x
Esprit-Racing
 
ESPRIT-RACING.COM | 27.09.10 | 10:56 ESPRIT-RACING.COM | 27.09.10 | 10:56


Dernier rendez vous de la saison pour les pilotes du championnat de France Superbike avec pour étape finale le Circuit d’Albi dont le revêtement a été entièrement refait en début d’année. Organisée par le MC Albi, cette ultime épreuve va pouvoir couronner bon nombre de catégories qui sont encore en attente de leurs champions 2010. La météo orageuse pour les essais devrait être plus clémente pour les courses.


Les Essais Chronométrés
La piste est fraiche et humide en ce début de matinée. Les Pirelli 600 ouvrent le bal prudemment. Chacun prend ses repères et, en fin de séance, Rémy Echard (Yamaha, Team Objectif 600) signe le meilleur temps en 1:32.488. Robin Camus (Suzuki, Yohann Moto Sport) et Morgan Esnault (Yamaha, Tecmas) profitent de ces conditions particulières pour se hisser en première ligne provisoire tandis que Lucas Mahias (Yamaha, Groland Racing Team) ferme le top 4 à 1,199 seconde du leader.

La piste commence à sécher par endroit pour les Supersport mais reste très piégeuse. Le plus rapide en piste est Mathieu Ginès (Yamaha, Dark Dog Academy) qui veut finir la saison vice champion de France et maintenir ses concurrents à l’écart. Nans Chevaux fait une bonne séance et se glisse entre le champion 2009 (Ginès) et le champion 2010 (Grégory Leblanc, Kawasaki, GSR). Peter Polesso (Yamaha, Team Pro Boost) toujours très à l’aise dans les conditions délicates prend le 4ème temps. Etienne Masson (Yamaha, SMW) et Louis Bulle (Yamaha, FP Racing), les deux autres prétendants pour être vice champion, se classent respectivement 6 et 9ème.

Les essais libre Superbike sont perturbées par l’arrivée d’une petite pluie fine qui ne dure que quelques minutes mais rend le circuit à nouveau complètement trempé. Les premières minutes sont particulièrement calmes avant que l’ensemble des concurrents ne vienne faire quelques tours de circuit. Les quatre premiers sont dans un mouchoir de poche mais le meilleur temps reste à l’actif du challenger Sébastien Gimbert (BMW, BMW France) pour 471 millièmes de mieux que son coéquipier et favori pour le titre Erwan Nigon. Frédéric Chabosseau (Kawasaki) et Vincent Philippe (Suzuki, Team LMS) complètent la première ligne.

C’est donc sur une piste mouillée que les 125cc débutent leur séance. Jules Danilo (KTM, DFD) prend les rênes mais ne les conservera qu’au prix d’une lutte acharnée avec Grégory Di Carlo (Honda, Challenge de l’Avenir FFM), Morgan Brechet (Honda, Challenge de l’Avenir FFM), Maxime Batisse (Honda X-treme Racing) et Jordan Levy (Aprilia) qui s’est jouée à coup de dixièmes de seconde. La fin de la séance est marquée par le retour de la pluie.


En Top Twin, Yani Todisco (Ducati), le mieux placé pour le titre, débute la séance en fanfare mais se fait rattraper par le local de l’étape : Michel Amalric (KTM, Power 12). Bien décidé à briller devant son public, il s’impose face à un jeune plein de talent, Adrien Protat (Ducati) à qui le changement de cylindrée réussit plutôt bien (il a commencé la saison sur une 848 et, depuis deux courses, est sur une 1098). Autre pilote local à se faire remarquer, Guillaume Rigal (Ducati) qui, malgré un handicap de cylindrée puisqu’il roule sur une Ducati 748, se hisse à la 3ème position juste devant Todisco.

Les Side Car clôturent la matinée. Déjà titrés au Mans, Barbier / Debroise poursuivent la démonstration de leur talent en s’imposant sur Le Bail / Chaigneau avec plus d’une seconde et demie d’avance. Derrière eux, Brunazzi / Rigondeau prennent le 3ème temps. En F2 où le titre est encore en jeu, c’est le tandem Clerc / Duhamel qui prend un mini avantage sur Leguen / Dury pour seulement un millième de seconde !

