x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 14.11.11 | 10:54 ESPRIT-RACING.COM | 14.11.11 | 10:54


Quel succès pour ce deuxième Scorpion Masters ! Car malgré les annonces météo, celle-ci fut clémente et le public a une nouvelle fois répondu présent. Plus de 20 000 spectateurs ont envahi le circuit d’Alès pour vivre une course palpitante.


La journée commence par le trial et les spécialistes de la discipline trustent le haut du tableau. Le japonais Funinami et le français Gubian sortent à égalité des deux zones, et « Fujigas » prend l’avantage grâce au chrono. Le premier non trialiste est quatrième, c’est l’enduriste britannique David Knight, qui confirme son statut de favori du jour !
 
Et va pouvoir exprimer pleinement son talent pour la deuxième épreuve, l’enduro, sur une spéciale de huit kilomètres qui serpente dans le massif forestier du circuit d’Alès. Un massif envahi par des milliers de spectateurs, amassé autour du tracé très sélectif, digne des plus belles épreuves de championnat du monde, dixit David Knight. Mais le multiple champion du monde doit se contenter de la seconde place car Pierre-Alexandre Renet, la nouvelle perle de l’enduro français et ex-champion du monde de motocross MX 3 s’impose.
 
La matinée se termine sur les épreuves tout-terrain, les pilotes se retrouvent dans un paddock ouvert au public, très convivial et bondé !

Tout le monde profite de l’ambiance et de la décontraction car c’est bien là une des composantes du succès du Scorpion Masters. La disponibilité des pilotes, la proximité du public font de ce dernier grand rendez-vous de l’année plus qu’une simple manifestation sportive !

Avec l’après-midi, voici le temps de la piste. Deux épreuves de vitesse, un supermotard, tout est encore jouable car si Knight a pris une belle avance, il doit maintenant prouver qu’il sait aussi rouler vite sur bitume.
La première manche de vitesse est passionnante, une bourre magistrale entre Julien Da Costa, officiel Kawasaki en endurance, Denis Bouan champion de France Supersport en titre et un étonnant Lucas Mahias, pilote issu des sélections. Avec un trouble fête, Johann Zarco sur sa 125 !
Meilleur temps des essais, voir cette 125 taquiner des 1000 et des 600 offre un spectacle inédit, qu’on ne peut apprécier qu’au Scorpion Masters ! Pendant ce temps, David Knight est à la peine et termine 13ème mais mène encore les débats, avant le départ du supermotard.
 
Et là, c’est Fred Bolley qui prend les affaires en main, après une belle bagarre avec Yves Demaria et Sylvain Bidart. Bolley est en tête de la course mais aussi du classement provisoire… quand il chute et perd toutes chances de victoire finale, laissant Demaria gagner la course.
Avant l’ultime épreuve, la deuxième manche de vitesse, Knight mène le provisoire avec 23 points, devant Nuques et Chareyre, tous deux avec 31 points !

Dès le départ, la victoire se joue entre Da Costa et Bouan, qui nous offre un superbe mano à mano, qui terminera à nouveau au profit de Da Costa. Mais dans le même temps, le Scorpion Masters se joue entre Nuques 5ème, Chareyre 7ème , et Knight autour de la 12ème place. Adrien revient fort sur Serge mais bute sur le 6ème, qui n’est autre que Lucas Mahias, le pote de Serge. Logiquement, Lucas se défonce pour protéger son ami et Adrien, ne trouve pas le trou de souris pour le dépasser et espérer ainsi doubler le Chevalier de Groland. Le suspens est à son comble, d’autant que David Knight recule… L’anglais termine 15ème et marque 38 points. Chareyre termine septième et marque 38 points. Les deux sont départagés par leurs meilleurs temps chronos et c’est le Knighter qui monte sur la deuxième marche du podium. Laissant la première au Chevalier de Groland, qui gagne le deuxième Scorpion Masters ainsi qu’une superbe Yamaha FZ8 !

« David Knight était mon favori pour cette épreuve. Quant j'ai fait le Tourist Trophy en 2005, il était mon premier supporter. Finalement je m'impose devant lui : au combat de chevaliers, je suis le plus fort ! Je suis pilote d'enduro, et c'est là que je fais le moins bon résultat de la journée. La logique grolandaise est respectée, c'est juste n'importe quoi ! Banzaï. Et puisque c’est ainsi, je décide de me retirer de la compétition sur  cette très belle victoire ! »

Espérons que cette déclaration n’est qu’une facétie de plus de notre Chevalier préféré et qu’il sera là en 2012 pour défendre son titre…


Classement Scorpion Masters 2011 :
1.Nuques (FRA, 36 pts): 6 (trial), 12 (enduro), 6 (vitesse), 7 (supermoto), 5 (vitesse)
2.Knight (GBR, 38): 4/2/13/4/15
3.Chareyre (FRA, 39): 11/8/9/3/7
4.Bolley (FRA, 42): 9/7/10/8/8)
5.Da Costa (FRA, 44): 10/19/1/14/1
6.Germain (FRA, 51): 7/5/18/6/18
7.Bidart (FRA, 55): 14/14/12/2/13
8.Aegerter (SWI, 55): 24/13/5/9/4
9.Renet (FRA, 59): 13/1/20/5/18
10.Mathias (FRA, 65): 15/26/2/16/6



Toutes les infos, photos et résultats sont sur le site www.scorpion-masters-live.com

Mais aussi et surtout cinq reportages radio effectuéS en direct qui valent leur pesant de cochonaille cévenole !



Cliquez pour agrandir l'image
Scorpion Masters 2011, Serges Nuques se retire en beauté ! (D.R.)
Scorpion Masters 2011, Serges Nuques se retire en beauté ! (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • Hors Série LVM Spécial Scooters

  • Scorpion Masters 2011, toutes les infos en direct !

  • Scorpion Masters 2011, trop de couronnes pour une seule tête.

  • Rétromobile: Rétrospective sur l’histoire des voitures amphibies

  • Salon de la Moto, Scooter, Quad 2011, Paris Expo - Porte de Versailles

Plus de news »

Publicité