x
Esprit-Racing
|
ESPRIT-RACING.COM | 22.09.11 | 07:45 • Mis à jour le 22.09.11 | 07:45 ESPRIT-RACING.COM | 22.09.11 | 07:45 • Mis à jour le 22.09.11 | 07:45


A peine 15 jours après la manche décevante de Lédenon, nous voici sur le circuit d’Albi avec un objectif clair : rester dans le top 10 du championnat et glaner le maximum de points. Cette dernière manche se révèlera riche en rebondissement.


Les essais :
Avec une nouvelle fourche, je décidai de tester des pneumatiques Dunlop avec lesquels je me suis toujours senti en confiance. Ces changements importants se sont avérés intéressants mais sans roulage sur cette piste truffée de chicanes et de bout droit, j’ai eu des difficultés à trouver une démultiplication qui me convenait. J’ai donc perdu beaucoup de temps ! trop !!
 
Les qualifs :
La première séance n’a servie qu’a confirmé que la démultiplication choisi n’était toujours pas la bonne !
Pour la deuxième séance, je me suis attaché à confirmer mes choix de la veille décidant que cette séance serait décisive. En effet, en gagnant plus de 1 seconde je me place en 12eme place et donc sur la 3ème ligne. C’est à la fois décevant au regard du classement mais je me sens bien sur la machine et je sais que je serai  plus rapide en course.

Course 1 :
La piste est trempée. Je choisis de faire une course pour le championnat sans me précipiter et finit le premier tour 12ème. La BMW va bien et je me lance dans une remontée vers les pilotes du paquet de devant.

Au fur et à mesure des tours, je reprends Hedelin, Hardt, Métro et Dietrich. Mes tours sont de plus en plus vite. J’aperçois ensuite la kawasaki de Leblanc et réduis l’écart . Malheureusement, je ne peux le recoller. Je franchis la ligne d’arrivée à la 8ème place et 8 points.  Je me suis connu bien meilleur dans ces conditions !

Course 2 :
Je prends un départ moyen et comme je ne veux pas me laisser distancer par le bon paquet, je tente une entrée dans la 3ème chicane un peu optimiste. Parfois, ça ne passe pas et malheureusement j’emmène avec moi Camille Hedelin qui n’a pas voulu céder ( et je le comprends bien !)

Au final, je me retrouve 9ème du championnat à quelques encablures de Guillaume Dietrich. Cette saison aura été la meilleure depuis ma participation en championnat de France Superbike ! Même si ce titre reste officieux, je finis aussi premier pilote non officiel (moto ou pneu).

Je tenais à remercier ceux sans qui cette manche et plus largement cette saison n’aurait pas été possible : Cecile, Lucie,  Lucas, Greg, Stéphane, ainsi que mes partenaires : TBF, Leader Team, CO2 Moto, Yakarouler, Garage Blaise Pascal, Verif Moto, Sobopat, Racing Innovation,  Pirelli, Suomy,  France équipement, Ixon, Bhir, Ultimedia, Depot Racing, SB renov, Motul,  Widoobiz, Sevanova et les journées de l’entrepreneur.
Merci également à Johann pour s’être occupé de la mécanique ce week-end avec Lucas.

Rendez-vous aux 24 heures du Mans où je défendrai les couleurs du Team 18.

 

 

Sébastien Prulhière



Cliquez pour agrandir l'image
Sébastien Prulhière (Esprit-Racing)
Sébastien Prulhière (Esprit-Racing)
  • Dans la même catégorie

  • Francois Noel remporte le Challenge 848

  • Finale FSBK à Albi : le suspense jusqu'au bout

  • Un week end malchanceux pour Math Dumas à Lédenon

  • Championnat de France Superbike, la grande finale à Albi (81) !

  • Week end pluvieux mais semi-heureux pour le Team ProBoost à Lédenon !

Plus de news »

Publicité