Début d’après midi sous le signe des éclaircies avec le retour en piste des Pirelli 600. Les chronos font un bon en avant et toutes les références du matin sont effacées. Très en forme pour cette fin de saison, Robin Camus tient le haut du tableau pendant longtemps avant que Lucas Mahias ne vienne signer une nouvelle pole provisoire en 1:24.928. Camus maintient sa place malgré le retour de Rémy Echard aux avant-postes. La première ligne est complétée par Marco Boué (Yamaha).

Les conditions sèches se maintiennent pour les Supersport. Ces conditions étant nettement meilleures que celles de ce matin, la séance s’annonce décisive. Mathieu Ginès prend un temps le haut du classement mais, en fin de séance, le champion 2010, Grégory Leblanc prend les commandes pour ne plus les lâcher et signe une nouvelle pole position. Louis Bulle vient le taquiner mais une chute en fin de séance l’empêche de prétendre à mieux que le second temps. Mathieu Ginès et Axel Maurin sont juste derrière et forment une première ligne qui se tient en 0,651 seconde.

Les Superbike prennent la piste avec pour objectif de rentrer dans le top 20 pour pouvoir participer à la Superpole et marquer un peu les esprits dans la guerre psychologique qui a lieu pour les différentes places du podium qui sont encore toutes en jeu. Côté BMW, Gimbert et Nigon se propulsent loin devant en descendant sous la barre des 1:19. Gimbert prend un petit avantage de 29 centièmes. Relégués à plus de 2,2 secondes, Vincent Philippe, Julien Da Costa (Kawasaki, GSR) et Freddy Foray (Suzuki, Team LMS) complètent le top 5.  Qualifié 8ème, David Muscat (Ducati) casse son moteur en fin de séance.

La Superpole 1 va déterminer les 8 plus rapides pour les qualifier en Superpole 2. Gimbert et Nigon poursuivent leur duel à coup de millièmes qui tourne à l’avantage de Gimbert pour 54 unités. Thomas Metro (Ducati, TMVR) signe le 3ème temps à un peu moins de 2 secondes suivi par Olivier Four (Kawasaki, GSR), Freddy Foray, Julien Da Costa, Vincent Philippe et Kenny Foray (Yamaha, GMT) qui parvient pour la première fois de la saison en SP2. Muscat n’ayant pu réparer et n’ayant pu participer à cette séance partira de la 20ème place.
Une fois de plus, la bataille pour la pole et son précieux point fait rage et se joue à quelques millièmes de seconde. Après un bel échange, Nigon arrache le meilleur temps en 1:18.338 soit 33 millièmes de mieux que Gimbert. Da Costa fait de son mieux et prend le 3ème temps à plus de 2,4 secondes. Vincent Philippe complète la première ligne.

Avec un temps qui se stabilise sur le beau, les 125cc vont aussi déterminer leur grille de départ sur cette seconde séance. Jimmy Petit (Honda) prend un temps la direction des opérations mais doit s’incliner pour 28 millièmes de seconde face à Jules Danilo qui montre tout son talent. Autre jeune pilote talentueux, Morgan Brechet prend le 3ème temps à 26 centièmes de Danilo. Maxime Batisse complète cette première ligne provisoire. Les deux autres prétendant au titrée, Di Carlo et Szalai font une séance en demie teinte et pointent en 6ème et 8ème position.
Au cumul des séances, seul Di Carlo bouleverse l’ordre de cette seconde manche et intègre la première ligne en 4ème position. Szalai reste 8ème.

En Top Twin, Yani Todisco enfonce un peu plus le clou en signant une nouvelle pole position devant un surprenant local : Guillaume Rigal qui, au guidon d’une 748cc, tient en respect des 1000cc et des 1198cc. Stéphane Pagani (Ducati) prend le 3ème temps devant Ludovic Baudry (KTM). Amalric, Protat et Mounier sont derrière et partiront donc de la seconde ligne.

