Porsche Matmut Carrera Cup)
-Pilote de course / pilote de développement (Volkswagen F3, Peugeot 908 LMP1)
-Teams d’usine (Peugeot Sport) / teams privés (SG Formula, Signature, Sam Schmidt Motorsport, Vita4One, Sébastien Loeb Racing...)
-Disciplines monotypes (Formula Renault 2.0, Formula Renault 3.5, Indy Lights, Porsche Matmut Carrera Cup) / championnats multimarques (Formule 3 Euro Série, Blancpain Endurance Series, Intercontinental Le Mans Cup)
-circuits routiers / tracés urbains / ovales
-Vitesse / Endurance (24 Heures de Spa, Petit Le Mans…)
Bio express Jean-Karl Vernay
Français, né le 31 octobre 1987 (25 ans), originaire de Villeurbanne, réside à Lyon (Rhône)
2005 : Formule Campus, Champion de France
2006 : Formula Renault 2.0, vice-Champion de France
2007 : Formule 3, 3ème des Masters
2009 : Formule 3, 5ème de l’Euro Série avec 2 victoires, 2ème au Grand Prix de Macao (Coupe Intercontinentale FIA de F3) ; tests DTM
2010 : Indy Lights Series, Champion avec 5 victoires.
2011 : Champion Intercontinental Le Mans Cup LMP2 avec Signatech-Nissan (victoire aux 6 Heures de Zhuhaï) ; Formula Renault 3.5 Series (1 meeting, 1 podium rookie à Spa) ; participation aux 24 Heures de Spa ; tests Indycar et Peugeot 908, pilote de réserve Peugeot Sport aux 24 Heures du Mans.
2012 : Champion de la Porsche Matmut Carrera Cup avec 4 victoires, 1er Classement « Jeunes Talents Matmut », Champion Teams avec Sébastien Loeb Racing, titulaire d’une wild card pour participer au Porsche Motorsport International Cup Scholarship Program.


Romane Didier / future racing commm



Cliquez pour agrandir l'image
2010, 2011, 2012 : troisième titre consécutif pour Jean-Karl Vernay (Romane Didier et Leslie Raiwoit / future racing)
2010, 2011, 2012 : troisième titre consécutif pour Jean-Karl Vernay (Romane Didier et Leslie Raiwoit / future racing)
  • Dans la même catégorie

  • Un podium qui vaut… du bronze !

  • Fin du combat sur KO technique pour Victor Sendin

  • Kévin Estre, double podium et titre rookie en Allemagne, pole et victoire en France !

  • Challenge Monoplace V de V, Les Lauriers pour Hugo Blanchot

  • Challenge Funyo V de V, Le sang froid de Cannard !

Plus de news »

Publicité