Les Side Car prennent la piste pour la dernière séance de la journée. Toujours un ton au dessus, Barbier / Debroise dominent la catégorie et leur dauphin Le Bail / Chaigneau de plus d’une seconde. Brunazzi / Rigondeau et Dichamp / Pourcelot  complètent le top 4. En F2, l’équipage Huet / Le Gourrierec prend un petit avantage sur Leguen / Dury et Clerc / Duhamel.
Si au cumul des séances le top 4 est inchangé, la position des F2 varie : Huet est 6ème  devant Clerc et Leguen.

La matinée et les warm’up se déroulent sans incident malgré des températures très fraiches (9°C) et un beau soleil.

Les Finales
Le départ de la première finale de la journée est donné pour les Supersport. Le soleil est bien là et commence à réchauffer l’air mais c’est encore un peu faible (12°C). Super départ pour Leblanc devant Bulle et Ginès. Malheureusement pour Etienne Masson, la course va être de courte durée après un accrochage avec son coéquipier, Nicolas Salchaud, dans les premiers virages, réduisant ainsi à néant tout espoir de mieux figurer au classement final. Devant, le pilote Kawasaki fait la première moitié de la course bien entête avec Ginès qui se fait de plus en plus menaçant dans son dos. Parti avec un choix de pneus peu judicieux, le champion 2010 ne semble pas en mesure de contenir Ginès et ses concurrents directs. Ginès en profite pour signer une belle victoire qui accentue un peu plus son avantage pour le titre de vice champion. Louis Bulle et Axel Maurin parviennent à dépasser aussi Leblanc et montent sur un podium inédit.

En Superbike, le titre se joue entre Nigon et Gimbert et la première finale va être décisive : aucun droit à l’erreur. Loin d’en faire, les deux coéquipiers partent en tête  et déposent leurs adversaires. Nigon ne laisse place à aucun doute et creuse d’entrée un écart que Gimbert ne parviendra jamais à refaire malgré des superbes chronos. Derrière ces deux extra terrestres qui alignent les tours en 1:19, c’est Freddy Foray puis Julien Da Costa qui mènent le bal. Parti 20ème, David Muscat fait une remontée extraordinaire. A la mi course, Vincent Philippe prend les commandes du groupe en lutte pour la 3ème place devant son coéquipier Freddy Foray tandis que Muscat vient de dépasser Da Costa.
Trois tours après, l’ogre Muscat trouve l’ouverture sur Foray et vient mettre la pression sur Philippe. Ce dernier résiste bien mais, à deux virages de l’arrivée, commet une petite erreur dont profite le pilote Ducati. Ne pouvant répliquer, le pilote Suzuki échoue au pied du podium composé donc de Nigon, Gimbert et Muscat. Foray finit 5ème tandis que Da Costa termine à la 8ème place. La place de 3ème au championnat se resserre mais reste à l’avantage du pilote Kawasaki.

En Top Twin, Yani Todisco fait la course parfaite. Après un très bon départ il enchaine les tours rapides et parvient à creuser suffisamment d’écart pour ne plus être inquiété jusqu’à l’arrivée et remporter sa 4ème victoire de l’année. Jean Yves Mounier restera longtemps second mais doit conjuguer avec la fougue de Guillaume Rigal qui trouve une ouverture à deux tours de l’arrivée. Mounier ne parvient pas à répliquer et, en finissant sur la 3ème marche du podium, perd toute possibilité de pouvoir contester le titre à Todisco qui remporte donc l édition 2010 du Top Twin.

La matinée se termine avec l’arrivée de nuages et la première partie de la finale des Side Car. Sans surprise, Barbier / Debroise dominent cette manche et font une course en solitaire. Même scénario pour la seconde place avec le tandem Le Bail / Chaigneau. Pour avoir de la bagarre, il faut regarder vers le gain de la 3ème place entre Marzelle / Lavidalie et Dichamp / Pourcelot. Au 3ème tour, la lutte tourne à l’avantage de Dichamp / Pourcelot qui franchissent la ligne d’arrivée sous la menace de Marzelle / Dichamp.
En F2, belle course du duo Huet / Le Gourrierec qui sont talonnés par Leblond / Quintre (seul équipage avec une pilote) et, un peu plus loin, Leguen / Dury.

La pause déjeuner est consacrée à diverses animations mises en place par le MC Albi comme des démonstrations de jeunes pilotes ou de Stunt ainsi que la traditionnelle visite des stands pour un public venu très nombreux (plus de 10 000 personnes).

L’après midi débute avec les Pirelli 600 qui vont pouvoir connaître leur vainqueur. Excellent départ de Rémy Echard et Robin Camus tandis que Lucas Mahias se rate un peu et perd le bénéfice de sa pole. Echard mène les débats devant Camus et Jérémy Vallon (Yamaha, Team 4 You) dont c’est la seconde pige dans cette catégorie. Mahias est juste derrière mais ne semble pas prêt à tout risquer alors qu’il est, dans cette position, virtuellement champion. Au 4ème tour, Camus double Echard et met les bouchées doubles. Très à l’aise sur le circuit Albigeois, le francilien va creuser l’écart au fur et à mesure et ne sera plus inquiéter de la course. Esseulé, Echard tente de s’accrocher mais doit se contenter de cette seconde place. Revenu sur Mahias et Vallon, Marco Boué profite d’une attaque réussie de Mahias pour doubler aussi Vallon. Les trois pilotes vont finir la course dans cet ordre et offrir ainsi à Lucas Mahias le trophée 2010 du Pirelli 600. Rémi Echard est second au classement général devant Robin Camus qui profite de l’absence de Randy Pagaud parti rouler en Superstock Europe à Imola ce week end.
En catégorie Junior, Jonathan Martinez (Honda, Coutelle Racing Team) était de fait sacré vainqueur à cause de cette absence.

En Supersport, il n’y a plus beaucoup de suspense pour le podium final dont les 3 occupants sont déterminés (Leblanc, Ginès, Bulle) et dont la seule interrogation reste sur une mince possibilité de voir Bulle l’emporter et Ginès commettre la grosse erreur de ne pas finir dans les points qui aurait pour conséquence d’inverser leur ordre.
Coté course, Leblanc fait de nouveau un excellent départ avec dans ses roues Ginès et Bulle. Ginès prend les commandes au tour suivant avant de devoir céder sa place à Bulle dans le 5ème tour. Le trio de tête est bien groupé et Leblanc remonte en seconde position à la mi course. Sous pression, Bulle commet l’erreur fatale dans son 15ème tour avec à la clé une chute spectaculaire mais sans gravité. Leblanc hérite ainsi du commandement devant Ginès. Derrière, Etienne Masson s’est débarrassé de Clément Dunikowski et d’Axel Maurin pour finir la saison sur un podium.
Au classement final, Leblanc est bien champion devant Ginès et Bulle.

La catégorie 125cc est très serrée et le titre est loin d’être assuré pour Grégory Di Carlo. Bon départ du pensionnaire du Challenge de l’Avenir FFM devant Maxime Batisse, Jules Danilo et Kévin Szalai. Batisse prend vite les rênes tandis que Di Carlo perd du terrain et pointe en 5ème place dès le 3ème tour. Danilo porte son attaque et passe dans le 4ème tour. Il augmente son rythme et creuse un petit écart d’une seconde sur Petit et Szalai qui se livrent à une belle bagarre pour le gain de la seconde place. Derrière Di Carlo semble en difficulté et perd encore une place. Szalai passe la ligne d’arrivée en seconde position après plusieurs passes d’armes avec Petit. Danilo emporte lui sa seconde victoire de l’année.
Au classement final, c’est l’égalité parfaite entre les deux coéquipiers et c’est au nombre de victoires que Grégory Di Carlo devient Champion de France 2010 125 devant Kévin Szalai. Jimmy Petit complète ce podium final.

Ultime départ de l’année pour les Superbike et la fin du suspense pour le sacre de l’une des BMW. Sébastien Gimbert prend le meilleur départ tandis que Nigon est un peu enfermé avec Vincent Philippe et Freddy Foray juste devant lui. Deux tours plus tard, il s’est débarrassé des deux Suzuki et peut tenter de partir à la poursuite de Gimbert qui imprime un rythme d’enfer, bien décidé à briller devant son public et à finir la saison sur une victoire. Derrière, comme en première manche, Vincent Philippe mène le groupe de chasse devant Foray et Da Costa. Si Philippe parvient à conserver sa place durant toute la course, Foray et Da Costa vont de livrer à une belle bagarre. Foray prend l’avantage dans le 13ème tour lorsque Loïc Napoléone (BMW, ERT) jusqu’alors spectateur vient se placer entre eux deux. Dans le dernier tour, Napoléone parvient même à déborder Foray sur la ligne d’arrivée avec une avance de 112 millièmes.
Malgré sa victoire, Sébastien Gimbert laisse échapper le titre vers Erwan Nigon et, symboliquement, lui laisse faire le tour d’honneur au guidon de sa moto qui a porté le numéro 1 toute l’année. Julien Da Costa atteint son objectif en montant sur la 3ème marche du podium devant Freddy Foray et Vincent Philippe.

En Top Twin, malgré l’assurance d’avoir gagné le trophée, Yani Todisco ne ménage pas ses efforts pour accrocher une nouvelle victoire à son palmarès. Suivi de près par Jean Yves Mounier, ce dernier trouve l’ouverture dans le 6ème tour mais doit aussi conjuguer avec Guillaume Rigal. Après deux tours en tête, Mounier cède sa place à Rigal puis à Todisco qui fournit un bel effort pour combler son retard et ravir la victoire dans le dernier tour pour quelques centimètres sur la ligne d’arrivée et 79 millième de seconde.  Mounier complète le podium.
Au classement final, Todisco l’emporte devant Mounier et Pagani.

Dernière course de la journée avec les Side Car et le suspense en catégorie F2 qui attend de connaître son champion. Côté F1, le scénario est identique à celui de ce matin pour les deux premiers avec des courses en solitaire pour Barbier / Debroise et Le Bail / Chaigneau. Pour la 3ème place, Dichamp / Pourcelot vont aussi se détacher rapidement et effectuer une course en solitaire. Du côté F2, le tandem Leguen / Dury montre beaucoup de détermination et devance dès le début de la course Clerc / Duhamel. Dans le 6ème tour, ils ont creusé un petit écart et attaquent Brunazzi / Rigondeau pour le gain de la 6ème place scratch. Attaque réussie et victoire dans la catégorie à l’arrivée.
Cette victoire au cumul de la journée est synonyme pour cet équipage breton de titre avec 10 points d’avance sur leurs dauphins Clerc / Duhamel qui finissent 3ème aujourd’hui. Sur le podium du jour, à noter la présence sur la 2ème marche du podium de l’équipage Leblond / Quintre qui est le seul Side conduit par une femme. Ils finissent 5ème au classement final F2.

Ainsi se finit la saison 2010 du Championnat de France Superbike, nous vous donnons rendez vous l’année prochaine pour une nouvelle édition !


Le Service Communication FFM



Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - Finale du Superbike France à Albi : le sacre des champions 2010 ! à Wikio Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - Finale du Superbike France à Albi : le sacre des champions 2010 ! à Face Book Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - Finale du Superbike France à Albi : le sacre des champions 2010 ! à Yahoo! Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - Finale du Superbike France à Albi : le sacre des champions 2010 ! à Google Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - Finale du Superbike France à Albi : le sacre des champions 2010 ! à Digg Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - Finale du Superbike France à Albi : le sacre des champions 2010 ! à Technorati Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - Finale du Superbike France à Albi : le sacre des champions 2010 ! à Live-MSN Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - Finale du Superbike France à Albi : le sacre des champions 2010 !à del.icio.us Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - Finale du Superbike France à Albi : le sacre des champions 2010 ! à BlogMarks Ajouter: Esprit-Racing - FSBK - Finale du Superbike France à Albi : le sacre des champions 2010 ! à Scoopeo
Cliquez pour agrandir l'image
Finale du Superbike France à Albi : le sacre des champions 2010 ! (D.R. PhotoPress)
Finale du Superbike France à Albi : le sacre des champions 2010 ! (D.R. PhotoPress)
  • Dans la même catégorie

  • Stéphane Piccolo surchauffe sur le Bugatti ...

  • FSBK, la grande finale à Albi

  • Un week end sans pour Ornella Ongaro

  • Gregory Leblanc Champion de France Supersport au Mans

  • FSBK Le Mans : L'EMPP Racing Team accumule de l'expérience

Plus de news »

Publicité